Acheter de la pub sur Facebook : ma petite expérience (suite et fin)

Dernier volet de mon retour d’expérience sur mes différents tests avec Facebook. Cette fois je n’ai pas acheté des fans (ou pas que) mais de la publicité, ou de la visibilité, si vous préférez.

L’idée était de mettre en avant un post en particulier afin de lui donner un maximum de résonance afin d’enclencher un processus viral qui génère du « reach », du Like et donc, in fine, du trafic direct sur Presse-citron via ce post.

L’article en question : J-1∞ : l’événement Presse-Citron qui n’attend pas demain pour innover

Autant vous le dire tout de suite : le résultat fut plus que décevant, il fut catastrophique. Voici les chiffres bruts.

J’ai donc investi un petit 110 euros, ce qui a effectivement donné un nombre phénoménal de vues : 302.395 vues en portée payée. Rappelons que, en temps normal, selon l’intérêt du post, son potentiel viral, l’heure de publication, l’âge du capitaine et d’autres paramètres de l’algorithme Facebook dont j’ignore la nature, le reach moyen d’un post se situe entre 500 et 10.000. Oui c’est large, mais c’est Facebook et c’est comme ça, ne cherchons pas trop à comprendre.

Un très bon résultat en termes de vues, donc. Un résultat impressionnant, même. Alors pourquoi est-ce si décevant ? Parce-que l’engagement (ce que j’appellerai aussi le taux de conversion, même s’il ne s’agit pas de e-commerce) est calamiteux : 0,43%.

Au moment où j’écris ces lignes, nous avons 432 Likes sur l’article (mais nous en avions déjà 425 dans les 24h suivant sa publication le 12 mars, ce qui signifie qu’il n’y a aucun effet sur le moyen terme).

Mais c’est évidemment le résultat sur le trafic sur l’article qui nous intéressait dans cette opération : il est NUL. Dans les statistiques Google Analytics du jour et du lendemain de l’opération, l’article en question arrivait non pas en première, non pas en deuxième, mais en… dixième position des pages les plus vues, avec un nombre de visiteurs totalement insignifiant, montrant un ratio de conversion visites/reach inférieur à 0,005.

En gros on a plus de 300.000 personnes qui voient un post en une journée mais moins de 1000 qui cliquent dessus, et dans ces 1000 on en a sûrement au moins 70% qui auraient de toute façon cliqué quand même.

Je vais donc arrêter les frais avec Facebook après tous ces tests. Le seul dernier truc que je testerai est une pub qui pointe sur une landing page spécialement travaillée pour ça, en mettant un budget un peu plus conséquent. Je ferai des tests sur Presse-citron, Dronestagram et Folioscoop, c’est assez diversifié. Si ça n’apporte rien, j’abandonnerai définitivement la piste Facebook pour développer notre trafic.

L’achat de fans limité en fonction de la base existante…

Autre chose que j’ai découverte en faisant ces tests : dans l’offre « Développer l’audience > Promouvoir la page », les possibilités d’achat de Like varient en quantités proposées selon les sites. Regardez les deux captures ci-après : la première concerne la page Presse-citron, pour laquelle je peux dépenser jusqu’à 184,00 euros par jour pour espérer récupérer 389 à 1555 Like par jour, alors que la deuxième concerne la page Folioscoop qui me permet de dépenser seulement 18,00 euros par jour pour 37 à 147 Like. Rappelons que la page Presse-citron compte 34466 fans alors que la page Folioscoop en compte seulement 914 au moment où j’écris ceci.

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

pub fb Acheter de la pub sur Facebook : ma petite expérience (suite et fin)

Qu’en déduire ? Simplement que Facebook met un caping au nombre de fans que l’on peut acquérir dans une période donnée, en fonction du nombre de fans déjà enregistrés. Autrement dit, par la voie officielle et « légale », ne comptez pas doubler votre nombre de fans, même en payant, même si vous êtes très riche, car Facebook ne le permet pas. Probablement par souci de proposer une croissance organique naturelle, qui est de toute façon automatiquement limitée par le fait que Facebook s’appuie d’abord sur votre réseau de fans pour aller en chercher d’autres. C’est arithmétique et potentiellement exponentiel.

En résumé : l’expérience de l’optimisation payante du reach sur un article donné n’est pas concluante. Je pondérerai quand même cette observation à la lumière d’une autre expérimentation que j’ai faite avec ce post de Folioscoop : Les 20 meilleurs pays du monde pour être une femme. A votre avis, où est la France ? Regardez le nombre de Like. Et le trafic fut à l’avenant, durant plusieurs jours. Même sur Presse-citron nous n’avons jamais atteint un tel nombre de Like sur un post, en tout cas pas que je me souvienne.

