7 conseils à donner à votre chef pour qu’il s’améliore

Les évaluations de fin d’année approchent. Votre chef va probablement vous donner quelques conseils pour vous améliorer. Et lui, il fait quoi pour devenir meilleur ?

tumblr_n2e929AeSj1sfie3io1_1280

1. Plus qu’un manager… un leader et un coach !

Un bon chef ne fait pas que contrôler si les résultats ont été atteints. Il doit aussi inspirer ses collaborateurs, mettre en perspective leur travail par rapport à la vision de l’organisation et leur donner les moyens de grandir et de s’améliorer. Sans cela, les équipes risquent de manquer de motivation.

2. La confiance plutôt que le contrôle

Un collaborateur va-t-il être plus efficace car on le surveille ? Malheureusement, il n’en est rien. Een faisant confiance à son équipe, un bon chef laissera la place à l’innovation, la créativité et sera parfois surpris de l’énergie qui peut être investie pour atteindre un résultat quand on est dans un environnement bienveillant !

3. L’art du feedback

Un bon chef sait donner du feedback au bon moment, sur des critères objectifs et tant sur les points positifs que sur les points à améliorer. A l’inverse, un entretien annuel visant uniquement à pointer les défauts d’un collaborateur sera plus que contre-productif.

4. Pas de rétention d’information

Partager ses informations, ce n’est pas perdre du pouvoir. Partager ses informations, c’est permettre à son équipe d’avoir les éléments essentiels pour grandir et atteindre plus facilement les objectifs définis.

5. Les bons leviers de motivation

Chaque employé n’est pas motivé par la même chose : pour l’un ce sera l’argent, pour l’autre la reconnaissance… et la question se complexifie d’autant plus que travaillent dans nos organisations des collaborateurs issus de générations différentes. Comme l’explique Saskia Van Uffelen dans son livre « Tous patrons ! », les entreprises doivent créer un climat favorable à la collaboration des employés des générations X, Y, Z et des baby-boomers. D’où l’intérêt de comprendre les potentiels leviers de motivation de chacun.

6. L’erreur est humaine

Tout le monde peut se tromper. Les bons chefs savent qu’il est moins grave d’avoir essayé et d’avoir commis une erreur  que de ne rien avoir tenté. Bien évidemment il faut aussi apprendre de ses erreurs pour qu’elles ne se reproduisent pas. C’est comme cela qu’on en tirera réellement parti !

7. Les résultats plutôt que le présentéisme

On a tous des collègues qui arrivent en premier au bureau et qui partent en dernier. Mais sont-ils pour autant productifs ? Pas toujours ! Mieux vaut un chef qui évalue ses collaborateurs sur les résultats atteints plutôt que sur le temps passé devant l’ordinateur !

Et vous, quels conseils aimeriez-vous donner à votre chef ?


Nos dernières vidéos

Send this to a friend