Adobe Creative Cloud : un nouveau standard pour les créatifs professionnels

Adobe vient d’annoncer sa nouvelle suite logicielles et notamment le Creative Cloud, sa solution pour mettre vos documents dans le cloud.

Adobe avait invité la presse au Pavillon Vendôme pour une conférence de presse officialisant la sortie de Adobe CS6 et de sa Creative Cloud.

Selon Adobe, il s’agit véritablement d’un lancement historique pour la société.
En effet, Adobe Creative Cloud a pour ambition d’être le catalyseur d’une nouvelle ère pour les créatifs professionnels. Sur vos écrans dès le 7 Mai prochain.

adobe creative cloud Adobe Creative Cloud : un nouveau standard pour les créatifs professionnels

Le Cloud pour des logiciels toujours à jour

Si vous utilisez Photoshop à titre personnel, il y a de grandes chances pour que votre version soit piratée. Je sais, ce n’est pas une règle générale, mais investir 3000€ pour un logiciel de retouche d’images est rarement la priorité des ménages geeks français.
En effet, avec la suite Office, les logiciels Adobe font probablement partis des logiciels les plus piratés.
Adobe a-t-il trouvé une manière efficace de vous faire saliver pour sa version payante ? C’est bien possible !
Avec Adobe Creative Cloud, vous payez 49€/mois (dans le cadre d’un abonnement annuel) pour avoir accès au 14 logiciels de la suite ainsi que les 6 applications tablettes, mais vous avez surtout la certitude de les avoir toujours à jour. En effet, Adobe propose une sorte de mini App Store qui vous avertira des mises à jour logicielles disponibles ainsi que des nouvelles applications que vous pouvez télécharger.
Ainsi, si vous optez pour cet abonnement, cela signifie que vous pourrez également récupérer Lightroom 4 le jour de sa sortie plus tard dans l’année.

Le Cloud pour mettre la création au centre de vos projets

Si la tablette est entrée dans les modes de consommation de contenus, Adobe fait partie de ces sociétés qui pensent que la création numérique va également être transformée par l’arrivée des tablettes.
Adobe imagine donc la tablette comme le nouveau notebook où le créatif va réaliser ses croquis, avoir l’idée qu’il va pouvoir finaliser sur le desktop.
Avec le Cloud, toutes vos applications Adobe sont synchronisées et vous pouvez récupérer un croquis réalisé sur Adobe Ideas sur iPad pour le finaliser sur inDesign.
Pour se faire, Adobe offre 20 Go d’espace dans son cloud, qui va apparaître exactement comme le dossier partagé de Dropbox sur votre ordinateur.

conferenceadobe Adobe Creative Cloud : un nouveau standard pour les créatifs professionnels

Le Cloud pour simplifier la collaboration

Le problème pour un professionnel, c’est de pouvoir donner les documents à son client pour qu’il puisse faire un retour.
Avec cette nouvelle version, vous pouvez demander à afficher votre document inDesign par exemple sur le web, et le partager en deux clics. Le client verra alors la liste des polices ainsi que les couleurs utilisées, et pourra ajouter des commentaires. Il sera même en mesure de voir et cacher les différents calques pour regarder chaque élément de manière autonome.

En bref, la suite Adobe reste un outil à destination des professionnels… et cette nouvelle suite Adobe Creative Cloud va venir améliorer et simplifier l’expérience sur de très nombreux points. Et pour 49€/mois, l’apport est important et va probablement devenir un nouveau standard pour les créatifs professionnels.

5 commentaires

  1. Et oui petit à petit nous glissons vers un paiement au temps d’utilisation, tout sera disponible et a jour malheureusement pour ceux qui seront éloignés du haut débit ils risquent au long terme de ne plus y avoir de solutions…

  2. Pingback: Adobe se met au standard du web, mais n'est pas prêt à tuer Flash | Web & Tech

  3. Pingback: Adobe Creative Cloud : un nouveau standard pour les créatifs professionnels | VIP - Votre Image Professionnelle | Scoop.it

Lire les articles précédents :
google_drive_Presse-Citron
Des indications d’un lancement imminent de Google Drive

Google Drive, le service dans le cloud de Google, pourrait arriver d'ici quelques heures. Des indications laissent en effet penser...

Fermer