Comme quoi la viralité dépend vraiment de la nature du site, du post… et du public qui le lit.

Voir les volets précédents de ces test :

 

22 commentaires

  1. Merci pour l’article, j’ai fait un test du même type durant la semaine et … le résultat fut le même. Vraiment déçu de la pub sur Facebook, dans mon test j’ai essayé de promouvoir un contenu vidéo et le taux d’engagement est quasi nul pour plus de 30.000 vues du post payés (de l’ordre de 25€) avec un choix de cibles très précis.

  2. Ou en deduire que c’est surtout optimisé pour les contenus dans FB : APPS, mobile, onglet & co et bcp moins pour le trafic…. y aussi le call to action… Ça donnait vraiment envie de cliquer?

  3. Eric

    @tt : bonne question, peut-être que le call to action n’était pas assez travaillé. A retenir pour une prochaine expérience.

  4. Eric, honnetement l’article ne donnait pas trop envie de cliquer, même pour quelqu’un comme moi qui est concerné.

    Par contre, j’en suis arrivé à la même conclusion que toi sur mes tests Facebook : ça peut valoir le coup d’acheter des fans (pour avoir « la plus grosse » par rapport à ses concurrents) mais acheter de la visibilité pour un post n’a aucun sens (peut-être juste pour une image et faire passer un message).

    Bref, la pub sur Facebook c’est assez obscure et aléatoire comme fonctionnement je trouve…

  5. pour aller plus loin, je peux te dire que sur nos app on a un très bon retour sur installation d’application mobile pour la pub mobile…quid d’essayer pour la prochaine fois de faire la promotion de ton application IOS / ANDROID ?

  6. j’ai tenté aussi, pour un évènement … et bien entre FB, Linkedin et Google …. je dirais que j’ai perdu du temps et de l’argent … Le traditionnel tandem mailing plus phoning : ykçàdevrai mon brave monsieur :-)
    Merci en tous les cas car je pensais que c’était mon sujet qui ne permettait pas d’avoir une vraie retombée.

  7. Marrant, je suis en plein dedans … J’ai lancé une campagne pour voir avec le budget minimum, soit 5$par jour (je paye en dollars US)
    Vu que je vend des produits Pro et super ciblés, j’ai tenté le coup sur mon site en direct (je sais, j’ai pas optimisé de landing page, mais ce n’était pas le but), et surtout j’ai évité d’utiliser la page Facebook pour ne pas parasiter la campagne avec des petits malins qui vont liker mes produits dont ils n’ont à rien à battre.
    Donc, résultat des courses, depuis le 24 Mars, j’ai eu 38 clics vers le site pour un total de 151 clics. Je suppute que les 113 clics de différence sont ceux qui like la pub (ce qui ne m’apporte rien, au passage), pour une portée de 21424 à l’heure ou j’écris ces lignes.
    Maintenant, est ce que c’est rentable ?
    Au final, cette campagne vas me couter 50/60€ et j’ai actuellement vendu via celle ci pour 5400€ de produits …
    Je serais donc tenté de dire oui … sachant que je ne recherche pas la foule hystérique, mais des acheteurs potentiels très précis.

    A partir de ce constat, je vais donc continuer la pub sur Facebook, avec parcimonie. Je ne comprends rien à leur gestionnaire de pub et je préfère donc « voir » tous cela en live via Woopra et en suivi via Analytics

    screen captures: http://www.woozin.net/pub.fb.jpg et http://www.woozin.net/pub.fb1.jpg

  8. Salut,

    je vois que cela n’a pas changé avec le temps. J’avais testé il y a 4 ans et même constat !

    A+

  9. Bonsoir,

    Cet article se limite au bouton « booster ce post » qui ne permets pas grand chose a côté de la puissance des Ads Facebook.

    En terme de ciblages, de mode d’enchères et d’optimisation.

    1) il est tout a fait possible d’acheter 10 000 likes par jour sur Facebook via les interfaces de pub dédié, même pour une page avec 100 fans

    2) une campagne a un objectif : faire du trafic, ou de l’engagement et en fonction des modes d’enchères sont dispo. Le bouton de promotion du post n’optimise pas sur la génération de trafic.

    3) de nombreux sites trouvent en Facebook un vecteur a très fort ROI. Utiliser le bouton « booster le post » revient a dire qu’un appareil photo reflex fait de mauvaises photos en ayant utilise le mode auto :)

  10. Merci pour cet article. Je partage l’idée que cet investissement est difficilement evaluable et parfois douteux. J’ai réalisé ma première campagne sur FB et mes fans sont des bots ou des profils sans intérêt pour moi – le ciblage n’est pas tout a fait au point.

    En revanche, je pense que cet outil est indispensable pour la présence à l’esprit si le contenu suit.
    J’ai reçu 2 opportunités que je n’aurais certainement pas généré sans cette démarche.

