5 réflexions à propos de l’iPad mini

L’iPad mini a donc été annoncé officiellement hier soir 23 octobre lors d’une keynote Apple au cours de laquelle de nombreuses autres nouveautés ont été présentées. Voici 5 réflexions sur la nouvelle tablette d’Apple.

L’iPad mini a donc été annoncé officiellement hier soir 23 octobre lors d’une keynote Apple au cours de laquelle de nombreuses autres nouveautés ont été présentées.

En préambule, un petit rappel des principales caractéristiques de l’iPad mini, qui sont celles de l’iPad 2, en plus petit :

  • Tablette à écran tactile multipoints de 7,9 pouces
  • Résolution de 1 024 x 768 pixels à 163 pixels par pouce (ppp)
  • Hauteur : 200 mm
  • Largeur : 134,7 mm
  • Épaisseur : 7,2 mm
  • Poids : 308 g (à noter que la Nexus 7 de Google-Asus pèse 340 g et parait déjà incroyablement légère en main)
  • Processeur A5 bicœu
  • Connecteur Lightnin
  • Prise mini-jack 3,5 mm pour casque stéréo
  • Haut-parleur intégré
  • Microphone
  • Gyroscope à trois axes
  • Accéléromètre
  • Capteur de luminosité ambiante
  • Wi-Fi
  • Boussole numérique

L’iPad mini sera disponible à partir du 2 novembre en version WiFi et fin novembre en version « cellulaire » 3/4G. A noter que les versions 4G ne seront pas compatibles avec le réseau 4G français, cocorico.

Cette annonce – très attendue, et depuis longtemps – appelle quelques remarques, nées au fil des rumeurs qui alimenté la chronique au cours des derniers mois.

ipad mini 5 réflexions à propos de liPad mini

1. L’iPad mini est le premier vrai produit de l’après Steve Jobs.

Je sais déjà que certains d’entre vous s’inscriront en faux contre cette affirmation, arguant du fait que le cycle de création d’un produit est d’au moins deux ans alors que Jobs a passé la main (et le reste) il y a seulement un an. Mais les faits sont têtus et implacables : en octobre 2010, six mois après la sortie du premier iPad, Steve Jobs avait déclaré publiquement qu’un iPad 7 pouces n’avait absolument aucun sens. Tout visionnaire qu’il fut, le gourou s’était pour une fois trompé, et le pragmatisme de l’équipe qui lui succède a pris le pas sur les incantations : le marché des tablettes, complètement dominé, voire étouffé par Apple et l’iPad sur le 10 pouces, se développe sur un segment inattendu, sur lequel Cupertino était absent : les mini-tablettes de 7 pouces (format en faveur duquel je plaide depuis le début). Si Apple ne voulait pas se faire cannibaliser par le bas, il était temps de réagir. C’est fait. Maintenant que Jobs n’est plus, ses successeurs ont eu les coudées franches et ont pu contredire l’oracle du Chef. C’est donc bien le premier produit de l’ère post-Job, ou en tout cas un produit qui ne serait probablement jamais sorti sous son règne. Vous me rétorquerez que l’iPad mini fait 7,9 et que Jobs parlait de 7 pouces, et que par conséquent il avait raison. Qu’est-ce que vous êtes de mauvais foi parfois icon smile 5 réflexions à propos de liPad mini

2. L’iPad mini  est cher. Trop cher ?

339 euros, ou 329 dollars aux USA, pour le modèle d’entrée de gamme, à savoir un 16Go WiFi sans connectivité 3G/4G donc, c’est en effet cher. Surtout si l’on compare ce prix à celui de son actuel concurrent direct, la tablette Google Nexus 7, qui coûte 249 euros dans la même configuration, dont il faut en plus déduire 25 euros de bons d’achat à valoir sur le Play Store Google pour télécharger films, applications, livres et jeux. Cela étant, ce n’est pas si cher pour un produit Apple. Tout d’abord la différence de finition par rapport à la Nexus 7 est, selon les premières prises en main, frappante. La coque en alu brossé de la tablette d’Apple a fait ses preuves, et se situe une gamme au-dessus de la concurrence qui arbore un dos en plastique moulé anti-dérapant, pratique mais moins flatteur. Le style et le design contre la fonctionnalité. D’autre part, l’écran de 7,9 pouces offre une surface de 35% supérieure à celui du Nexus, pour un encombrement extérieur pratiquement identique, et un poids largement inférieur (308 g contre 340 g pour la Nexus 7). Enfin, un autre argument plaide en faveur de l’iPad et peut justifier un tarif plus élevé : les 275.000 applications disponibles, spécifiquement développées et pensées pour l’iPad. Un gros point fort quand on sait que nombre d’apps disponibles sur Android ne sont que des adaptations parfois très hasardeuses des versions pour smartphones, et encore, quand elle sont compatibles. J’en sais quelque-chose puisque j’utilise ma Nexus 7 quotidiennement depuis maintenant 2 mois et que si elle a remplacé à 95% mon iPad, il ne se passe pas un jour sans que je ne peste contre une app mal conçue, buggée ou juste inutilisable, ce qui n’arrive JAMAIS sur iOS. Et je ne parle pas des apps qui n’existent toujours pas pour ce format (Jellybean 7 pouces), et pas des moindres (MyTF1 et généralement toutes les apps médias, ou Flipboard, toujours aux abonnés absents sur 10 pouces).

