La FAA a décidé de sélectionner six zones de recherche qui vont mener des tests sur des drones afin de définir les nouveaux standards de demain.

La Federal Aviation Administration (FAA), a décidé d’accélérer le développement des drones ou UAVs (pour Unmanned Aerial Vehicle). Pour cela, l’agence chargée de la réglementation de l’aviation civile américaine a choisi d’effectuer des tests sur six zones sélectionnées aux États-Unis. Cette sélection s’est faite parmi 25 propositions émergeant de 24 états au travers de nombreux critères : climat, infrastructure, expérience en pilotage des candidats, sécurité, espace aérien disponible…

6 zones, 6 objectifs

C’est donc six sites de recherches qui ont été retenus, chacun d’entre eux effectuera des tests bien précis. Par exemple, l’Université de Virginie Virginia Tech simulera des défaillances techniques afin d’identifier et d’évaluer les zones de risques techniques et opérationnels. Le Nevada devra lui se pencher sur la création de standards et normes pour le drone focalisés sur la question de l’utilisation des UAVs dans l’espace civil aérien afin que ceux-ci ne perturbent pas la vie des citoyens. Quand au Griffiss International Airport, il devra travailler sur la question de la détection et de l’évitement des drones pour que ceux-ci ne subissent pas de collisions en vol. Il est à noter que la répartition des lieux de tests a été pensée pour que ceux-ci soient conduits dans des lieux avec des climats très différents, mettant a profit la diversité géographique des États-Unis.

DroneLivraison 6 grandes zones de tests aux États Unis pour rendre lusage du drone plus adapté à notre réalité

Respecter la législation en vigueur

Les tests devront être effectués dans le respect des lois américaines actuellement en vigueur, notamment concernant la vie privée. Ces derniers seront menés jusqu’au 13 Février 2017. Nous ne savons pas réellement quels seront les résultats apportés par cette grande opération de tests. Mais peut-être que ceux-ci feront évoluer la législation autour des UAVs aux États-Unis. N’oublions pas que le drone est envisagé comme un outil  d’avenir utilisable par de nombreuses entreprises (Amazon en tête !) et que les modèles de loisir connaissent un succès grandissant. Des tests pour affiner les standards et rendre l’usage de ces machines plus sécurisé sont donc les bienvenus.

(sources [1], [2])