5 raisons d’acheter un MacBook, et 5 raisons de ne pas le faire

Le MacBook vous fait de l’oeil mais vous n’arrivez pas à vous décider ? Presse-Citron va vous donner un coup de main.

Faut-il acheter le MacBook ?

Apple a présenté durant son dernier Keynote un nouvel ordinateur portable pensé pour les utilisateurs les plus nomades, et même pour les grands voyageurs. Le MacBook a fait couler beaucoup d’encre depuis le début de la semaine et certains d’entre vous hésitent peut-être à passer commande.

Je ne vais pas prendre cette décision à votre place, bien sûr, mais cet article devrait tout de même vous aider à y voir un peu plus clair puisqu’il va lister les 5 points forts et les 5 points faibles de la machine.

Le tout de mon point de vue, aussi perfectible soit-il.

5 raisons d’acheter un MacBook

Ce n’est jamais facile d’être objectif avec un produit lancé par Apple. Et c’est assez logique car la firme a toujours déchainé les passions.

Certains la portent aux nues, d’autres la détestent et il en va évidemment de même pour ses téléphones, ses tablettes, ses ordinateurs et tous les équipements présents à son catalogue.

Ceci étant, il faut avouer que le MacBook présente de nombreux atouts. J’en ai dénombré cinq, et les voici :

  • Il est fin et léger : Cela n’a l’air de rien mais c’est un critère important. Avec ses 920 grammes sur la balance, le MacBook n’aura aucun mal à se faire oublier dans votre sac à dos. Si vous êtes toujours par monts et par vaux, et s’il vous arrive fréquemment de couvrir des salons, alors il pourrait bien trouver le chemin qui mène à votre coeur.
  • Il est totalement silencieux : Le processeur du MacBook n’est pas le plus véloce, c’est un fait, mais il a au moins le mérite de dégager très peu de chaleur et Apple a ainsi pu se débarrasser du traditionnel ventilateur. Conséquence directe, la machine n’émettra pas le moindre son en fonctionnement.
  • Il est autonome : Une machine nomade ne peut pas se contenter d’être légère et jolie à regarder. Elle doit aussi être autonome. Il n’y a rien à craindre de ce côté puisque le MacBook pourra tenir 9 heures avec une seule charge, pour une utilisation normale.
  • Il a un écran Retina : Le MacBook est équipé d’un écran de 12 pouces capable d’afficher une définition de type Retina, et donc du 2304×1440. Ce qui donne une densité de pixels de 194 ppp. Les amateurs de belles images apprécieront.
  • Il est équipé d’un pavé tactile intelligent : Pour parvenir à produire une machine aussi fine, Apple a du remplacer le mécanisme du pavé tactile par plusieurs capteurs placés à des endroits stratégiques. Le MacBook sera donc capable de déterminer l’intensité de nos gestes et il nous permettra d’interagir autrement avec OS X. Pour lancer le coup d’oeil, par exemple, il suffira d’appuyer fort sur sa surface.

5 raisons ne de pas acheter un MacBook

L’ordinateur portable parfait n’existe pas. Pas plus que le téléphone parfait, la tablette parfaite, la plateforme parfaite ou même la montre connectée parfaite.

Le MacBook ne déroge évidemment pas à la règle. Là encore, la liste qui suit n’est que pure subjectivité mais je dénombre finalement cinq défauts majeurs

  • Il risque de manquer de puissance : Le MacBook est propulsé par un processeur Intel Core M composé de deux coeurs cadencés à 1,1 GHz ou à 1,2 GHz suivant les modèles, avec un GPU Intel HD Graphics 5300 et 8 Go de mémoire vive. Si cela devrait suffire pour une utilisation courante, la machine risque de trouver rapidement ses limites dès que vous souhaiterez retoucher des images en très haute définition ou même monter des vidéos.
  • Il n’a qu’un seul port : Apple n’a pas eu la place d’intégrer plusieurs ports sur la coque de son nouvel ultra-portable. Ce dernier est donc uniquement pourvu d’un connecteur USB-C qui servira à le recharger, mais aussi à le connecter à des écrans ou à des disques durs externes. Il faudra évidemment acheter des adaptateurs au prix fort pour profiter de toutes les normes en vigueur sur le marché.
  • Sa webcam ne pourra pas filmer en HD : Le MacBook est équipé d’une caméra FaceTime, bien sûr, mais cette dernière est loin d’égaler celle des MacBook Air et des MacBook Pro. Preuve en est, elle ne pourra pas filmer en 720p, et elle se limitera ainsi au 480p. Dommage pour les mordus de visioconférence.
  • Il est trop cher : Le MacBook se déclinera en deux modèles. Le premier sera proposé à 1 449 euros, contre 1 799 euros pour le second. Pour le même prix, vous pourrez décrocher un MacBook Air 13 pouces doté de 8 Go de RAM et de 256 Go de stockage, avec un processeur Intel Core i5, ou même le premier des MacBook Pro Retina de 13 pouces. Et encore, je ne parle pas des machines concurrentes.
  • Il n’est pas évolutif : Pour parvenir à des dimensions aussi compactes, Apple a du souder tous les composants de la machine sur sa carte mère. Il ne sera donc pas possible de changer sa mémoire vive ou même son espace de stockage. Il n’est évidemment pas le seul dans ce cas, mais ce point méritait d’être souligné. En cas de panne, il faudra soit jouer du fer à souder, soit changer toute la carte.