Bien sûr, comme tous les observateurs et utilisateurs, j’aurais espéré un premier prix d’iPad mini à 249, ou au pire 299 euros. Mais l’on peut aussi comprendre la stratégie d’Apple : à performances égales, les produits premium DOIVENT se vendre plus cher, et surtout se prémunir contre le fait que si l’iPad Mini cannibalise le « grand » iPad (ce qui à mon avis risque fort de se produire), cela ne doit pas se faire au détriment des marges.

Et puis où est-il écrit qu’un produit plus petit – s’il répond à une forte demande – doit être moins cher que son homologue de plus grande taille, si tout est égal par ailleurs (composants, design, fonctionnalités) et qu’il apporte un vrai plus en matière d’utilisabilité ? Ne dit-on pas que la miniaturisation coûte cher ?

3. L’iPad mini est compatible avec les applications de l’iPad 10 pouces

C’était la grande question, que je posais hier et dont je m’étonnais que personne ne l’ait évoquée. La keynote d’hier a apporté la réponse dans un chapitre qui lui était spécifiquement consacré, preuve de l’importance qu’Apple accorde à celle-ci, y compris sur son site. L’iPad mini supporte nativement l’intégralité des applications iPad, du fait de sa résolution d’écran identique à celle de l’iPad 2, à savoir 768×1024 pixels. Il ne sera donc pas question pour les développeurs de prévoir des mises à jour comme ce fut le cas par exemple pour l’iPhone 5, et nous aurons droit à nos apps préférées dans le format que nous connaissons déjà : un Flipboard ou un GarageBand tourneront en version iPad, et non pas iPhone, sur l’iPad mini. Une très bonne nouvelle et une petite pierre en passant dans le jardin d’Android, aux allées parfois pas très bien tracées.

4. L’iPad mini ne risque-t-il pas de tuer l’iPad 10 pouces ?

C’est un risque, probablement calculé et assumé par Apple. Et je pense à cet égard que le choix du format 7,9 pouces n’est pas totalement innocent. Si Apple avait sorti une 7 pouces, la comparaison, et donc la concurrence frontale avec les autres tablettes 7 pouces du marché aurait été inévitable, et peut-être sanglante pour la Pomme. En adoptant ce format « entre-deux », Apple se prémunit contre les comparaisons et évite de passer pour un suiveur. D’autre part cela lui permet justement de vendre sa tablette plus chère et d’éviter ainsi d’être attiré dans une spirale du low-cost dans lequel semblent vouloir s’engager quelques concurrents (low-cost ne signifie pas cheap, hein). Mais effectivement, ce choix de format comporte également un risque : celui de cannibaliser de façon importante l’iPad 9,7 pouces, qui parait du coup bien pataud et encombrant. Il sera intéressant de voir les comportements d’achat et la segmentation entre les deux modèles d’ici quelques mois, mais je parierais fort sur une montée en charge rapide du mini, et des ventes représentant 50% du total dans l’année à venir. L’iPad 9,7, qui conserve pour lui quelques avantages comme l’écran Retina et un processeur plus puissant, pourrait demeurer le premier choix pour les professionnels, et le mini la star auprès du grand public… A voir.

5. Apple se compare pour la première fois publiquement à un concurrent… : Android.

Sauf erreur, la keynote d’hier soir a dévoilé une pratique inédite et étonnante chez Apple, en tout cas depuis l’ère iPhone/iPad : la confrontation directe avec la concurrence. Phil Schiller, Vice-Président Marketing d’Apple, a en effet déroulé une longue démonstration comparative entre la Nexus 7 et l’iPad mini, et tout y est passé, photos grand format à l’appui : finition, matériaux, et surtout taille de l’écran (mais pas la résolution, comme par hasard). Peut-être finalement le meilleur hommage que l’on puisse rendre à l’excellente tablette de Google et une publicité inespérée, qui montre qu’Android reste bien la bête noire de Cupertino, même dans l’après Steve Jobs.

En conclusion, après ces éléments factuels et (relativement) objectifs, je vous donne mon avis personnel : ceux me suivent ici savent que j’ai toujours plébiscité le format 7 pouces et que j’ai toujours pensé – même quand on me soutenait le contraire mordicus avec des arguments qui ne m’ont jamais fait changer d’avis -  qu’Apple sortirait un jour un iPad mini, car il n’aurait pas le choix. Aussi – après vous avoir dit tout le bien que je pense de ma Nexus 7 -  je ne vous surprendrai pas en vous affirmant que l’iPad mini est pour moi une vraie bonne nouvelle, et que je vais m’empresser de vendre mon iPad 2 pour en passer commande dès le 26 octobre. La cannibalisation a commencé, et j’en suis un des premiers acteurs. Pour moi l’iPad 9,7 pouces est mort hier soir, et je ne crois pas que j’y reviendrai un jour.

