10 exemples qui prouvent qu’interdire les réseaux sociaux au travail est contre-productif

Les réseaux sociaux au bureau, un débat sans fin. Faut-il en autoriser ou en couper l’accès aux collaborateurs ? Voici en tout cas 10 bonnes raisons de penser qu’ils sont particulièrement utiles.

1. Trouver des solutions à ses problèmes

2014-11-15 16_50_44-@olenka intranet social - Twitter Search

Grâce aux réseaux sociaux, vous pouvez interroger sur une problématique des personnes qui ont le même job que vous mais qui travaillent dans une autre entreprise, par exemple en posant votre question dans un groupe LinkedIn ou sur Twitter.

2. Se renseigner sur les tendances d’un secteur

2014-11-15 16_58_05-Présentation de Pfizer _ LinkedIn

Pour suivre les tendances d’un secteur vous pouvez par exemple  suivre une entreprise sur LinkedIn ou suivre un hashtag spécifique sur Twitter.

3. Suivre ce qui se dit dans un événement (conférence, salon…)

2014-11-15 17_01_16-#cafenbxl - Twitter Search

Vous ne pouvez pas assister à un événement ? Suivez ce qui se dit sur Twitter grâce aux hashtags puis retrouvez les présentations sur SlideShare.

4. Partager sa veille  avec son équipe

2014-11-15 17_02_50-Yammer _ Paperless Office

Il devient facile de partager sa veille, par exemple, via les groupes sur votre réseau social d’entreprise tel que Yammer.  Ainsi, seules les personnes concernées reçoivent l’information et vous éviter un engorgement de la boîte e-mail. Pour les employés qui manquent de temps, il est également possible de programmer sa veille, en utilisant des outils tels que Buffer.

5. Gagner du temps en réduisant le nombre de sites que l’on consulte

2014-11-15 17_06_13-TweetDeck

Plutôt que de consulter tous les jours des dizaines de sites internet, autant les suivre via une liste Twitter (par exemple dans Tweetdeck) ou directement dans Feedly grâce aux flux RSS.

6. Réduire le nombre d’e-mails que l’on reçoit

Les réseaux sociaux d’entreprise sont parfait pour cela ! Ils vous permettent de suivre tout l’historique d’une discussion. De plus, on peut y revenir facilement plus tard, à l’inverse des e-mails qui sont perdus dans les boîtes e-mail personnelles, d’autant plus si un collaborateur quitte l’entreprise.

7. Rentrer plus vite en contact avec quelqu’un

2014-11-15 17_13_49-dis twitter tu connais entreprise - Twitter Search

Cela est valable tant sur les réseaux sociaux internes qu’externes. Les réseaux sociaux permettent de se mettre plus facilement en relation avec quelqu’un car on est plus dans une logique de réseau que dans une logique d’organigramme.

8. Réagir publiquement à une news publiée dans les médias

2014-11-15 17_22_16-#matin1 - Twitter Search

Vous souhaitez réagir publiquement à une question d’actualité ? Les réseaux sociaux sont une tribune idéale car chacun peut donner son avis de manière libre. Cela peut être utile quand on parle de votre secteur dans les médias.

9. Donner du feedback et partager ses succès

2014-11-15 17_24_10-(1) e-doceo

Les employés d’une entreprise sont ses ambassadeurs. Si une entreprise diffuse un message positif (un prix, une offre d’emploi, etc), les collaborateurs pourront facilement partager ce message avec leur réseau, le rendant ainsi plus visible.

10. Agrandir son réseau

2014-11-15 17_33_21-Bienvenue ! _ LinkedIn

Les réseaux sociaux permettent enfin d’agrandir son réseau et de rester facilement en contact. C’est plus facile que de et plus productif que de devoir gérer une montagne de cartes de visite !

Et vous, quels avantages voyez-vous à une utilisation professionnelle des réseaux sociaux ?


