Article rédigé par Geoffroy Barre, blogueur et rédacteur web, sur RSE Pro, un site traitant de la responsabilité sociale des entreprises. La notion de responsabilité et d’éthique s’impose partout dans notre société. Les entreprises, sous la pression des consommateurs mais aussi des institutions Européennes, vont devoir communiquer de manière plus forte sur leurs engagements en

Article rédigé par Geoffroy Barre, blogueur et rédacteur web, sur RSE Pro, un site traitant de la responsabilité sociale des entreprises.

La notion de responsabilité et d’éthique s’impose partout dans notre société. Les entreprises, sous la pression des consommateurs mais aussi des institutions Européennes, vont devoir communiquer de manière plus forte sur leurs engagements en matière Sociale, Sociétale et Environnementale. C’est ce que l’on appelle la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE), encadrée désormais par l’ISO 26000. Pas très « fun » me direz-vous. Et pourtant. La responsabilité aussi arrive dans les blogs et sur le web ! La preuve, il est aussi possible aujourd’hui d’agir et d’éditer un blog responsable et engagé. Exemple avec 5 conseils.

rse 5 conseils pour un blog plus responsable
(image : Agir pour la planète)

1. Utiliser un hébergeur éco-friendly

Même si cette notion est encore timide, elle progresse. OVH par exemple a développé en interne une technologie innovante de refroidissement liquide des serveurs. Infomaniak a par exemple édité une charte avec 33 engagements. On y apprend que Infomaniak passe par l’achat d’énergie électrique d’origine 100% hydraulique notamment, et paye les abonnements aux transports en commun des employés qui en font le choix. Une charte que les entreprises qui le souhaitent peuvent aussi signer ! Un bon moyen pour les entreprises de dire que leur site est engagé et écologique, tout en proposant du concret. Dans le futur, ces chartes vont se multiplier et deviendront la base de tous les hébergeurs. Autant faire le changement maintenant ?

2. Créer du contenu unique !

Le web regorge de contenus dupliqués. Or on le sait, pour un bon positionnement dans les moteurs de recherche, mais aussi pour attirer sur le long terme un lectorat de qualité, il faut proposer à ses visiteurs des articles uniques. En quoi est-ce un acte responsable ?

  • Cela montre votre intérêt sur un sujet
  • Votre volonté de construire et de développer une thématique plutôt que de vous l’approprier
  • C’est aussi un meilleur respect du travail des autres

Créer du contenu unique n’est pas une contrainte et ne signifie pas de ne reprendre aucun élément ailleurs sur le web. Cela signifie simplement que vous devez insérer dans vos écrits et vos contenus votre « touche » maison.

3. Citer ses sources et être collaboratif

Cette recommandation rejoint la précédente. Son but, montrer que vous êtes engagés dans la famille du web, et que vous n’êtes pas seul au monde. Lorsque vous reprenez une information, complétez là, ajoutez votre avis, mais citez la source initiale. Lorsque vous choisissez une image pour illustrer vos articles, vérifiez leur droit d’auteur (Creative Commons) et citez l’auteur. Ce « respect » vous sera bien souvent rendu, et sera bien perçu. Ne perdez pas de vue que le web n’aurait aucun sens sans hyperliens.

4. Donner la parole aux autres !

Votre blog est tourné high-tech et nouvelles technologies ? Vous êtes peut-être un spécialiste de certains sujets, mais d’autres thématiques proches ne vous sont pas si familières… Pourtant, elles vous intéressent, et vous savez que vos lecteurs aimeraient les trouver. Alors pourquoi ne pas ouvrir votre blog aux contributions extérieures. Donner la parole aux autres, via les commentaires, est la base d’un blog. En ouvrant aussi vos colonnes à d’autres rédacteurs (avec ou sans rémunération), vous ancrez votre blog dans l’échange et l’ouverture.

5. Mettre à disposition des versions numériques de ses articles

Aujourd’hui, toutes les signatures d’e-mail des entreprises possèdent des mentions du type « n’imprimez ce mail uniquement si cela est nécessaire ». La réduction de papier est dans toutes les têtes, mais les vieux réflexes sont toujours là… Lire un article sur un blog n’est pas toujours « pratique » pour certains internautes. Pour peu que votre article soit documenté et dépasse les 1000 signes, certains lecteurs préfèreraient le lire avec une mise en page plus « classique ». Offrez leur la possibilité de télécharger vos articles en .pdf ou en .doc, pour les consulter et les retrouver off-line.

Avoir un blog « responsable » ne se limite donc pas seulement aux sujets évoqués. Parler d’écologie et de développement durable n’est pas la passion de tout blogueur, mais tenir compte de quelques règles de base, respecter son environnement (lectorat, abonnés) et faire quelques petits gestes pour l’environnement (serveurs écologiques) est maintenant accessible. Qu’attendez-vous pour passer aux blogs responsables ?