42 commentaires

  1. Eric

    Je ne dis pas que Flipboard n’existe pas sur Android, je dis que sur la Nexus 7 c’est la version smartphone, et qu’elle n’est pas compatible sur tablette Android 10 pouces.

  2. Ce n’est pas de la mauvaise foi que de dire que 8 pouces et 7 pouces c’est assez différent, surtout que les ratios ne sont pas les mêmes. Ceux qui se sentent (probablement à juste titre) à l’étroit sur une Nexus 7 se sentira comme un poisson dans l’océan sur un iPad mini. Mais ils ne pourront pas glisser ce dernier dans une poche intérieure de veste.
    Steve Jobs était contre le format 7 pouces, mais le 8 pouces d’Apple n’a rien à voir avec le 7 pouces de Google ou Samsung. Il suffit pour le comprendre, de passer 10 secondes sur cette image : http://cdn-static.zdnet.com/i/.....ogrady.png .

    Et vous oubliez, dans tous les cas, que Jobs était passé maître (depuis le tout début de sa carrière), dans le retournement de veste. Il n’arrêtait pas de dire blanc un jour et noir le lendemain. Ce n’est pas un désaveu, on a appris dans le procès contre Samsung que Jobs, à la fin de sa vie, était devenue tout à fait réceptif sur ce format, poussé chez Apple par Eddy Cue.

    Pour revenir au format, l’iPad 9,7 pouces est une tablette 9 pouces ou 10 pouces, alors ? C’est une 10 pouces, autant que l’iPad mini est une tablette de 8 pouces, avec un ratio 4/3, en plus de cela.

  3. Je suis bien tenté. Mais que donne cet écran. Est-ce assez grand? Ne faut-il pas le rapprocher des yeux pour avoir une lecture confortable?

    Et donc

  4. Ce que je pense surtout c’est que jamais Steve Jobs n’aurait comparé un produit Apple à Google.

    Il y aura toujours des gens pour payer plus cher pour faire la même chose, ou quasiment. Flipboard n’est pas le bon exemple puisqu’il fonctionne parfaitement sur Nexus 7 mais je comprend pour myTF1 ou FranceTV. Google fait des efforts pour sensibiliser les développeurs au format tablette mais ça n’est pas encore gagné. Ça viendra et pour moi la différence de tarif justifie de patienter un peu en trouvant des contournements. D’autant qu’avec l’arrivée de la Nexus 7 32Go, les tarifs risquent de baisser un peu. Chacun ses goûts, je ne juge pas.

  5. Excuses-moi, Eric, mais il va falloir expliquer un peu mieux cette réflexion dans le point 2 au sujet du prix … c’est quoi cette dissertation philosophique cherchant à crédibiliser les tarifs d’Apple ?!

    - « Ce n’est pas si cher pour un produit Apple » : quelle objectivité… moi je trouve que c’est cher, car je le compare de manière réaliste à la concurrence. Il ne faut pas oublier qu’acheter un produit Apple est lié à un engagement à l’univers Apple où tout est propriétaire, notamment les accessoires estampillé Apple (bluetooth Apple, USB Apple, iTunes, etc), la où la concurrence utilise des standards.

    - « Le style et le design contre la fonctionnalité. » : un peu maladroite comme phrase. Ca revient à dire que l’iPad mini est beau mais non fonctionnel. De plus, je pense que quand on parle d’un produit hi-tech, on s’intéresse d’abord à ses fonctionnalités, puis à son design.

    - « Enfin, un autre argument plaide en faveur de l’iPad et peut justifier un tarif plus élevé : les 275.000 applications disponibles » : ça, c’est un argument de vente. En quoi le prix d’un matériel se base sur un catalogue d’applications ? Il faut redescendre sur terre …

    - « [...] et pas des moindres (MyTF1 [...]  » : MyTF1 …… les goûts et les couleurs hein.

    - « à performances égales, les produits premium DOIVENT se vendre plus cher » : Premium ?! « Doivent » se vendre plus cher ?!!! On peut aimer une marque comme Apple, je comprends très bien, ils font de beaux produits grand publique. Mais le fanatisme n’a jamais fait de bien. De quel pouvoir t’es-tu investi pour qualifier l’iPad mini de produit « Premium » parmi ses concurrents « à performances égales » ?

    - « Et puis où est-il écrit qu’un produit plus petit – s’il répond à une forte demande – doit être moins cher que son homologue de plus grande taille » : je répondrais à cette phrase vide de sens « Où est-il écrit qu’un produit à performances égales avec ses concurrents puisse se vendre beaucoup plus cher ? ».

    On peut être « fan-boy » de la marque Apple, mais pas en rédigeant un article sur un site d’information orienté technologies. Il faut mettre en marche le sens critique et ne pas devenir justicier de la pomme.

