7 raisons de ne pas utiliser les rĂ©seaux sociaux d’entreprise

Alors, pour ou contre les rĂ©seaux sociaux d’entreprise ?

Une lecture estivale Ă  lire avec beaucoup de second degrĂ©. 🙂

Cela fait quelque temps que vous entendez parler des rĂ©seaux sociaux d’entreprises (Yammer, Liferay, etc), ces outils qui permettraient de faire de nombreuses choses plus ou moins convaincantes. Mais ces outils valent-ils la peine d’ĂȘtre utilisĂ©s ? Nous allons tenter de vous convaincre que non.

1 – Le rĂ©seau social d’entreprise enlĂšve du sens Ă  votre travail

giphy
Pourquoi devriez-vous utiliser un outil qui permet de rĂ©duire le nombre d’e-mails Ă©changĂ©s ? Si vous passez moins de temps Ă  gĂ©rer vos e-mails, vous aurez moins de travail et votre chef risque de vouloir vous en donner plus. MĂ©fiez-vous des outils qui veulent vous faire gagner du temps !

2 – Le rĂ©seau social d’entreprise vous trompe sur la marchandise

giphy (2)
Poser une questions sur le rĂ©seau social d’entreprise et attendre que des collĂšgues nous rĂ©pondent, pourquoi pas
 Mais imaginez qu’un collĂšgue que nous appellerons Nina (ça fonctionne aussi avec Robert) rĂ©ponde Ă  votre question. Nina va vous aider Ă  rĂ©soudre votre problĂšme et elle semble plutĂŽt avoir plutĂŽt Ă©tĂ© gĂątĂ©e par la nature. Quand vous la rencontrez au coin cafĂ© vous constatez qu’il y a un dĂ©calage entre sa photo et son physique rĂ©el. Pour Ă©viter ce genre de piĂšges, Ă©vitez d’utiliser cet outil dangereux.

3 – Le rĂ©seau social d’entreprise vous fait perdre votre pouvoir

giphy (3)
Pourquoi voudriez-vous partager vos connaissances avec le reste de l’organisation alors que vous savez trĂšs bien que la rĂ©tention d’information vous permet de mieux asseoir votre pouvoir et de manipuler plus facilement vos collĂšgues ? Sharing is caring ? Mon Ɠil !

4 – Le rĂ©seau social d’entreprise vous fait perdre du temps

giphy (4)
Il est inutile de passer du temps Ă  utiliser un outil collaboratif pour discuter d’un problĂšme ou d’une dĂ©cision. Pire, c’est une perte de temps. Mieux vaut prendre les dĂ©cisions seul, sans en parler Ă  ses collaborateurs, afin d’ĂȘtre plus efficace.

5 – Le rĂ©seau social d’entreprise est trop compliquĂ©

giphy (5)
Il est ridicule de pousser un nouvel outil dans une organisation alors que l’on pourrait trĂšs bien communiquer avec des newsletters, des groupes Facebook, des notes papier distribuĂ©es, des doodles, des fax, des communiquĂ©s sur le Minitel, etc. Ces options sont d’ailleurs bien plus efficaces.

6 – Le rĂ©seau social d’entreprise vous empĂȘche de prendre du plaisir

giphy (6)
Le RSE est idĂ©al pour donner de la visibilitĂ© aux travaux qui ont Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©s dans d’autres Ă©quipes, ce qui permet notamment d’éviter le travail en double. Mais en voulant Ă©viter le travail en double, on se prive aussi du plaisir de vouloir sans cesse rĂ©inventer la roue. Mieux vaut laisser chacun refaire un travail qui a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© effectuĂ© car il ou elle pourra parfois y prendre du plaisir.

7 – Le RSE rĂ©seau social d’entreprise est un ramassis d’informations inutiles

giphy (7)
Qui a du temps Ă  perdre pour aller consulter les photos de la fĂȘte du personnel, la vision du directeur gĂ©nĂ©ral sur le futur de l’organisation ou encore le menu de la cantine ? Ces informations informelles sont plus qu’inintĂ©ressantes. Mieux vaut passer son temps Ă  consulter des vraies informations utiles comme on peut en trouver sur le site de Paris Match ou Voici.

Nous espĂ©rons que vous suivrez ces conseils et que vous arrĂȘterez de perdre votre temps avec ces outils.

PS : Pour de vrai on aime beaucoup les RSE… La preuve ici !

