7 conseils pour recruter un bon développeur pour sa start-up

« Comment recruter un bon développeur pour ma start-up ? ». Voilà la question sur la bouche de milliers d’entrepreneurs. Edouard Rosenblum, co-fondateur de breaz, nous offre 7 conseils.

your brand here

1. Votre produit et votre marque, vos atouts principaux

Vous le savez certainement, mais c’est important de le redire : votre produit et votre marque font partie intégrante de votre processus de recrutement. Les développeurs veulent généralement travailler sur un produit qu’ils aiment ou qu’ils utilisent et souhaitent s’investir dans un projet dans lequel ils croient.
Vous avez construit une marque et vous avez confiance en votre projet ? Faites transpirer vos ambitions à vos employés prospectifs !

2. Parlez de vos challenges techniques

Les développeurs ont soif d’apprendre et sont constamment à la recherche de nouveaux challenges. La plupart du temps, ils souhaitent travailler sur des technologies récentes sur lesquelles ils ont encore une marge de progression. Prouvez-leur qu’ils vont beaucoup apprendre en passant par chez vous et qu’ils ne s’ennuieront jamais !

warning challenges ahead

3. Allez à des évènements et meetups

Vous gagnerez difficilement la bataille du recrutement de votre bureau ! Recruter, c’est aussi “networker”. Il y a énormément d’évènements qui peuvent vous permettre de faire des rencontres intéressantes. Commencez par aller aux Tech Meet ups suivants : Backbone js Paris, Paris Ruby, Node JS Paris ou Human talks Paris. Généralement, vous trouverez un meetup par technologie et par ville.
Pour plus d’infos sur les évènements, inscrivez-vous à la newsletter Startup Digest’s.

4. Soyez flexible sur les compétences requises

N’essayez pas de trouver la perle rare qui possède une connaissance approfondie des technologies, frameworks et libraries que vous utilisez sinon votre pool de candidats sera trop réduit.
Testez plutôt les fondamentaux de l’algorithmique et de l’informatique et formez vos prochaines recrues sur votre propre stack !

keep calm and be organized

5. Soyez organisé

Avez-vous défini votre processus de recrutement de manière claire ?
Qui s’occupe de rechercher les candidats ? Par quel(s) moyen(s) ? Qui s’occupe des entretiens ?
Combien d’entretiens ? Quel type de tests techniques ? Quel processus de suivi ?
Avant de commencer à chercher un nouvel employé, assurez-vous d’avoir répondu à ces questions.
Aussi, ne rater jamais un entretien avec un développeur !

6. Soyez ouvert au travail à distance

Le travail à distance a le vent en poupe notamment dans les métiers du développement. Aux Etats-Unis, ce mode de travail devient une vraie alternative au mode de travail classique. Ne vous fermez pas de portes, de plus en plus de personnes veulent travailler à distance et sont ouvertes à travailler du bureau quelques jours par semaine ou par mois.

7. Ne perdez pas de temps

Embaucher un bon développeur est l’un des plus gros challenges des startups tech.

Vous avez trouvé quelqu’un qui semble correspondre parfaitement à vos attentes et besoins ? Ne perdez pas de temps ! Faites une offre le plus rapidement possible, au maximum 10 jours après le premier entretien. Ayez conscience que la plupart des développeurs à l’écoute du marché ont au moins 3 offres dans les mains pendant que vous les interviewez !


8 commentaires

  1. Bonjour,
    « l’un des plus gros challengeS ».
    D’après le titre il me semblait que le sujet était comment distinguer un bon développeur d’un mauvais afin de ne pas se tromper sur le recrutement.

    On voit ensuite que les 4 premiers arguments facilitent également l’attrait des mauvais dévs pour notre boite, les 2 suivants sont des techniques d’organisations et enfin le dernier est valable pour tous les corps de métier.

    Merci beaucoup pour cet article pipo avec un titre racoleur, on a bien saisi le nom votre start-up : Breaz.
    Objectif atteint.

  2. @TED : Pas d’accord, un bon développeur n’est pas forcément actif dans la communauté open source (oui je sais pas bien, méchant développeur qui écrit du code propriétaire)

    @CITY : Entièrement d’accord, cet article ressemble davantage à de la publicité pour sa startup qu’autre chose.

    Et il manque à mon goût un aspect très important, même pas évoqué une seule fois dans l’article : lui donner des responsabilités. Étant moi-même « développeur » (ce mot n’ayant plus beaucoup de sens d’ailleurs étant donné qu’il est employé pour tout et n’importe quoi), je vais davantage aller vers l’entreprise qui me donnera un périmètre à gérer, plutôt qu’une liste de tickets à faire sans poser de questions (SSII etc etc…).

  3. Pingback: 7 conseils pour recruter un bon développ...

  4. Pingback: Actu/news informatique 3 | Pearltrees

  5. Hello !

    C’est le gros challenge que je rencontre en ce moment. J’ai trouvé une solution de « dépannage » pour le lancement du site internet prévu en Octobre pour ma start-up. Cependant j’ai beaucoup plus d’ambition pour ce dernier et je souhaite ainsi en faire une totale refonte avec une base de données importante qui est le coeur du business model. Trouver un développeur avec de de grandes capacités lorsque l’on ne peut pas vraiment juger son travail sans être soi-même développeur c’est assez compliqué…

    Je retiens cependant l’idée de visiter les salons tech, c’est peut-être là bas que l’opportunité se dessinera !

  6. Pingback: 7 conseils pour recruter un bon développ...

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Concept_Apple_iWatch
iWatch d’Apple : vers deux tailles et trois modèles

Apple serait à pied d’oeuvre sur l’iWatch dont la commercialisation serait prévue cet automne suivant deux tailles et trois modèles.

Fermer