Depuis l’ouverture de l’App Store d’Apple en août 2008 et ses 300.000 applications créées et publiées en un peu moins de 3 ans, les observateurs, les fanboys, la geekosphère et les concurrents (je fais un peu partie du premier et du troisième groupe) regardent le succès de ce magasin d’application avec des yeux de Chimène.

Depuis l’ouverture de l’App Store d’Apple en août 2008 et ses 300.000 applications créées et publiées en un peu moins de 3 ans, les observateurs, les fanboys, la geekosphère et les concurrents (je fais un peu partie du premier et du troisième groupe) regardent le succès de ce magasin d’application avec des yeux de Chimène.

twitter apps 1 million dapplications pour Twitter !

Et pourtant ce n’est rien à côté de Twitter, qui vient de passer allègrement et dans une relative discrétion le cap du million d’applications. Comme l’explique Twitter sur son blog officiel, « l’écosystème des applications Twitter joue un rôle essentiel pour aider les gens à tirer le meilleur parti de Twitter ».

Outre le chiffre assez phénoménal, c’est sa croissance qui est étonnante : il y avait « seulement » 150.000 applications disponibles un an auparavant, et une nouvelle app est validée toutes les 1,5 secondes, principalement dans les domaines analytiques (ex. : Peerindex), curation (ex. : Paper.li ou TwitterTim.es) et outils de publication (ex. : TweetDeck), par 750.000 développeurs. Ceci est certainement sans compter avec d’autres outils et sites qui tirent parti de fonctionnalités fournies par Twitter sans nécessiter d’enregistrement en temps que développeur (RSS…).

Twitter, qui profite de l’occasion pour annoncer le lancement d’un nouveau site pour les développeurs, indique que depuis décembre 2010, plus de 500 millions de dollars ont été investis dans des entreprises liées à son écosystème, et plus d’1 milliard en acquisitions (sans préciser si ces sommes sont sorties de la poche de Twitter ou si cela concerne l’ensemble des investissements mais il parait vraisemblable que ce soit la deuxième hypothèse).

Des chiffres qui donnent un peu le tournis, et qui viendraient renforcer le point de vue de ceux qui craignent l’éclosion (et l’explosion) d’une nouvelle bulle, surtout quand on sait que la dernière valorisation de Twitter serait 7 milliards de dollars.

Notez que si l’écosystème Twitter se porte bien, il n’existe pas d’App Store officiel. D’autres, indépendants de Twitter, se sont chargés du job, comme par exemple TwtBase.

Voir aussi l’article de Jean-Baptiste sur le sujet