A quoi ressemblerait Internet s’il s’agissait d’un ocĂ©an…

Une infographie qui compare internet à un océan et qui nous montre les différentes correspondances de maniÚre légÚre.

Je ne suis habituellement pas un grand fan d’infographie. Mais celle-ci a le mĂ©rite d’ĂȘtre ultra-riche en informations tout en restant claire et rafraĂźchissante.

En effet, « If the internet were an ocean » va venir couvrir l’ensemble du web et nous aider Ă  visualiser les ordres de grandeurs entre les diffĂ©rents services. Nous allons ainsi pouvoir retrouver les parts de marchĂ©s par navigateurs web oĂč Google Chrome est un paquetbot, Firefox un bateau Ă  aubes et Opera le radeau de la mĂ©duse (et ne parlons pas de Netscape qui gĂźt au fond de l’ocĂ©an).

Les rĂ©seau sociaux sont reprĂ©sentĂ©s par des bancs de poissons dont la taille va varier selon l’importance, et les grands virus sont reprĂ©sentĂ©s par des requins et autres mĂ©duses.

Je ne vais pas vous dĂ©crire chaque Ă©lĂ©ment en dĂ©tail, mais je vous conseille vivement de jeter un oeil aux bouteilles Ă  la mer (emails), grands transporteurs (e-commerce), bateau pirate (tĂ©lĂ©chargement illĂ©gal) ou au joli banc de sirĂšnes qui attirent les internautes de leurs seins nus (hum, je vous laisse dĂ©couvrir la correspondance…)

Pour la visualiser, il ne vous suffit que de cliquer sur l’image ci-dessous pour la voir en grand dans un nouvel onglet (il vous faudra cliquer Ă  nouveau dessus pour atteindre le zoom optimal et pouvoir naviguer dans l’image).

« If the Internet were an Ocean » – une infographie par WebMagazin (merci Ă  Christoph pour la dĂ©couverte).

Trier par :   Plus rĂ©cents | Plus anciens | Les plus votĂ©s
Invité
29 mai 2013 9:28

Il faut reconnaĂźtre que c’est super bien fait.

Par contre, cette reprĂ©sentation d’Internet est faite par des allemands, c’est Ă  dire avec une vision trĂšs amĂ©ricaine des choses. Il suffit de voir dans les grandes sociĂ©tĂ©s, les sites e-commerces, les jeux en ligne et mĂȘme la part des navigateurs.

Il existe en Chine et en Russie des gĂ©ants qui s’ils dĂ©cidaient de s’implanter sur le marchĂ© amĂ©ricano-europĂ©ens en feraient des concurrents de la taille d’Ebay voire plus.

Invité
29 mai 2013 9:46

L’infographie est superbe et reprĂ©sente bien les grands du web et des technologies aujourd’hui, il y a eu un beau travail effectuĂ© pour la rĂ©aliser. Personnellement, j’aime bien le bateau qui coule en bas Ă  droite reprĂ©sentant Netscape. Le pauvre navigateur joue Ă  Titanic et ne s’en remettra jamais.

Invité
29 mai 2013 9:47

Merci pour cet article! Cette infographie est bien reprĂ©sentative de l’Univers d’Internet, en un coup d’Ɠil elle nous permet de voir qui a le monopole du marchĂ© pour les navigateurs, les rĂ©seaux sociaux, le e-commerce…

Invité
29 mai 2013 10:46

Il manque juste le VKontakte, le Facebook russe des pays slaves qui compte plus de 204 millions d’utilisateurs.

Membre
Maxime Perret
29 mai 2013 13:16

TrĂšs bien faite. Par contre j’ai Ă©tĂ© Ă©tonnĂ© de la place de G+ qui compte 350 Mi d’utilisateurs actifs. Certes c’Ă©tait en novembre 2012 mais bon Ă  ce moment lĂ  si on parle en actif pour certain, il faut le faire pour tous (je pense au milliard de Facebook – 700 Mi en mai). Source : http://www.zdnet.fr/actualites.....790100.htm
Sinon en effet vraiment sympa Ă  regarder. J’ai adorĂ© Netscape assi 😉

Invité
29 mai 2013 17:07

Sympa, mais je vois pas l’interĂȘt… Enfin, y a des infographiste qui doivent bien s’embĂȘter. En tout cas ca reste sympa.

Invité
29 mai 2013 19:10

Pauvre Netscape …

Invité
Vilsusan
30 mai 2013 19:45

Sympa, mais je pense pas que ce soit reprĂ©sentatif d’internet.
Il y Ă  lĂ  que des organisme que l’on connaĂźt de part leur popularitĂ©.
Une infographie reprĂ©sentative d’internet dans son entier ( bien ou mal ) afficherais la place du deep web entre autre…
Mais ça n’enlĂšve pas que c’est du bon travail qui a Ă©tĂ© effectuĂ© ici.

Invité
24 juin 2013 1:04

TrĂšs rigolo et assez rĂ©aliste, j’aime beaucoup le requin qui reprĂ©sente les malwares ! Je vais partager ça avec les poissons de Facebook :p

wpDiscuz
Lire les articles précédents :
La cigarette Ă©lectronique risque de lourdes restrictions

La cigarette Ă©lectronique pourrait bien subir de nombreuses restrictions semblables Ă  sa cousine faite de papier et de tabac.

Fermer