Nul n’est prophète en son pays. Une décision de justice en application de la loi locale vient de rendre illégale la location d’un appartement via Airbnb à New York. Mais pour combien de temps ? Début d’une nouvelle bataille judiciaire ?

Article rédigé par Antoine Msika. Actuellement en poste chez Pearltrees, Antoine suit de près l’actualité des startups francophones et du web.

La justice New-Yorkaise vient de condamner un hôte d’Airbnb à une amende de 2 400$. Ce jugement a été rendu en application d’une loi New-Yorkaise de 2011 qui vise à interdire les hôtels illégaux, et qui interdit pour cela aux particuliers de louer leur logement pour une durée de moins de 29 jours. La ville de New York précise qu’un appartement « ne peut être utilisé que comme résidence privée et ne peut pas être loué à des voyageurs de passages,  comme un hôtel ou un motel ».

airbnb new york Airbnb déclaré illégal à New York !

Pour rappel, Airbnb est un service créé en 2008 qui propose de mettre en relation des particuliers pour une location d’appartements de quelques jours. Le modèle est un véritable succès : Airbnb a notamment annoncé avoir doublé le nombre d’annonces en 2012, passant de 120 000 à 300 000 annonces dans le monde entier. Airbnb, est d’ailleurs souvent cité parmi les grands succès de ce que l’on appelle l’économie collaborative.

C’est donc le principe même du service qui est visé par ce jugement et la société a évidemment critiqué le jugement rendu : « Cette décision est contraire à l’esprit de la loi (…) Il est temps de mettre à jour la loi et protéger les hôtes qui louent leur logement de façon occasionnelle. 87% des hôtes Airbnb à New York proposent simplement le logement dans lequel ils vivent. Ce sont des New Yorkais moyens, qui essayent de joindre les deux bouts, pas des hôtels illégaux ».

Nul doute donc que nous verrons Airbnb muscler ses relations avec les gouvernements dans les mois à venir, pour tenter d’amender ces lois qui mettent en péril son modèle.

(Source)