Peut-on se passer de Twitter quand une part importante de son activité est fondée sur la veille d’informations relatives aux tendances du web ou au contrôle de la réputation d’une entreprise ? Difficile, voire impossible. Au-delà de la dépendance parfois compulsive qui lie certains utilisateurs au célèbre réseau social de microblogging, au-delà de l’addiction des

Peut-on se passer de Twitter quand une part importante de son activité est fondée sur la veille d’informations relatives aux tendances du web ou au contrôle de la réputation d’une entreprise ? Difficile, voire impossible.

Au-delà de la dépendance parfois compulsive qui lie certains utilisateurs au célèbre réseau social de microblogging, au-delà de l’addiction des autres à l’information temps réel, Twitter, pour peu que l’on choisisse bien les membres que l’on suit, est incontestablement devenu une source d’informations incontournable.

twitter veille 5 services pour utiliser Twitter sans Twitter (et sans tweeter)

Et pourtant ! Il y aurait beaucoup à dire sur l’intérêt réel de certains des messages échangés sur Twitter, qui, soyons francs, flirtent avec le vide sidéral, quand ils sont compréhensibles.

Le problème étant que ce téléscripteur en fusion permanente est aussi extrêmement chronophage, quoiqu’en disent ses plus fervents adeptes. Et ceci principalement pour deux raisons : tout d’abord parce-qu’il faut bien lire ce qu’on y trouve, relever les choses intéressantes, suivre les liens, regarder les images postées, etc. Un petit mot au sujet des liens, précisément : impossible de savoir à l’avance l’intérêt d’un lien puisque ceux-ci sont masqués par les raccourcisseurs d’url. Je ne compte plus le nombre de fois où je perds du temps à cliquer sur plusieurs liens raccourcis fournis par des services différents pointant sur la même page.

Mais Twitter est également chronophage de par la perturbation mentale et intellectuelle qu’il peut provoquer, à fortiori si vous utilisez un client temps réel comme Seesmic Desktop ou TweetDeck : un flot d’informations continue qui, si vous n’y prenez garde, vous noie rapidement et vous donne envie de réagir en permanence, même aux tweets les plus futiles. Besoin d’exister ou juste de poster un bon mot, toujours est-il que tout ceci génère beaucoup de bruit pour peu de signal.

Il est d’ailleurs étonnant de constater à quel point, du fait que nous sommes sur Twitter, le message le plus insignifiant (que vous en soyez l’émetteur ou le récepteur) semble immédiatement revêtir une importance capitale. Bref, la définition même du bavardage.

Alors, que faire ? Comment profiter du bon maigre plein de vitamines de Twitter sans ingurgiter aussi toute la graisse qui va avec ? Comment repérer la bonne info parmi les kikoolol qui ont débarqué en masse depuis quelques semaines et qui squattent votre timeline à grands coups de demandes de RT ? Comment éviter la pollution des trolls sans se couper complètement d’un média important ? Peut-être en utilisant un service qui vous contraindra à une certaine passivité en rendant vos propres contributions moins aisées, mais qui vous permettra quand même de suivre le meilleur de Twitter, en spectateur organisé.

Voici 5 sites qui vous donnent le meilleur de la veille sur Twitter sans ses inconvénients (à condition que vous preniez un peu de temps pour effectuer quelques réglages). La plupart ont déjà fait leurs preuves depuis plusieurs mois, et vous constaterez que même si certains fonctionnent sur le même principe (un classement en temps réel des liens les plus souvent publiés sur Twitter) aucun n’affiche exactement les mêmes résultats à un moment T :

MicroPlaza

MicroPlaza est un site qui observe votre réseau et publie tous les liens partagés par les personnes que vous suivez sur Twitter, en affichant également les tweets associés, sauf les messages privés et ceux des comptes protégés. Vous pouvez ainsi suivre plus facilement l’actualité essentielle de votre réseau.

microplaza 5 services pour utiliser Twitter sans Twitter (et sans tweeter)

TweetMeme

TweetMeme est un service qui regroupe les liens les plus populaires publiés sur Twitter. Les liens sont organisés en catégories et channels (canaux), rendant plus facile pour vous le filtrage du bruit pour ne récupérer que ce qui vous intéresse vraiment. TweetMeme est également à l’origine du bouton RT (re-tweet) que l’on voit fleurir sur les blogs actuellement.

tweetmeme 5 services pour utiliser Twitter sans Twitter (et sans tweeter)

TweetMeNews

Nouveau et intéressant car fondé sur un algorithme maison, TweetMeNews est un nouveau moteur de recommandation de tweets, qui vous permet de ne recevoir que les messages sur les thèmes que vous avez préalablement choisis. Vous recevez les tweets en question en message privé, et donc par email si vous avez fait le choix d’activer les alertes email pour ces derniers mais vous pouvez également les consulter sur le site une fois inscrit et identifié, après avoir paramétré vos préférences. Dommage cependant que le flux personnalisé qui vous est ainsi proposé ne fournisse pas un fil RSS…

tweetmenews 5 services pour utiliser Twitter sans Twitter (et sans tweeter)

Twittt(url)y

Un autre service de tracking des liens les plus tweetés, mais avec des options différentes et plutôt intéressantes : Twittt(url)y offre la possibilité de filtrage par langue (ici en français, même si cela ne paraît pas encore très au point), mais également un filtrage intelligent des liens les plus tweetés par vos contacts. Vous pouvez aussi, sans qu’une personne ne figure dans vos contacts, obtenir en un clic tous les liens qu’elle a publiés sur Twitter depuis qu’elle en est membre.

twitturly 5 services pour utiliser Twitter sans Twitter (et sans tweeter)

DailyRT

Déjà chroniqué ici sur Presse-citron, DailyRT est un site fondé sur le critère du nombre de fois où un tweet est republié (re-tweeté  = RT), qui affiche par ordre décroissant les messages sur Twitter les plus populaires en les classant par nombre de RT. D’une présentation similaire à un Digg-like, il affiche les messages avec un bouton indiquant le nombre de RT, ce bouton étant cliquable pour que vous puissiez à votre tour re-tweeter les infos qui vous paraissent dignes d’intéresser vos followers.

dailyrt1 5 services pour utiliser Twitter sans Twitter (et sans tweeter)

Enfin, je ne pourrai conclure ce tour d’horizon sans mentionner un outsider extrêmement prometteur, qui semble déjà en bonne position pour remporter ses galons de meilleur moteur de recherche sur Twitter : Topsy, un moteur de recherche motorisé par les tweets.

Le web offre l’avantage de pouvoir être acteur ou simple spectateur. Utiliser Twitter sans Twitter représente peut-être la meilleure façon de transformer une perte de temps en véritable investissement.