  6. Le positionnement marketing d’Apple trouve des comparaisons dans le monde automobile : le segment premium (Audi, BMW, Mercedes…) est plus cher que le segment moyenne gamme (Renault, Ford, Peugeot…). Cela trouve sa signification dans une image plus haut de gamme, une meilleur finition et qualité de construction, un design plus abouti. Pas toujours plus d’équipements, ou alors il faut payer – et cher – les options. Tout cela rappelle fortement le positionnement d’Apple sur son marché.
    Donc oui, comparer l’iPad mini au marché Android comme le fait Phil Schiller est pour moi une erreur (on ne verrait pas Audi se comparer à Renault).
    Concernant Steve jobs, sans préjuger de ce qu’il ferait s’il était toujours aux manettes d’Apple (et sur cette terre), on l’a vu par le passé jurer qu’il ne sortirait jamais tel ou tel produit, pour finalement le mettre sur le marché quelques temps plus tard.

  7. J’ai une question sur le point 2 et plus particulièrement le dernier paragraphe : comment peut-on vendre un iPod Touch au même prix ? (concerne aussi le point 4)
    Concernant le point 3 il n’est pas évident que toutes les applications parfaitement adaptés soient parfaitement utilisables taille d’écran plus petite = boutons plus petit (surtout à résolution identique).
    Cet iPad mini est à mon avis une balle que se tire Apple dans le pied : tout d’abord il est cher, ensuite en comparant avec d’autre produits Apple, il fait le prix d’un iPod Touch (qui n’est autre qu’un iPhone sans l’appli téléphone ;) ), il est n’est pas rétina alors que tous les appareil Apple deviennent rétina… Il bénéficie d’une ancienne version de processeur… Bref il n’est pas un pas en avant mais un boulet qui va rogner les ventes d’iPod Touch et d’iPad… Apple n’avait pas besoin de ce format 8″ et Apple vient de crédibiliser les tablettes de ce format (surtout en faisant un pseudo comparatif avec la Nexus 7 qui fera bondir les détenteurs de cette tablette)

  8. Vous remarquerez a quel point Apple a insister hier sur l’ecosysteme pour justifier le prix.

    Alors que les Android offrent une experience de web mobile non optimise, Ipad mini offre « la vrai experience » a travers la compatibilite des apps.

    Il y a donc deux scenarios

    1. Les gens achetent des mini tablette pour le web et des applications « mainstream » (book, Facebook, Twitter).
    Des lors, la necessite de l ecosystem Apple n’est pas justifie et le premium devient un frein, et les gens se reportent sur les Android

    2. Les gens achetent des mini tablettes pour faire autant que sur des tablettes, et donc sont demandeur de la profondeur de l’ecosystem Apple, le premium a une valeur, l’Apple mini est un succes.

    Si l’on tente d’anticiper les usages Tablette VS mini tablette
    Tablette: Maison, usage de decouverte, achat et conso media et de jeux
    Mini Tablette: Mobilite, usage de consommation media et de jeux

    De ce point de vue la, je pense qu’il ne faut pas comparer la mini tablette comme un concurrent de la tablette mais comme un concurrent du smartphone (en terme d’usage).

    Des lors, la question est:
    Quelqu’un possedant un smartphone iPhone a-t-il besoin d’un mini iPad?

    Quelqu’un possedant un smartphone Android/WM7 a-t-il besoin d’un mini iPad?

    Qu’en pensez vous?

  9. Je cite Breizhim « « Enfin, un autre argument plaide en faveur de l’iPad et peut justifier un tarif plus élevé : les 275.000 applications disponibles » : ça, c’est un argument de vente. En quoi le prix d’un matériel se base sur un catalogue d’applications ? Il faut redescendre sur terre … »
    Et oui vous croyez quoi ? Bien sûr qu’aujourd’hui on choisit son OS et donc son appareil *aussi* en fonction du nombre d’apps. A votre avis pourquoi la BlackBerry PlayBook se vend mal, alors que tous les observateurs sont d’accord pour dire que c’est une des meilleures tablettes du marché ? Parce-quil n’y a pas assez d’apps. Idem pour Windows Phone. C’est à vous cher Breizhim de redescendre sur terre.

  10. Je suis du même avis dans la mesure où jusqu’à présent l’iPad était pour moi peu pratique en condition de mobilité. Je ne souhaite pas basculer vers Androïd car je suis très satisfait de l’écosystème Apple que j’utilise au quotidien avec mon iPhone. Aussi pour moi cette tablette représente un produit complémentaire à mon iPhone : une grande mobilité, des applications SPÉCIFIQUES iPad, un confort de lecture accru.
    Je pense également qu’à terme il va cannibaliser son grand frère. Seul bémol à mon sens : l’absence de retina (sûrement comblée avec le prochain modèle). Je pense l’acheter.

