Avec l’avènement des médias sociaux et des systèmes générateurs de référence en ligne, le réseautage d’affaires de personne à personne semble occuper la dernière place dans beaucoup de plans marketing. Et pourtant…

Article rédigé par Nathanaël, blogueur et auteur du blog Metrosapiens qui traite de networking, d’entreprenariat et plus généralement de comment créer et booster son business grâce à son réseau relationnel.

Avec l’avènement des médias sociaux et des systèmes générateurs de référence en ligne, le réseautage d’affaires de personne à personne semble occuper la dernière place dans beaucoup de plans marketing. Et, lorsque j’observe certaines stratégies de marketing utilisées par les nouveaux entrepreneurs, je suis toujours surpris de voir que la publicité onéreuse reste la tactique principale utilisée pour trouver des prospects et que le réseautage n’est même pas vu comme une manière viable de générer de nouveaux clients. Moi personnellement, j’ai connu beaucoup de succès en partageant certaines de mes références avec d’autres professionnels des années durant donc, je n’avais jamais tenu compte du fait que les croyances de certaines personnes sur le Networking pouvaient être si loin de la réalité. En effet, il semble exister pas mal d’idées reçues sur ce sujet. Allons donc en démolir quelques unes.

networking 7 idées reçues sur le Networking Professionnel

Idée reçue 1

Le Networking, c’est de la vente.

Faux ! !

Le networking ce n’est pas la vente. La vente consiste à attirer la personne qui est devant vous vers votre produit ou service. Le Networking c’est du marketing. Il consiste à intéresser votre produit ou service  les plus de 200 personnes que celui que vous avez en face connait. De plus, c’est une méthode de loin moins stressante pour ceux qui sont terrifiées par la vente.

Idée reçue 2

Le Networking consiste à assister à différents événements d’affaires et à s’assurer que tout le monde dans la salle ait reçu votre carte de visite.

Faux !

Il s’agit de construire une relation intuiti personae avec d’autres professionnels qui ont la même philosophie sur le service clients. Quand je vois des gens qui essaient désespérément d’être actif dans une salle en donnant à tout le monde leur carte de visite, voici ce que je fais. Je fais d’eux mes clients !

Idée reçue 3

Le Networking consiste à dépenser son temps, (précieux), à participer à des événements.

Faux !

Le Networking, c’est une façon d’être. Vous pouvez facilement construire un réseau profitable sans jamais prendre part à des événements.

Idée reçue 4

Le Networking consiste à faire un discours élaboré.

Faux !

Ces genres de discours servent à s’adresser à une audience lors d’un événement. Ils ne marchent pas dans les conversations de tous les jours, où le Networking est plus efficace.

Idée reçue 5

Le Networking est une activité qui s’achève une fois l’événement terminé.

Faux !

C’est une technique de marketing qui devient une manière de vivre. Une fois que vous avez développé des compétences en Networking, vous ne pourrez plus jamais redevenir à l’ancienne personne que vous étiez.

Idée reçue 6

Le Networking consiste à rejoindre un groupe de recommandation d’affaires et d’être obligé de travailler avec des gens que vous pourriez ne pas apprécier.

Faux !

Il y a des avantages à rejoindre un groupe de recommandation d’affaires, mais vous pouvez également construire un réseau efficace sans jamais rejoindre un tel  groupe.

Idée reçue 7

Seuls les extravertis peuvent avoir du succès dans le Networking.

Faux !

Je suis moi-même introverti. Par exemple, lorsque je participe à un évènement, je fais plusieurs choses pour réduire mon anxiété, comme prendre des pauses de temps à autre pour prendre des notes ou pour respirer un bon coup, mais j’ai trouvé le Networking d’affaires assez maniable.

Si vos croyances sur le Networking d’affaires vous maintiennent à la traine dans votre vie professionnelle, et vous empêche d’accélérer  votre carrière ou de booster votre activité, il est temps d’essayer par vous-même et de juger de son efficacité en mettant une stratégie networking.