451, un nouveau code HTTP pour les pages web censurées

Si vous voyez un code 451, cela signifie que le site a été victime d’une censure.

Un premier site censuré pour apologie au terrorisme en France

Généralement, les codes comme 404, 403 ou 503 s’affichent pour signaler des problèmes techniques. Par exemple, 404 signifie que la page n’a pas été trouvée, 403 que l’accès est refusé et 503 qu’il y a une erreur serveur.

Le code 451 (Fahrenheit 451 ?), quant à lui, est un standard qui permettra d’informer l’internaute que la page à laquelle il tente d’accéder n’est pas disponible « pour des raisons légales », ou si vous voulez, lorsqu’un gouvernement a décidé de censurer celle-ci.

L’erreur 451 vient d’être créée par l’Internet Engineering Task Force. Dans un document technique, il est expliqué que « ce code peut être utilisé pour offrir plus de transparence dans des circonstances où les questions de droit ou de politique publique affectent les opérations d’un serveur. Cette transparence peut être profitable pour ces opérateurs et pour les utilisateurs finaux ».

Au lieu par exemple de voir une erreur 403, l’utilisateur saura immédiatement que la page a été bloquée pour des raisons légales et s’il souhaite tout de même la voir, il pourra envisager l’utilisation de moyens de contournement.

Certains penseront peut-être aux sites pirates bloqués sur la toile, dans certains pays, mais n’oublions pas que certains gouvernement bloquent aussi des réseaux sociaux et des sites d’information pour des raisons purement politiques. Après, il est à noter que parfois, les Etats forcent les opérateurs à afficher une page 404 lorsque celle-ci est censurée, au lieu du code approprié.

(Source)


2 commentaires

  1. Pingback: Soso904 | Pearltrees

Send this to friend

Lire les articles précédents :
iPhone pixabay
Ces développeurs préfèrent iOS et leurs arguments vont dégouter les fanboys Android

Travailler moins pour gagner plus.

Fermer