2012 : année record pour les ventes de vinyles depuis les 90’s… C’est l’Hebdo Musique & Web

Bien qu’on nous lustre les tympans avec la musique numérique depuis déjà un certain temps – il existe un support résistant encore et toujours à l’envahisseur – non ce n’est pas le mini-disque ni le format K7, mais bien le vinyle.

Je vous en parlais il y a quelques mois, le vinyle devenait ainsi le support musical dont les ventes avaient le plus progressées aux Etats-Unis. Avec 16,3% d’augmentation en 2012, il faisait un pied de nez au format numérique, et atteignait les 3,2 millions d’unités vendues. La progression est là, même si bien sûr, en terme de globalité, la vente de vinyles reste marginale. Elles ne représentent pour l’instant qu’1,5% des ventes d’albums aux USA.

Avec 4,6 millions de ventes, 2012 fut la plus grosse année en terme de ventes depuis le début des années 90, date à laquelle l’institut Nielsen a commencé à comptabiliser les statistiques.

Observant la tendance croissante des ventes, 2013 est bien entendu partie pour être un très beau cru pour les vendeurs du support.
La FNAC devrait encore plus remplir ses rayons du précieux dans les prochains mois, de quoi combler la soif de culture vintage des amateurs de musique.

Alors que les Beatles détenaient la première place des ventes US depuis 3 ans (selon Billboard), c’est Jack White qui les détrône cette année avec son opus « Blunderbuss » . Comme quoi, il n’y a pas que le vintage qui plaît aux fans de 33 tours !

Au Royaume-Uni, c’est The XX qui finit en première place des charts grâce à son album « Coexist » . Malheureusement, aucune stats n’a été communiquée en France.

Top 10 ventes de vinyles aux USA en 2012 :

1) Blunderbuss – Jack White
2) Abbey Road – Beatles
3) Babel – Mumford & Sons
4) El Camino – Black Keys
5) Sigh No More – Mumford & Sons
6) Bloom – Beach House
7) For Emma Forever Ago – Bon Iver
8 ) Boys & Girls – Alabama Shakes
9) 21 – Adele
10) Bon Iver – Bon Iver

Infographie par Vnylst.


5 commentaires

  1. Comme quoi il n’y a pas que du téléchargement illégale, qu’ils ne nous disent pas qu’ils font moins d’argent depuis le web…(fnac ect…)

  2. J’ai un ami qui est fan des vinyles et je ne loupe lors que je lui fait un cadeau de lui en offrir, ça reste peu chere et la valeur sentimental du support est sans commune mesure avec un simple cd ou dvd. Les vinyles sont pour moi l’avenir plutot que le passé.

  3. j’espère que la tendance ne va pas durer car je n’ai pas envie de payer des albums plus cher pour une qualité de son inférieure au CD.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
google-klein
Google France a payé la famille Klein pour le droit d’utiliser le fameux bleu Klein pour une salle de réunion

Les sublimes bureaux de Google France renferment un petit joyau : une salle de réunion entièrement bleu Klein.

Fermer