12 commentaires

  1. Pour moi les avantages ne rattrapent clairement pas les inconvénients, et cette ridicule course à la finesse se fait au détriment de trop de choses importantes comme la puissance et la connectivité.
    Ce nouveau modèle, en tout cas pour moi, n’est absolument pas intéressant et je compte rester sur la gamme macbook pro, même si les explosions récentes des prix commencent à me faire penser à des alternatives à apple à l’avenir.

  2. Eric

    Comme je l’ai dit hier sur Facebook, rien que le coup du port unique est totalement rédhibitoire pour moi et m’éloigne de plus en plus de l’éventualité de passer sur Mac un jour…

  3. Quand on regarde les défauts de cet appareil on se rend bien compte qu’ils sont la face obscure des nombreuses qualités dont il dispose.
    Je pense qu’il s’agit d’un nouveau segment sur lequel Apple essaye de créer un marché, une espèce de tablette/ordi portable…
    les qualités de l’un et les qualités de l’autre. Créant ainsi un produit à cheval sur deux segments et qui répond à l’évolution du marché qui tend à faire disparaitre l’ordi et qui rassure ceux qui sont pas sur de vouloir se contenter d’une simple tablette..

  4. Fin et léger ? Franchement, la différence avec un Air 13″ est à la limite du négligeable. Autonome, ben … c’est juste moins bon qu’un MacBook Air 13″. La puissance, j’ai envie de dire « lol » (ça ne mérite pas plus). Le port unique, c’est carrément un gag (au moins un port usb Type A, qu’on puisse y plugger une clef usb ….

    Bref, au plus le temps passe au moins je comprend Apple.

    Faire un produit peut puissant, mais ultra fin / leger pour la mobilité, je trouve que c’est une excellente idée.
    – Pourquoi dans ce cas diminuer son autonomie ?
    – Pourquoi du rétina ? La encore c’est un produit mobile, le but c’est de gagner en autonomie. Cet ecran demande plus de ressource (pour un gain SUPER RELATIF sur du 12″ ….).
    – On est en mobilité, on est pas à la maison avec son dock, so … pourquoi pas d’usb A, On va forcement devoir faire un echange, montrer un truc, récupérer une photo … bref, tout ce qui demande un port USB …

    Alors, le clavier plus grand, génial, le touchpad amélioré (a voir ….) super, mais tout le reste ..

    On perd en TOUT, pour un prix en hausse ?

    C’est quoi la finalité ?

    Et je ne compare pas avec un PC hein … je reste chez Apple.

    Mais bon, si les gens achète … ca fera encore plus de marge pour Apple (car à n’en pas douter, ce mac monobloc tout soudé va juste être ultra rentable pour eux)

  5. Pingback: Marketing News | 5 raisons d’acheter un MacBook, et 5 raisons de ne pas le faire

  6. Dans la mesure où ce nouveau MacBook est proposé en plus des MacBook Air et Pro, je ne suis pas dérangé par cette offre. Ayant un vieux MacBook blanc en plus des mes Mac de bureau, je ne suis d’ailleurs pas sur de souvent utiliser autre chose que le connecteur MagSafe.

    Pour le prix, on va dire que ça reste raisonnable pour un objet de luxe 😉

    Pas oublié non plus que l’euro a perdu en une an 30% de sa valeur vis a vis du dollar. La correction appliquée par Apple était prévisible (et elle n’est heureusement pas [encore?] de 30%).

  7. « la machine risque de trouver rapidement ses limites dès que vous souhaiterez retoucher des images en très haute définition ou même monter des vidéos. »

    Les ordis se sont démocratisés, les images numériques aussi… mais j’ai énormément de doutes sur le fait que les gens font de la retouche photo ou du montage vidéo avec un macbook. Si c’est leur job, ils travaillent sur des macbook pro ou des desktops.

