9 prédictions ratées par des gourous des média et de la high-tech

On a beau être un génie de son temps, on peut parfois se tromper lourdement dans sa vision du futur, proche ou lointain. Et les gourous de la high-tech, qui ne sont pas toujours les plus modestes, tout visionnaires qu’ils soient, n’échappent pas à la règle. Florilège de ceux qui n’ont pas vu très juste dans leurs prédictions..

« [La réalisation d’] une machine volante plus lourde que l’air est impossible »
Lord Kelvin, Physicien britannique en 1885.

« Je pense qu’il y a un marché mondial pour peut-être cinq ordinateurs »
Thomas Watson, Directeur d’IBM en 1943. Deux petites précisions sur cette citation s’imposent. Tout d’abord il y a un manque de preuves ce qui ne la rend pas à 100% fiable. Mais l’on doit également préciser qu’à cette époque un ordinateur pesait des dizaines de tonnes et coûtait des millions de dollars.

« La télévision ne sera pas capable de tenir sur les marchés qu’elle atteint après les six premiers mois. Les gens vont bientôt en avoir marre de fixer un meuble en bois tous les soirs »
Daryl Zanuck, co-fondateur de 20th Century Fox, 1946. En 2006 la 20th Century Fox possédait 35 chaines et représentait environ 45% des parts d’audience aux États-Unis.

« Il n’y a pratiquement aucune chance pour que les satellites de communications placés dans l’espace soient utilisés pour apporter un meilleur service radiophonique, télégraphique, télévisuel ou téléphonique aux États-Unis »
T.Craven, Commissaire à la FCC (Commission des Communication Férérale) en 1961.

« Un individu n’a aucune raison d’avoir un ordinateur chez lui »
Ken Olsen, président de DEC, en 1977. Tout comme Thomas Watson, les ordinateurs de l’époque pouvaient lui donner raison même si 30 ans les séparent.

« Nous achèterons bientôt nos livres et nos journaux directement sur internet. Pour sûr. »
Clifford Stoll, auteur de Silicon snake oil dans lequel il a fait d’autres erreurs comme « La vérité est qu’aucune base de données en ligne ne remplacera votre journal quotidien, aucun CD-ROM ne remplacera un professeur compétent, et qu’aucun réseau informatique ne changera le fonctionnement d’un gouvernement », en 1995.

« Le modèle d’abonnement pour la musique en ligne est une erreur financière. Je pense que vous pourriez mettre le Second Venu [le Christ pour les Chrétiens]accessible par un modèle d’abonnement et ce ne serait toujours pas un succès »
Steve Jobs, PDG d’Apple, 2003. Spotify lui donne aujourd’hui tort avec plus de six millions d’abonnés premium.

« Dans deux ans, le problème des spams sera résolu »
Bill Gates, PDG de Microsoft, en 2004. On peut quand même lui accorder que les spams semblent avoir diminué depuis 2004, mais le problème est-il vraiment résolu ?

« Il n’y a juste pas tant de vidéos que ça que j’ai envie de regarder »
Steve Chen, co-fondateur de YouTube, en 2005. A cette époque là, YouTube ne comptait qu’une centaine de vidéos. Aujourd’hui 72 heures de vidéo sont uploadées chaque minute sur Youtube.

Bon, on ne peut pas incriminer ces hommes qui ont accompli des choses impressionnantes. Au vu des avancées technologiques, qui pourrait aujourd’hui prévoir la technologie du futur ? Quand, à une époque, Jules Verne était un précurseur avec ses machines folles, faut-il aujourd’hui nous tourner vers Minority Report ou Blade Runner pour prévoir le monde de demain ?


14 commentaires

  1. Je ne comprends pas en quoi cette prédiction est ratée : « Nous achèterons bientôt nos livres et nos journaux directement sur internet. Pour sûr. » ?

    • Axel-Cereloz on

      En fait Clifford pensait que le livre et les journaux allaient continuer d’avoir la même vie et qu’on les achèterait juste sur internet. Or internet est plutôt en train de manger petit à petit le papier au profit du numérique. On comprend mieux son état d’esprit en lisant la deuxième citation.

  2. Et Bill ?

    « 640K ought to be enough for anybody », Bill Gates, 1981.

    Aujourd’hui : 4.000.000K dans nos ordinateurs.

    Démenti par lui-même, cela-dit.

  3. Bonsoir,
    Tous ces hommes, ne savaient pas que la technologie va être aussi développer qu’aujourd’hui, pour « Clifford Stoll » n’a pas tore, actuellement je connais beaucoup de personnes qui aiment lire les journaux sur papier .

  4. Maxime Perret on

    Bill Gates n’avait pas tort, perso je n’ai jamais vu de spam sur mon gmail. Ils s’en envoie toujours mais ils sont trop bien filtrés.

  5. « Steve Jobs, PDG d’Apple, 2003. Spotify lui donne aujourd’hui tort avec plus de six millions d’abonnés premium. » Il a pourtant bien précisé « une erreur financière » pas un échec commercial !

    • Axel-Cereloz on

      Le mot utilisé en traduction littérale était « banqueroute », cependant cela ne collait pas avec la traduction française.

  6. « Le modèle d’abonnement pour la musique en ligne est une erreur financière. » C’est pas faux si on compare le CA et les profits d’apple via Itunes et celui de spotify ;).

  7. Prédiction 2013, celle de Bill Gates ne sera toujours pas accomplie ! Quant a celle de Ken Olsen, le monde d’aujourd’hui est dédié à l’internet, donc si tu n’as toujours pas internet, autant retourner dans la grotte à frotter des silex !

  8. Effectivement, vis-à-vis de la déclaration du défunt PDG d’Apple Steve Jobs, cela reste très discutable, selon moi. Apple va de plus lancer très certainement d’ici moins d’un an un service de radio : on en parlait beaucoup il y a quelques mois. Je suis curieux de voir si leur modèle économique reprendra les bases du système d’abonnement !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
yahoo-météo
Yahoo! impressionne encore avec sa nouvelle application météo pour iPhone & Mail pour tablettes

Yahoo annonce conjointement le lancement d'une nouvelle application météo pour iPhone et l'application Yahoo Mail pour iPad & Android.

Fermer