  11. Eric> Le format 7″ connait une accélération de ventes, non pas à cause du confort recherché (ce que tu dis) 90% des gens qui vont passé a l’acte d’achat n’en n’ayant jamais eu entre les mains, mais a cause du prix. Les dalles 7″ sont véritablement moins cher. Et mettre 700 euros dans une tablette, clairement tout le monde ne peut pas le faire.
    Aujourd’hui des 7″ il y en a dès 99 euros chez MPMAN avec du capacitif et du Android 4 et d’assez bonne qualité. Donc OUI cette tablette est prohibitive en prix, mais je vous rassure elle va se survendre sans probleme, les AppleMania n’en n’ont pas encore fini avec leur amour inconditionnel pour la marque à la pomme.
    Quel est la difference qui justifie qu’une tablette puisse etre 4x superieur a une tablette proposant quasi le meme format, avec du capacitif et de qualité satisfaisante ?
    Sans aller jusqu’a comparer cette tablette, quand on voit d’autres d’aussi bonne qualité (si ce n’est mieux) avec des prix inférieur de 30% minimum ?
    Hélas rien d’autres que l’Apple Mania. Maintenant moi j’ai un Ipad et un Iphone 4 donc j’assume, mais clairement ce n’est pas la qualité du produit, c’est juste que je suis une victime consentante d’un marketing réussi. Au même titre que j’achete des yahourts Bonne Maman, j’aimerais commander des chaussettes Archiduchesse, et autres produits similaires. Nous sommes des victimes consentante d’un marketing réussi, mais ne vennons pas mélanger la qualité du produit, clairement Apple fait de bons produits, mais aujourd’hui Samsung avec Android fait mieux dans certains cas, et les prix ne sont pas les memes dans beaucoup de cas.

  12. franchement trop cher pour le matériel embarqué, il n’y a même pas de puce GPS dans la version de base c’est vraiment mesquin pour un appareil que l’on veut mobile

    le rapport qualité/prix est clairement en faveur de la nexus 7 surtout avec la version 32G qui passe au prix de la 16G

    le seul point faible actuel d’android sur tablette est au niveau des applications mais cela se règle avec le temps et ne peut pas compenser la faiblesse du matériel d’apple.

  13. Eric je ne suis pas persuadé que la majorité des possesseurs d’iPad vont abandonner le *normal* pour le mini, tout comme toi. L’iPad reste très confortable dans un environnement pro, suffisamment grand pour faire une présentation à un client sans le brancher à un écran externe, extrêmement confortable avec un clavier externe.
    Le mini se doit donc d’être moins bien équipé (processeur, retina) pour se justifier comme produit d’entrée dans la gamme Apple. Je te rejoins complètement sur ton analyse « Premium » et la comparaison de FDK avec le monde automobile.
    Je pense que l’usage du mini sera différent pour bon nombre de gens: liseuse (enfin un device léger que l’on peut facilement utilisé sur son canapé, dans son lit), surf (à ce titre je doute que l’iPod Touch vive très longtemps), éducation (avec un potentiel énorme pour remplacer les kilos de livres par cette tablette), télécommande multimédia, avec certainement là aussi un gros potentiel d’apps qui vont se développer (je rappelle juste au passage qu’une Logitech Harmony 1100 vaut plus que le prix d’un iPad mini…), etc.
    Et à tout choisir, Apple prend le risque (calculé cf le prix du produit) pour ne pas perdre à la fois les acheteurs de liseuses et de tablettes 7 pouces, afin de s’assurer de la venue de nouveaux clients dans son écosystème (difficile en effet de le quitter quand toutes vos photos ou votre musique sont dans le Cloud, et si faciles d’accès via les différents devices de la marque).

  14. Eric

    @JiaJo : « Quel est la difference qui justifie qu’une tablette puisse etre 4x superieur a une tablette proposant quasi le meme format, avec du capacitif et de qualité satisfaisante ? » La différence qu’il y a entre une Renault et une Audi, pas plus, pas moins, comme dit dans un commentaire précédent. La différence entre le bon marché et le premium. A savoir des biens qui n’apportent pas grand chose de plus si ce n’est une certaine idée de la perfection, faite d’une addition de petits détails qui isolément ne sont pas très importants, mais qui assemblés font toute la différence.
    Quant aux tablettes à 99 euros, là désolé mais on ne peut pas comparer (ou alors là tu compares une Dacia avec une Porsche). J’en ai testé plusieurs, et il faut se rendre à l’évidence : c’est de la merde.

  15. Je ne suis complètement convaincu que l’iPad mini soit le vrai premier produit post-Jobs. On ne peux vraiment se fier sur une parole de Jobs qui à un instant T, à détruit tout business plan qui se reposait sur une tablette 7 pouces.

    On pourrait tout aussi bien retrouver en archive des paroles de Steve contre l’industrie du téléphone mobile ou contre l’industrie musicale… Cela ne l’a jamais empêché de sortir l’iPod et l’iPhone…

  16. @Eric: je ne dénigre pas la qualité des produits Apple, j’en ferais même la promotion pour mon entourage senior ou ceux cherchant la simplicité d’utilisation et une bonne finition.

    Aussi, excuses-moi pour le terme fanatique, je l’ai employé au sens large, mais rien ne l’indique.

