A quoi sert Yammer ?

Le réseau social interne d’entreprise Yammer est utilisé par 200 000 entreprises dans le monde. Alors que la plupart des intranets actuels sont purement informatifs, Yammer offre des options collaboratives qui permettent à chaque employé d’avoir une voix.

Article rédigé par Alexandra Giroux. Alexandra travaille comme chef de projet pour les Mutualités libres en Belgique. Elle s’intéresse de près au Nouveau monde du travail, aux nouvelles technologies et à la communication. Retrouvez-la sur twitter via @olenka et sur linkedin via Alexandra Giroux

Le réseau social interne d’entreprise Yammer est utilisé  par 200 000 entreprises dans le monde.  Alors que la plupart des intranets actuels sont purement informatifs, Yammer offre des options collaboratives qui permettent à chaque employé d’avoir une voix. Mais quelles sont-elles précisément, et quel est l’avantage d’utiliser Yammer ? Réponse en 7 points.

1. Réactivité

Yammer permet de recevoir et de partager une information de manière réactive. Il s’agit d’un avantage évident de l’électronique par rapport au papier. Au-delà de cela, il est utile de rappeler qu’aucune validation n’est requise pour publier un message sur Yammer.

2. Inspiration

Yammer est utile pour inspirer et être inspiré. L’outil permet de partager les succès, facteur important pour la motivation des employés. Il permet aussi de partager les échecs, les « leçons apprises » étant une étape importantes d’un projet afin de documenter comment mieux faire la prochaine fois.

3. Temps

Quand on rentre de vacances, on retrouve souvent dans sa boîte mails des messages qui ont un intérêt limité dans le temps. Les innombrables réponses au mail « qui vient manger à la cantine d’entreprise ce midi ? » n’ont plus d’importance une fois la journée du dit-lunch passée. Yammer permet de remédier à cela : on visualise plus facilement les fils de conversations passés qui ne méritent pas d’être lus une fois une date passée.

yammer1 A quoi sert Yammer ?

4. Accessibilité

Grâce aux application pour ordinateur, tablette ou smartphone, les informations publiées sur Yammer sont accessibles facilement, où que l’on soit.

5. Productivité

Yammer permet de recevoir moins d’emails. Par exemple, il permet de centraliser les avis de collaborateurs via la publication d’un sondage. Cet outil de sondage offre d’ailleurs une bonne alternative à doodle quand il s’agit de trouver une date qui arrange la majorité des collaborateurs.

6. Connaissances

Yammer permet de poser des questions, de rechercher l’expertise et d’apprendre de manière ludique. L’outil aide chacun à savoir ce que d’autres collègues font et facilite la construction d’une communauté interservices. Les  contacts s’opèrent au-delà des silos, autour d’une grande cyber machine à café. Cela peut notamment être utile si vous voulez savoir si quelqu’un a déjà travaillé sur un sujet que vous abordez.

7. Intégration

Yammer s’avère également utile pour intégrer les nouveaux collègues. En effet, connaître une entreprise passe aussi par la familiarisation avec le jargon, les centres d’intérêts partagés et les informations informelles.

Pour résumer, Yammer est un outil clé du nouveau monde du travail. Il invite à la collaboration, qui est une compétence clé de demain. Comme le rappelle Dominique Wolton, le challenge de l’entreprise de demain sera de

« faire confiance aux uns et aux autres pour aller vers un modèle de communication moins vertical, plus horizontal et authentiquement interactif. » (LE MONDE ECONOMIE, 19.11.2012)

10 commentaires

  1. Ca m’a l’air très intéressant je ne connaissais pas du tout ce service qui est utilisé par 200 000 entreprises tout de même WOW ils ont fait du bon boulot. Une idée du CA de l’entreprise ?

  2. Merci pour la découverte car je ne connaissais pas ce réseau interne. Je vais donc approfondir le sujet car ça à l’air bien intéressant. Je me dis qu’un outil de ce type doit permettre de « libérer » certaines énergies dans l’entreprise. La question c’est est-ce que cela n’a que du positif, il faudrait avoir un retour d’expérience de salariés.

  3. On dirait plus un communique de presse qu’un article digne de presse-Citron…

    Exemple: à quoi sert Yammer? Réponse: l’accessibilité… bla-bla-bla. Le fait que Yammer soit accessible est un plus, non une fonctionnalité.

    Sur le point 1, c’est justement l’inverse. Si on cherche la réactivité à tout prix, on va voir la personne ou on lui passe un coup de fil. Yammer permet justement de choisir quand on utilise l’information. On n’est plus obligé de la traiter dans l’instant présent.

    Sur l’inspiration et le partage des expériences négatives. J’aimerais bien avoir un exemple (sauf de la part des dirigeants/fondateurs). Dans 99% des sociétés, partager une expérience négative est suicidaire et utiliser Yammer n’y changera rien.

    Intégration. Oui d’une certaine façon. Mais on ne me retirera pas de la tête qu’un Facebook-like ne remplacera pas une pizza de bienvenue, un verre après le boulot, un dîner au restaurant…

    En fait, je critique surtout la forme de l’article car il y aurait beaucoup a dire sur Yammer, un outil que je trouve génial. J’aurais d’ailleurs du mal à dire le contraire puisque j’ai voulu développer il y a 2 ans un concurrent (shareflock) à ce service.

  4. Yammer est un bon outil mais sachez que des solutions françaises innovantes existent (Oolaop, Jalios, Bluekiwi …).

  5. Pour l’avoir utilisé dans une grosse boîte de communication, j’ai trouvé que c’est un outil qui tue, surtout pour favoriser les échanges entre les personnes.

  6. alexandragiroux

    @Priximmo : Concernant les retours utilisateur, je pense qu’ils dépendant de la culture de l’entreprise. Du côté du positif, j’entends souvent « chacun a une voix » et du côté du négatif les craintes concernant « la confidentialité et le regard des autres ».

    @Eric Savina : Je suis d’accord avec certaines limitations que tu soulèves. Et j’atteste ne pas être payée par Yammer pour écrire cet article :)

  7. Bonjour Alexandra,

    Loin de moi l’idée que vous ou Eric soyez payé par Yammer pour cet article. Je pense plutôt que c’est un bon article SEO, assez rapide à produire et qui aura de toute façon l’intérêt de faire connaitre un bon produit… Par contre, pour les lecteurs qui voudraient en savoir un peu plus sur Yammer, j’avais écrit un article à ce sujet en début d’année. Et s’agissant d’un blog abandonné, on ne pourra me taxer de faire du SEO à mon tour. => http://www.saas-app.fr/allcat/.....ntreprise/

    Bonne journée,

    Eric

Lire les articles précédents :
Outlook_Microsoft_logo-Presse-Citron
David Law de Microsoft nous parle d’Outlook.com

David Law, directeur du programme Outlook.com au sein de Microsoft, s'est prêté aux jeux des questions pour Presse-Citron. L'occasion d'en...

Fermer