A son tour, Mozilla contribue à la mort de Flash

Mozilla va progressivement tuer Flash sur son navigateur Firefox.

Firefox

A l’instar de Google Chrome et du navigateur Safari d’Apple, Mozilla Firefox va également contribuer à faire disparaître la technologie Flash du paysage du web. Dans un premier temps, l’organisation va « réduire » l’utilisation de cette technologie sur son navigateur.

A compter du mois d’août, elle va bloquer sur son célèbre navigateur « certains contenus Flash qui ne sont pas essentiels à l’expérience […] ». Grâce à cela, Mozilla s’attend à ce que les utilisateurs de son navigateur jouissent d’une meilleure sécurité en ligne, de chargements de pages plus rapides et d’un gain d’autonomie sur leurs ordinateurs portables.

Et en 2017, Firefox désactivera tous les contenus qui utiliseront encore cette technologie et demandera à chaque fois une autorisation à l’internaute avant d’activer ceux-ci. De ce fait, Mozilla, comme la Google et Apple, demande aux développeurs qui utilisent encore Flash ou Silverlight sur leurs sites de migrer vers la technologie HTML « le plus vite possible ».

RIP Flash

Après, il faut savoir que la disparition de la technologie Flash semble même souhaitée par Adobe, son créateur. En effet, bien que Flash ait « inauguré » de nouvelles manières d’interagir avec les sites web, Adobe admet que les standards ouverts comme HTML 5 sont maintenant suffisamment développés pour gérer ces interactions.

De ce fait, en décembre 2015, l’entreprise a remplacé l’outil Flash Professionnal CC par Animate CC. Autrefois, le logiciel était considéré comme un outil de création d’animations Flash qui permet également de créer des animations HTML 5. Sous le nom Animate CC, il sera plutôt un logiciel pour créer des animations web mais qui supporte encore Flash. Même Adobe encourage donc les développeurs à utiliser HTML au lieu de Flash.

Répondre

Lire les articles précédents :
Magnétoscope et cassette VHS
Le magnétoscope va enfin disparaître !

Le dernier fabriquant connu de magnétoscopes va cesser d’en produire.

Fermer