15 commentaires

    • Eric

      Iceksy, vous avez de la chance qu’Alexandra ait perdu du temps Ă  bien vouloir rĂ©pondre Ă  votre commentaire stupide, si je l’avais vu avant il aurait dĂ©gagĂ© direct. Bonne journĂ©e.

        • Eric

          C’est fascinant ces anonymes comme Iceksy ou @enima qui sortent du bois uniquement pour poser un troll. La malveillance gratuite dans toute sa bĂȘtise.

          • 1. Je suis plus anonyme, mais j’ai Ă©tĂ© obligĂ© d’utiliser mon smartphone pour pouvoir me connecter parce que sur desktop, quoi que je fasse je retombe sur la page d’accueil et je peux pas me logguer.

            2. C’Ă©tait de l’humour, d’oĂč le petit smiley qui cligne de l’Ɠil Ă  la fin.
            RĂ©fĂ©rence au lien en bas d’article qui pointe vers un rĂ©sultat de recherche « yammer » qui est un RSE Microsoft, et au fait que MS Ventures est l’une des 12 entreprises premium Presse-citron.

            3. La bĂȘtise, c’est de partir au quart de tour dĂšs qu’il est question de sponsors ou d’argent, parce que c’est tabou, faut pas en parler.

            Cordialement, un utilisateur premium qui ne le redeviendra pas.

          • Eric

            Ok, dĂ©solĂ© pour la rĂ©action Ă  chaud alors, au temps pour moi. Mais effectivement si vous ne connaissez pas le contexte, nous avons de trĂšs bonnes raisons d’ĂȘtre trĂšs susceptibles sur ce sujet vu les tombereaux de calomnies dont de nombreux blogueurs ont Ă©tĂ© la cible dans le passĂ© sur de prĂ©tendus post sponsorisĂ©s masquĂ©s. Chez Presse-citron nous avons toujours Ă©tĂ© absolument nickel sur ce point et tout a toujours Ă©tĂ© fait en totale transparence depuis le premier jour. Nous avons d’ailleurs une charte visible ici http://www.presse-citron.net/i.....onsorises/. En gros, quand un ost est sponsorisĂ©, c’est Ă©crit dans le titre ou dans l’intro ou les deux, voir la liste ici : http://www.presse-citron.net/tag/sponso/. Donc vous comprendrez que dans ce contexte, voir Alexandra soupçonnĂ©e de publier un post publicitaire me fait trĂšs vite monter dans les tours, surtout quand je lis ça vite fait alors que je suis encore en vacances. Si vous aviez mis une vraie adresse email, je ne vous aurais pas traitĂ© d’anonyme et j’aurais pris la peine de vous rĂ©pondre par email.
            Pour ce qui concerne le Premium, notre nouvelle offre arrive fin septembre et elle va ĂȘtre tellement canon que vous ne pourrez pas ne pas y souscrire 🙂

          • J’admets que mon commentaire Ă©tait limite, mais je pensais que le smiley Ă©tait suffisant.
            Pour l’adresse mail, j’Ă©tais sur d’avoir mis une adresse correcte, et je comprends que j’ai pu ĂȘtre assimilĂ© Ă  un troll.
            On verra bien pour l’offre premium. Et si je m’ abonne j’espĂšre avoir autant de chance que l’annĂ©e derniĂšre quand j’ai gagnĂ© un P8 🙂

  1. Et sinon, vous vous ĂȘtes relus avant de publier ? Tellement de coquilles que je n’ai pas fini l’article.

      • J’ai Ă©galement trouvĂ© :
        – Nous allons tenter de VOS convaincre que non.
        – Mais imaginez qu’UN une collĂšgue
        – pour discuter d’UNE problĂšme ou d’une dĂ©cision

    • Pas déçu, comme expliquĂ© Ă  Éric, c’Ă©tait de l’humour par rapport au lien de fin d’article.

  2. Malheureusement, dans la vrai vie, les reseaux sociaux d’entreprise sont majoritairement utilisĂ©s pour se fĂ©liciter entre communautĂ© RH.
    Et pour ceux qui posent des questions techniques Ă  la suite d’article, les questions restent Ă©ternellement esseulĂ©es, sans rĂ©ponse….
    Une belle inutilité.
    vérifié sur 2 belles entreprises de >100000 salariés.

RĂ©pondre

Lire les articles précédents :
Le tatouage intelligent de Microsoft se nomme DuoSkin
DuoSkin : des tatouages intelligents pour bientĂŽt ?

Lorsque l’on parle de tatouage, le premier mot qui vient à l’esprit n’est pas High-tech, mais cela pourrait bien le...

Fermer