    Après, je ne comprends pas cette réaction face au terme « Fanboy », il semblerait que ça te fasse siffler les oreilles plus que de raison. Pire, je crois comprendre que tu me traite indirectement de con en suivant ton lien Facebook. Pour avoir dit « fanatique » et « fanboy », l’erreur n’est pas permise.

    Tu défends corps et âme Apple et ses produits dans ton point 2, d’une manière tout à fait subjective. Peux-tu revenir sur ta décision et m’expliquer ton point de vue ?

    @minibus : on s’est pas compris. Quand je disais  » ça c’est un argument de vente », ce n’était pas ironique. Le nombre d’application présent sur le marché entre en jeu, à un certains degré, dans le chiffre de vente, mais ne devrait pas influer sur le prix du matériel.

  17. Eric> Hélas la comparaison avec la voiture s’arrête là.
    Quand tu prends une Porsche on est d’accord que la puissance servie on s’en fout on est limité sur la route. Donc on l’achète pour une représentation subjective de ce qu’est notre propre image. Clairement j’achète une porsche car j’aime le design, j’aime me dire qu’il y a la puissance même si je ne l’utilise jamais, j’aime acheter un produit ayant un prix élevé me permettant de me comparer aux autres et ainsi prouver que j’ai plutot réussi. Donc la différence entre une Dacia et une Porsche c’est que la porsche est 5x plus puissante qu’une Dacia. Aujourd’hui Ipad n’est pas 5x plus puissante que la Mpman a 99€.

    Pour Audi je suis d’accord, on est a peu près dans ce rendu, c’est a dire une image soignée, des produits bien fini, et surtout un design véritablement élégant. Donc qu’est-ce qui nous fait choisir une audi A4 par rapport a une Laguna ? clairement le design, et l’image que celle-ci reflète, vu que l’équipement est a peu de choses pareil. Donc j’en reviens a nos tablettes, quand on achète un Ipad on achète une image, un design…. si j’oserais…. je dirais une personnalité au même titre que celui qui met dix milles euros de plus dans une a4 plutot qu’une laguna. Maintenant ceci n’est pas un problème, mais il faut éviter de le nier. C’est comme quand je dis aux gens que l’on est tous des victimes de la pub et que les gens me disent non, alors que l’on retrouve chez eux Le Chat Machine, un parfum Axe, et je ne sais quoi d’autres qui n’ont pu etre connu que par la pub…
    A part çà, bonne journée a tout le monde.

  18. Salut Eric,
    Deja comme d’hab très bonne analyse
    Je pense comme toi que le plus grand concurrent de l’Ipad 9.7 est le nouvel iPad Mini. Apple aurait gagné si il m’avait comprendre que j’ai besoin des 2 iPad mais la pour moi ca sera le nouvel iPad a cause des composants trop dépassés de l’iPad Mini
    Que penses tu du fait que c’est iPad mini a un processeur qui date bientot de 2 ans et donc qui risque de souffrir assez vite il y a deja 2 générations de processeurs entre l’iPad Mini et le nouvel iPad, je trouve cela très préjudiciable

  19. Dupuis Alexandre

    Je rejoins quelque peu Breizhim sur son analyse.
    Je trouve que cette différence de prix par rapport à la Nexus 7 n’est pas totalement justifiée. Une chose qui peut nous mettre la puce à l’oreille, c’est que les seuls points de comparaison utilisés par Apple lors que la keynote sont l’épaisseur et le poids !
    Personnellement je ne trouve pas que la Nexus 7 soit très épaisse et 40g de différence ce n’est pas énorme. Alors ? Et le reste ?!
    D’après mes lectures sur divers sites techno, il semblerait que l’iPad Mini soit moins puissant et ait une résolution inférieure à la Nexus 7…
    Donc non, je ne vois que le logo de la Pomme comme principale justification de cette différence de prix. J’entends par là l’image d’Apple (design, qualité).

    Maintenant, je pense que c’est une bonne chose qu’Apple produise une tablette de 7/8 pouce (c’est a mon avis le format idéal). Il est toute fois dommage qu’ils aient gardé ce format 4/3 totalement oldschool ! Mais cela a sans doute été fait pour pouvoir rendre les application pour iPad 10 pouce compatibles (même ratio).

    L’autre point où je rejoins Breizhim, c’est que ton argumentaire complètement en faveur de la Pomme (même sur des points décriés un peu partout sur la toile) paraît plus que subjectif. Mais cela n’engage que toi, évidement ^^

  20. Eric

    @Jonathan : merci :-) Tu sais les composants de l’iPad mini sont les mêmes que ceux de l’iPad 2, et ce dernier est loin d’être dépassé. C’est d’ailleurs mon iPad car j’ai zappé le 3, rien à cirer de l’écran Retina. En termes de puissance et de rapidité il faut vraiment le pousser dans ses derniers retranchements et utiliser des apps très gourmandes pour voir la différence de performances. Personnellement je n’ai jamais constaté de ralentissements. Donc le mini sera de la même trempe et ça me convient très bien. Je pense en outre que le mini sera davantage destiné à des usages qui ne nécessitent pas beaucoup de ressources, principalement lecture, surf, email, vidéo.