23 commentaires

  1. Pingback: 10 raisons pour lesquelles interdire les r&eacu...

  2. Pingback: 10 raisons pour lesquelles interdire les r&eacu...

  3. Pingback: 10 exemples qui prouvent qu’interdire les...

  4. Pingback: 10 exemples qui prouvent qu’interdire les réseaux sociaux au travail est contre-productif - Linkeol, L'actualité des entreprises en France

  5. Pingback: SOCIAL NETWORKS / Actus | Pearltrees

  6. Les carte visites 🙂 ça peut devenir dans un jour très proche une antiquité comme les cartes postaux, de nos on échange nos mail, compte FB, twitter et autres, il fut un temps où l’on mettait un paquet d’argent pour des flyers, maintenant c’est par mail
    Perso je n’utilise pas les réseaux sociaux à des fins professionnelle mais je suis toute fait d’accord que les moyens de se faire connaitre et de communiquer ne sont plus les mêmes avec la vague des réseaux sociaux

  7. Pingback: 10 raisons pour lesquelles interdire les r&eacu...

  8. Pingback: Facebook développerait un concurrent pour Yammer et Google Drive

  9. Ces exemples s’appliquent correctement pour votre métier mais ne sont pas pertinent dans beaucoup d’autres. Pour l’expliquer je vais donner une raison pour chacune des 10 raisons:
    1) Peut constituer une faille de sécurité, on n’est pas toujours autoriser à parler de ce que l’on fait.
    2) Google reste tout de même l’outil le plus efficace pour se renseigner sur quelque chose. J’émets des doutes sur l’image des entreprises sur LinkedIn
    3) En même temps, quand t’es au boulot, pourquoi tu devrais suivre un événement ? Et si vraiment c’est nécessaire pour ton entreprise, pourquoi elle ne t’y envoie pas directement ?
    4) Des dizaines d’outils sont disponible pour les entreprises pour cela et encore une fois, partager ce que l’on fait sur des réseaux sociaux peut souvent constituer une faille de sécurité.
    5) Ou utiliser tout autre lecteur de flux RSS qui n’est pas un réseau social
    6) Rien à dire la dessus car je pense que c’est une question d’organisation et de préférences
    7) Encore une fois, ça n’a pas vraiment lieu d’être au travail, surtout l’exemple que vous prenez est quelqu’un qui apparemment cherche du travail.
    8) Si ton métier est lié à la communication pourquoi pas, sinon je ne vois pas non plus l’utilité pour l’entreprise.
    9) Rôle de la com’
    10) La dessus je suis d’accord.
    Enfin voila, c’est surtout pour conclure que même si je trouve déraisonnable d’interdire les réseaux sociaux au travail je ne pense pas que cela deviennent carrément contre-productif.

  10. Merci pour vos remarques City ! Dans ce que vous soulignez, on pourrait dire que c’est pour cela qu’il est important de mettre en place une policy et également de former les utilisateurs. Concernant l’usage, cela va en effet différer en fonction des métiers : chacun devra trouver sa propre utilité en fonction de ses besoins.

  11. Pingback: 10 exemples qui prouvent qu'interdire les r&eac...

  12. Pingback: 10 raisons pour lesquelles interdire les r&eacu...

  13. Enfin moi je pense qu’il ne faut rien interdire, car au font on aime tous ce qui est interdit et la modération est la clef de tous les excès

  14. Pingback: Actualité Web : semaine du 17 novembre | Tic Tex Web

  15. Pingback: 10 raisons pour lesquelles il ne faut pas inter...

  16. Pingback: Facebook at Work pourrait arriver en 2015

  17. Pingback: [Usages] 10 raisons pour lesquelles interdire l...

  18. De nos jours, presque tout le monde est connecté à internet dans la vie de tous les jours que ce soit pour contacter nos proches, s’informer davantage ou pour travailler en ligne. L’utilisation de réseaux sociaux ne doit pas être interdite au bureau. Grâce à ce dernier, on peut contacter d’autres professionnels avec qui l’on pourrait échanger et partager des informations et des expériences. L’interdiction de connexion aux réseaux sociaux peut s’avérer être un fait favorisant l’enfermement sur soi même.

  19. Pingback: 10 raisons de ne pas interdir l'accès au...

  20. Pingback: Médias sociaux | Pearltrees

  21. Pingback: 10 raisons pour lesquelles interdire les r&eacu...

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Skype 1
Skype : une version web (et sans plug-in) est enfin annoncée

Bientôt, vous n’aurez plus besoin d'installer une application cliente pour utiliser Skype.

Fermer