Ce sont 5 millions d’iPhone 5 qui ont trouvé preneurs durant les trois premiers jours qui ont succédé à son lancement. Un nouveau record pour la firme de Cupertino qui n’a toutefois pas satisfait les analystes.

Il aura fallu 24 petites heures pour que deux millions d’iPhone 5 soient pré-commandés. Nouveau premier record détenu auparavant par l’iPhone 4S. Un engouement qui ne s’est pas tari vendredi dernier, jour du lancement de l’iPhone 5 dans 9 pays dont la France.

En effet, en l’espace de trois jours, un peu plus de 5 millions du nouveau fleuron estampillé de la pomme ont été vendus. Second nouveau record puisque dans le même laps de temps l’iPhone 4S s’était écoulé à 4 millions d’exemplaires.

De quoi faire pâlir tous les constructeurs de smartphones concurrents mais pas de quoi emballer les analystes financiers qui tablaient sur 6, 8, et jusqu’à 10 millions de ventes durant le premier weekend de son lancement. Le marché a alors sanctionné le titre Apple qui abandonnait 13.39 dollars aujourd’hui au Nasdaq, soit une baisse de 1.91%, pour passer sous la barre symbolique des 700 dollars et s’établir à 686.70 dollars au fixing de clôture.

iPhone 5 back 511x300 5 millions diPhone 5 vendus en 3 jours

Parmi les 5 millions de ventes, on ne sait pas quelle est la part de précommandes et celle de ventes durant les trois premiers jours. Apple n’a pas communiqué à ce sujet. Tim Cook a toutefois déclaré : « La demande pour l’iPhone 5 a été incroyable et nous travaillons pour que chaque utilisateur qui en réclame un, l’obtienne le plus rapidement possible. » Un optimisme partagé par les possesseurs de terminaux iOS qui ont été 100 millions à effectuer la mise à jour vers iOS 6. La nouvelle itération de l’OS mobile d’Apple n’est pourtant disponible que depuis mercredi dernier.

Un engouement indéniable alors que certaines critiques avaient été émises sur iOS 6. On pense en particulier à l’appli de cartographie Plans (Maps en anglais) qui est sous le feu de la critique à cause de nombreuses incohérences et autres données erronées.