AirPnP, comme AirBnB mais pour partager ses toilettes

AirPnP semble être une stupide parodie d’AirBnB, le service qui vous permet d’habiter chez des gens. Mais l’intérêt communautaire est bien plus important car AirPnP vous permet d’aller soulager un besoin pressant chez des inconnus. Moyennant finance, bien sûr. Chaque année, la Nouvelle Orléans fête Mardi Gras d’une manière assez spéciale, ce qui attire de

AirPnP 1AirPnP

AirPnP semble être une stupide parodie d’AirBnB, le service qui vous permet d’habiter chez des gens. Mais l’intérêt communautaire est bien plus important car AirPnP vous permet d’aller soulager un besoin pressant chez des inconnus. Moyennant finance, bien sûr.

Chaque année, la Nouvelle Orléans fête Mardi Gras d’une manière assez spéciale, ce qui attire de nombreux festivaliers. Et chaque année, des milliers de personnes se retrouvent dans une situation gênante : ils ne savent pas où se soulager et finissent parfois par le faire dans la nature (et éventuellement, se faire arrêter).

Mais cette année, le Mardi Gras de la Nouvelle Orléans a inauguré une application mobile qui permet aux foyers et aux établissements de mettre leurs toilettes en location pour quelques dollars. Comptez donc 30 visiteurs et vous pourriez déjà gagner 100 dollars (en fonction du tarif que vous appliquez).

Le plus fou, c’est qu’il y a même un système de notation, histoire de partager avec la communauté si votre expérience a été agréable ou non.

Mais malgré le caractère insolite, le modèle semble marcher. De nombreuses personnes ont déjà mis leurs toilettes à contribution. Même le développeur de cette solution a concédé que l’idée était venue d’une blague.

(Source)

Note d’Eric : dans le même style il y avait déjà Cloo


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
23% des américains pensent que MP3 est un robot de Star Wars. Et 18% que Blu-Ray est un animal marin.

On a parfois tendance à croire qu’aux Etats-Unis, tout le monde est hyper-connecté et donc, a fortiori, bien cultivé numériquement....

Fermer