A 24 ans, il gagne 4 millions de dollars par an en publiant des vidéos débiles sur YouTube

Felix Kjellberg, un jeune youtuber suédois, a semble-t-il trouvé la recette d’un succès hors du commun sur YouTube avec une chaine originale et totalement déjantée. Les annonceurs affluent…

En France nous avons Norman, Cyprien et quelques autres. Dans le reste du monde, il y a Felix Kjellberg, un suédois même pas américain qui est certainement le recordman toutes catégories des revenus sur YouTube engrangés par une seule personne.

Felix Kjellberg a lancé sa chaine YouTube en août 2009, ce qui n’est pas si vieux et parfaitement raccord avec la légendaire histoire des succès météoriques et massifs sur les internets. Mais qu’y a-y-il donc de si incroyable dans les vidéos postées par Felix ? Dés révélations sur les extra-terrestres ? Des fuites sur les secrets cachés de la NSA ? Des codes Maya décryptés ? Pas du tout. Felix publie des vidéos totalement déjantées dans lesquelles il se met en scène en train de jouer à des jeux vidéos, soit en vue subjective (il est dans le jeu) soit comme un personnage, soit comme un simple narrateur.

Le tout est ponctué d’onomatopées et de cris divers et variés, alors qu’une image de canard revient de façon récurrente. Bref, vous l’avez compris, une espèce de grand n’importe-quoi en apparence, qui peut il est vrai déclencher de bonnes barres de rire à condition de rentrer un dans le bazar en oubliant tous ses repères. Quand je dis que c’est un grand n’importe-quoi en apparence, c’est parce-que l’on voit que derrière ce délire il y a un gros travail de scénarisation et de post-production.

28 millions d’abonnés et une grosse influence

Résultat : avec près de 28 millions d’abonnés, sa chaine PewDiePie est devenue en moins de cinq ans la plus regardée sur YouTube, devant des stars comme One Direction ou Miley Cirus, et chaque vidéo publiée est vue par des millions de visiteurs (jusqu’à 15 millions de vues et plus de… 30.000 commentaires sur certaines vidéos). Il faut dire que le garçon est plutôt productif puisque chaque vidéo peut durer entre 5 et plus de 15 minutes, et qu’il en publie quasiment quotidiennement.

Un job à plein temps, donc, mais un job qui rapporte gros : selon le très sérieux Wall Street Journal , Felix Kjellberg génère à lui seul 4 millions de dollars de chiffre d’affaire annuel et presque autant de profits, seulement avec les publicités affichées sur ses vidéos. Un succès tel que les annonceurs se bousculent, même s’il critique l’un de leurs jeux dans ses vidéo, et que les éditeurs de jeux vidéos façonnent leurs scénarios en fonction de ses critiques.

Il reconnait lui-même qu’il est « cool d’avoir cette sorte d’influence, mais que c’est en même temps quelque peu effrayant ». A 24 ans, je pense que beaucoup aimeraient avoir le même genre de frayeurs…

(source)


4 commentaires

  1. est il moins stupide de faire de l’Humour pour de l’Humour que de faire de la Communication en la faisant passer pour de l’Information
    A mon humble avis, les blogs de marques sans investigation sont pires…
    Cdt

  2. comme quoi il ne faut pas forcement aller a l’ecole pour reussir dans la vie,juste un peu d’humour et de creativité suffit :D.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
GuidiGO for Glass - Immersive experience in museum
Les Google Glass vont bientôt assurer les visites guidées dans les musées

Les lunettes intelligentes Google Glass vont s'inviter dans la visite "augmentée" des musées. Suivez le guide.

Fermer