    Au final, cela me conforte dans l’idée que la bataille se joue d’abord sur le contenu.
    Un question cependant : les couts de ce type de campagne vont-ils s’accroitre d’ici 2 ans – 5 ans?
    Le « fan » deviendra-t-il un actif de plus en plus valorisable ?

    Bonne journée à tous,

    Fran

  11. Jean-Noël Anderruthy on

    On confond beaucoup de choses dans cet article :
    Vous avez toujours intérêt à effectuer une publicité via l’interface en libre service et non le bouton visible sur la publication
    La qualité des cibles touchées dépend du ciblage (et de rien d’autre !)
    Le fait que, de la publication Facebook, il clique sur le lien qui redirigera vers une page du site web dépend, cette fois-ci, de la qualité de votre publication
    La viralité obtenue par la publication n’est liée, quant à elle et en grande partie, qu’au pouvoir viral de la publication (désolé pour cette lapalissade)/ Et vous en faites très justement la remarque.
    En bref, il ne faut pas mélanger les étapes…
    Il n’y a aucune restriction à la portée que vous souhaitez obtenir puisque le budget est libre
    Je rejoins @Pierre sur ses remarques et, notamment, sur le fait qu’un post sponsorisé ne vise qu’à augmenter la portée et l’engagement autour d’une publication. Et donc il faut s’en servir avec cet objectif là et rien d’autre. Mais d’un canasson (le post) vous n’en ferez jamais un cheval de course ;-)
    Cette fonctionnalité n’est vraiment utile que si vous avez une offre stratégique à faire à vos fans (et encore !). Dans tous les autres cas, préférez l’interface dédiée : elle permet un ciblage et une optimisation en termes d’enchères bien supérieures.
    Sur une de mes dernières campagnes publicitaires, je suis arrivé à un ROI d’un peu moins de 5000% (offre e-commerce) mais en se creusant le ciboulot ;-)

  12. Je pensais essayer le pub sur facebook pour mon site mais vu le traffic réel que ça apporte cela est vraiment inutile. Merci quand même d’avoir fait le test!!

  13. C’est fou moi je travaille avec facebook depuis des années et je n’ai pas les mêmes retour que vous.
    Certains jours facebook me ramène plus de trafic que Google Alors certes , j’utilise les promoted post et je fais de la pub mais en la ciblant bien on a de vrais résultats. Et je n’ai pas du tout du tout la même expérience que vous …. La thématique peut être ?

  14. Eric

    @Jean-Noël Anderruthy (et les autres) : merci pour ces remarques et ces précisions, ça va m’aider pour les prochains tests :)

  15. Merci pour tous vos retours d’expériences, mais comme j’ai AdBlock, je n’ai pas vu vos pubs ! :)

  16. Bonjour,

    Je viens de terminer un test également pour faire une publicité par PowerEditor sur une cible bien déterminée.

    Annonce : http://screencast.com/t/VzNreLSg
    Landing page : votre-site-internet.eu/bande-de-lancement/

    Coût au clic $0.50
    Portée : 28862
    Coût total sur 5 jours : $80
    Nombre de clics : 159
    Vente : 0

    Bon … à moins que j’ai fais une connerie quelque part, ce n’est pas très concluant pour moi non plus !

    Patrick

  17. Je suis du même avis que beaucoup ici, ça « peut » valoir le coup pour l’achat de fans sur une page facebook ce qui inciterais les autres facebooker à eux aussi liker dû à l’effet de masse. Mais pour un »post »… à moins que ce ne soit pour de l’événementiel, et encore… il faudrait que l’achat d soit ciblé, je ne trouve pas ça très pertinent. Mais comme Facebook est le plus gros media social sans vraiment de business plan il faut bien trouver quelque chose pour le rentabiliser … Mais bon ce n’est que mon avis…

  18. … je ne suis pas convaincu de la pub Facebook, ils essaient surtout de trouver un moyen de réellement créer de l’argent, car ils se sont placer en bourse sans même avoir un business model basé sur quelque chose qui rapporte de l’argent… Donc la il faut rapporter les sous… Mais bon, il fallait que quelqu’un test quand même.
    Merci pour le post !

  19. Je vais essayer on sait jamais, peut être que ça va prendre, après tout c’est le réseau social le plus fréquenter au monde, donc il faut absolument tenter sa chance au moins une fois et bien le faire avec des objectifs précis.
    Peace out tout le monde et merci pour le post.

Et si vous mettiez votre grain de sel ?

Lire les articles précédents :
Facebook : ce qui peut arriver si les profs fouillent dans votre compte

Un collège avait demandé à une étudiante de donner son mot de passe Facebook, afin de fouiller dans son profil....

Fermer