    Certains se posent la question du pourquoi le retina? et bien parce qu’on en a maintenant la possibilité tiens! tous vos document papier sont en 300 ppp et vous allez vous plaindre que l’on atteignent 194 ppp pour nos écrans? on a des smartphones qui seront bientôt tous en 1080i… c’est pas pour avoir des laptop avec des plus grands écran et des résolutions plus faibles…

    « Fin et léger ? Franchement, la différence avec un Air 13″ est à la limite du négligeable. »

    25% en finesse c’est pas rien sur le papier quand même… et entre 10 et 33% gagnés sur le poids… il vous aurait fallut combien pour que cela ne soit pas « négligeable »?
    Je crois au contraire que certains seront assez bluffés lorsqu’il l’auront entre les mains… surtout par ces dimensions/poids.

    « On perd en TOUT, pour un prix en hausse ? » ben non on perd pas en tout VOUS avez décidé que les améliorations ne vous convenaient pas… c’est tout

    minimiser les améliorations et voir les changements comme des marches en arrière de la part de ses détracteurs… Apple y est habitué avec tous ces nouveaux produits (abandon du lecteur de disquette, abandon du lecteur de cd) et dans quelques années, lorsque tous les appareils photos/imprimantes seront wifi/bluetooth, que l’intégration avec nos smartphone sera plus poussée et que tout le monde aura profité des ordis silencieux/léger, on reparlera de vos réticences.

    « Je pense qu’il s’agit d’un nouveau segment sur lequel Apple essaye de créer un marché, une espèce de tablette/ordi portable…
    les qualités de l’un et les qualités de l’autre. Créant ainsi un produit à cheval sur deux segments et qui répond à l’évolution du marché qui tend à faire disparaitre l’ordi et qui rassure ceux qui sont pas sur de vouloir se contenter d’une simple tablette.. »

    pas d’accord, c’est pas un nouveau segment, c’est l’évolution des ordi portables… initiée avec le mac book air. je crois que dans quelques années, on n’imaginera pas transporter un ordi portable de plus de 1.5 kg et 1kg sera la nome.

    d’ailleurs microsoft a cette stratégie en partant de sa tablette surface évoluant vers l’odinateur.

    Petite remarque : je regarde depuis 2 jours les retours négatifs sur les forums par rapport à l’annonce du nouveau macbook… et je trouve que les retours sont très « testeronnés » ;-)… power user finalement assez éloignés des envies du reste de la population… faites un sondage auprès des étudiants, des femmes et je suis sûrs que beaucoup seront séduits par ce produit que vos arguments chiffrés « imparables » ne péseront pas grand chose.

  8. Je comprends les remarques negatives sur ce nouveau macbook tant ce nouveau produit illustre tout ce qui est clivant chez Apple. D’un coté les utilisateurs rassasiés qu’avec une bête de compétition de puissance et les autres qui finalement sont satisfaits avec un outil stable dans le temps et rapide. Car on peut tout dire sur le macbook mais la vérité est que c’est la machine la plus stable que j’ai jamais utilisé (macbook blanc de 2008 encore en parfait etat de fonctionnement).
    Ensuite y a le prix, le déficit de ports USB, l’autonomie, là je ne peux que partager ces critiques.

    Concernant le segment de marché je le trouve pas évident aux côtés des macbook Air. Mais bon je me garde bien de critiquer le marketing d’Apple, pas envie de me ridiculiser.

  9. Pingback: 5 raisons d’acheter un MacBook, et 5 rais...

  10. @BILL : Complètement d’accord. Vient un moment où la finesse n’a plus autant d’importance. Pas sur ces échelles de valeur en tout cas.

    @ERIC : Je t’avoue que je me pose pas mal de questions perso. J’ai un peu envie de retourner sur Windows même.

    @LUC : Certes, on ne peut pas tout avoir. Mais il faut bien avoir conscience des défauts de la machine avant de l’acheter.

    @AMAPI : C’est peut-être pour ça que les nouveaux MacBook Air sont livrés avec 4 Go de RAM et qu’ils n’ont pas le droit au Force Touch, d’ailleurs. Apple veut vraiment imposer sa nouvelle machine sur le marché 🙂

    @FIATLUX : Merci pour ton retour ^^

    @COLDPLAY : Bah si, tu peux avoir besoin d’une machine légère et puissance. Perso je couvre souvent des salons et je ne peux pas me promener avec une machine de 2 kg sur le dos. Le truc, c’est que ma bécane doit être assez puissante pour me permettre de travailler sur les photos et les vidéos capturées avec mon D810. Et je peux t’assurer qu’elles pèsent lourd :/

    @Mittoune : On ne se ridiculise jamais quand on donne son avis 🙂

  11. Patos le fourbe on

    Vu les tarifs et configs, je préfère encore me tourner vers un Zenbook haut de gamme si je devais acheter un laptop.

  12. Pingback: Macbook : comment optimiser l’autonomie de sa batterie

Send this to friend