  21. J’ai vu la vidéo de la présentation de ce mini Ipad et le moins que je puisse dire c’est que la taille change tout. On le sent plus portatif.

  22. C’est fou, dès qu’il y a un article sur la pomme, ou la pomme versus android, ou la pomme versus autre chose, il n’y a que des débats qui, je le trouve, sont souvent infondés ou carrément désuets. Dès que l’on aime un peu la pomme ou que l’on « reconnait » que ce sont des bon produits, on se fait fusiller car « non partisans du libre » ou alors « moutons qui a pas de personnalité ». Dès qu’on commence à dire qu’Android est un bon système d’exploitation, concurentiel de Apple et qui oui, possède des fonctionnalités innovantes, on se fait recaler comme des « gens qui aiment les copieurs », « sans personnalité », etc.

    Bref, c’est vraiment chiant de lire tout le temps les mêmes choses quel que soit l’endroit ou on va.
    Allez, je jette une pierre pour le prochain troll qui va reprendre la suite. Amusez-vous bien chez presse-citron, la modération des commentaires doit être vraiment sympa sur ce genre de post :)

  23. Chers amis, je voudris simplement vous inviter à une réflexion sinusoïdale sur l’évolution des écrans des produits Apple. Prenez un crayon (ou un stylet) et traçez :
    - en abscisse les années depuis 2001
    - en ordonnée la taille d’écran en pouces
    Placez selon les années de sortie les iPod, iPhone, iPad et les minis en interstitiel. Que voyez vous ? Intéressant, non ?
    Le futur s’annonce brillant !

  24. Je l’ai déjà dit dans un autre commentaire sur un autre billet, je suis surpris Eric que tu ne perçoive pas plutot que c’est le 10 pouces qui n’a plu lieu d’être je veux dire par là que moi j’attends avec impatience une gamme téléphone, puis une tablette 7 pouces pour la mobilité et surtout une 13 pouces pour le surf et la lecture de magazine confortablement nomade dans la maison. Je peste tous les jours sur les 10 pouces y compris l’Ipad avec sa super résolution, cela reste trop petit pour lire confortablement un magazine.

  25. Bonjour,

    J’ai un phone Android et un iPad2. Quand je lis : l’iPad 9″ est mort j’ai envie de dire : lol :)
    Le tweet le plus fréquent pendant la keynote était : iPad mini ? À quoi ça sert ce truc ?
    Perso, je n’aime pas mettre dans mes poches un truc de la taille d’un pavé.
    Et mon iPad2 à un format parfait pour ma sacoche de ville Converse.
    Entre 7 et 9 pouces le choix est vit fait : pourquoi avoir un écran plus petit pour le même usage?
    Aucun intérêt : quand tu as un iPad2, tu n’a pas besoin d’un iPad mini.

    My 2 cents.

    Alex ;)

  26. Un Ipad de plus en plus petit, un iPhone de plus en plus grand, finiront-ils par ne faire qu’un?
    En tout cas, un prix encore bien trop élevé qui ne permet pas de se comparer aux tablettes équipées par Androïd

  27. Je ne sais pas ce que donnera un 7.9″.
    Une chose est sûre, pour moi au niveau lecture (comics et mangas), le 7″ n’est pas confortable.
    Alors oui, certains s’insurgeront sur le fait d’utiliser un iPad (le 3 pour ma part) en « simple liseuse ».
    Le fait est que ce format est juste parfait pour la lecture des comics notamment.
    J’ai eu par le passé une Galaxy Tab première du nom (la 7″ donc), et franchement… rien à voir.
    Là bien entendu je ne parle pas de performances mais juste d’expérience utilisateur dans un domaine précis.
    Après, comme un peu plus de 60% des français, je porte des lunettes, et pour moi un écran plus grand signifie plus de confort de visuel.
    Quant à ma femme, qui m’a reproché d’avoir payé aussi cher pour l’iPad, au final elle utilise l’iPad plus que moi . Et quand je lui remet la Galaxy dans les mains, je me fait agresser :)
    Tout ça pour dire que je ne pense pas que le 10″ soit mort.
    D’un point de vue praticité, mobilité (légèreté), etc, dans un usage de « journaliste », pourquoi pas (même si franchement dans l’ensemble et quelque soit la marque, les 10″ sont légères).
    Mais pour le confort visuel offert par le 9.7″, je ne changerais pas.

  28. La démonstration sur l’après Steve Jobs est erronée. Ce dernier à déjà dans le passé affirmé mordicus quelque chose puis fait le contraire dans les mois suivants. Peut-être faut-il lire sa biographie pour comprendre le syndrome de la distorsion de la réalité.
    Concernant votre avis sur la cannibalisation de l’iPad par le mini, je pense qu’elle sera limitée. Les ventes d’iPad vont encore augmenter, et dans quelques mois, ils sortiront un iPad 5 beaucoup plus fin et léger qui remettra les choses en ordre, et confirmera l’énorme avance d’Apple sur Google (Nexus 10) et Microsoft (Surface).

