Adblock Plus veut rémunérer les éditeurs

Adblock Plus et Flattr veulent rémunérer les éditeurs en fonction de l’engagement du lecteur.

De l'argent dans une casquette pixabay

En 2010, Peter Sunde et Linus Olsson, deux des co-fondateurs de Pirate Bay, créaient un service appelé Flattr qui permet aux internautes de rémunérer les éditeurs de sites avec des donations. Aujourd’hui, ce service décide de travailler avec Adblock Plus pour lancer « Flattr Plus » qui est dérivé du système initial.

Flattr propose aux éditeurs de placer son bouton social sur leurs sites. Et à chaque fois que le bouton de l’une de ses pages est cliqué, l’éditeur gagne une portion de la somme que l’utilisateur a versé sur son compte Flattr. Par exemple, si j’ai placé 5 euros sur mon compte Flattr et que j’ai cliqué sur 15 boutons, ces 5 euros seront divisés en 15 parts qui seront distribuées aux sites sur lesquels j’ai cliqué.

Le système de Flattr Plus est différent en un point. Plutôt que de récompenser les éditeurs lorsque le lecteur clique sur un bouton, Flattr Plus analyse les habitudes de l’utilisateur sur son navigateur via une extension. Et c’est en fonction de l’engagement (et non des visites) qu’un éditeur sera rémunéré.

Interrogé par Business Insider, le CEO d’Eyeo, l’entreprise qui contrôle Adblock Plus, explique que ce type de service correspond aux attentes de ses 500 millions d’utilisateurs qui en ont assez de la publicité « agressive », mais qui souhaitent néanmoins soutenir les éditeurs et les contenus gratuits.

500 millions de dollars pour les éditeurs

Adblock Plus et Flattr pensent qu’un utilisateur de Flattr Plus versera en moyenne 5 dollars par mois et qu’avec 10 millions d’utilisateurs, ils pourront redistribuer près de 500 millions de dollars aux éditeurs en une année.

Flattr Plus prélève une commission de 10 %. Et si un éditeur ne participe pas encore au programme, la somme qui lui est due lui sera reversée une fois qu’il aura décidé de le faire.

Mais pour le moment, Flattr Plus est encore en beta. De plus, on ne sait pas quand il pourrait être lancé. Sinon, on apprend aussi que dans le cadre de cette collaboration, Adblock Plus a investi dans Flattr.

Pour rappel, Adblock Plus, le bloqueur de publicité le plus populaire, et le cauchemar des éditeurs, gagne ses revenus grâce à des entreprises qui versent de l’argent pour que leurs pubs ne soient pas bloquées.

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Interview de Tim Cook sur la chaîne CNBC
Il faut sauver le soldat Apple !

Durant une interview à la télévision américaine, Tim Cook a évoqué le prochain iPhone. Et il promet qu’il y aura...

Fermer