  29. Eric

    @Alex : chacun ses usages, moi je vais te dire exactement l’inverse : depuis que j’ai ma Nexus 7, je n’ai plus jamais utilisé mon iPad 2 sauf pour un usage précis (tester une app, musique sur GarageBand), et là il est en vente. Je pense qu’il va partir très vite, ce qui va me permettre d’acheter l’iPad mini et même de faire un petit bénéfice :-) Chacun ses usages, donc…

  30. Apple s’était déjà comparé en Keynote à la concurrence, lors de la keynote de présentation de l’iPod et de l’iPhone ils comparaient les caractéristiques des concurrents directs en terme de poids, taille, finesse, puissance, mémoire, etc (ça fait un peu cours de récré par contre ça c’est sûr :p)

  31. Merci pour cette analyse qui me semble objective, par rapport aux éléments en notre possession pour le moment. Je te remercie en tout cas car c’est la première analyse en Français que j’ai peu lire depuis la keynote: aucun autre site site informatique n’a pour le moment pris la peine de procéder à une analyse un peu plus poussée des choix d’Apple… la plupart des sites spécialisés se sont contentés d’énumérer les caractéristiques de l’iPad mini… Seul The Verge (en anglais) s’est un peu creusé les méninges…

  32. Qu’en est-il de Apple map vs google map… des chroniqueurs techno de la radio québécoise ont dit que pour ceux qui utilisent comme GPS, devrait tous acheter une Nexus car Apple Mac a trop d’erreurs de traitement. Deuxième question: quel est le plus utile pour voyager à l’internationnal (traducteur, GPS, paiement mobile, etc?
    Merci pour tous ceux qui voudront bien m’éclairer… sur Twitter plusieurs en parlent mais personne ne répond;-)

  33. L’auteur de l’article insiste beaucoup sur sa détestation du format 9,7′ et le fait qu’il préfère le format 7′ sans dire vraiment pourquoi… Sauf qu’il est trop lourd. C’est vrai que l’iPad dans le cas où il est utilisé comme liseuse est légèrement trop lourd mais il peut remplacer dans bien des domaines, à la fois, un iPhone et un ordi et comparé à un ordi, il est vraiment léger. Personnellement, quand j’ai mon iPad dans un sac à l’épaule, je ne sens vraiment pas son poids. Parfois, j’ai l’impression de l’avoir oublié et je vérifie si je l’ai.
    Un des gros avantages de l’iPad par rapport aux tablettes concurrentes quel que soit le format, c’est la qualité de son clavier virtuel. Moyennant un léger temps d’adaptation on peut taper avec huit ou dix doigts sans regarder le clavier. C’est ce qui avait motivé Steve Jobs dans le choix du format de l’écran. Il est vrai qu’en Europe la plupart des gens tapent avec deux ou un seul doigt donc un iPad Mini peut fait l’affaire mais pas aux US où tout le monde apprend dés le plus jeune âge à l’école à se servir d’un clavier.
    Ce qui est scandaleux chez Apple, en ce moment, c’est la différence de prix entre l’Europe et les US de +34%. Suivant le taux de change l’iPad Retina vaut normalement 385€ et le Mini, 253€. Plus la 4G pas compatible avec la plupart des réseaux 4G en Europe, pas seulement en France. Ce sont les possesseurs d’iPhone 5 qui risquent de râler dans quelques mois.

  34. Tiens ! Moi aussi j’avais fait la même réflexion que toi, à propos de la confrontation de l’iPad Mini à la Nexus 7 lors de la keynote. D’habitude Apple compare ses propres modèles, mais là elle change totalement de stratégie, elle essaie de situer sa tablette par rapport à la concurrence. J’ai fait un petit comparatif : iPad Mini vs Nexus 7 vs Kindle Fire HD et je continue à attendre la keynote de Google, ce dernier va certainement lui aussi donner un coup de pouce à sa tablette, comme un bon concurrent qui se respecte :p

  35. Eric

    @Martin : où avez-vous vu que je détestais le format 9,7 ? Je n’ai jamais dit ni écrit cela, vous interprétez et déformez complètement mon propos. Je dis que j’ai toujours plaidé pour le format 7 pouces car il convient à d’autres usages, et que j’attendais effectivement depuis longtemps un mini-iPad. J’ai déjà eu deux iPad, dont le premier acheté le jour de sa sortie aux US et j’en ai fait un usage intensif pendant deux ans et demie.
    Sur les prix européens comparés aux prix US, en revanche, je suis entièrement d’accord, cette discrimination me hérisse le poil depuis toujours,et quand je peux j’achète aux US.

  36. Eric

    @Natacha : en effet l’iPad mini n’a pas à ma connaissance de puce GPS, ce qui fait toute la différence en termes de géolocalisation mais surtout de navigation avec une Nexus. Ce n’est pas ici une question de programme mais de composant. Sinon sur iPhone avec GPS, il y a plein de programmes gratuits pour naviguer. personnellement j’utilise Waze, qui est vraiment canon, et parfois même à la place du GPS intégré de ma voiture (une option à 3000 euros pourtant…)