Alan Turing, le génie de l’informatique gracié par la reine d’Angleterre 59 ans après sa mort

Alan Turing, père de l’informatique, a reçu une grâce de la part de la reine d’Angleterre. Même si cette décision intervient 59 ans après sa mort, elle reste lourde de sens.

Alan Turing, le mathématicien britannique qui fait partie des pères fondateurs de la science informatique, a reçu, mardi 24 décembre, un hommage posthume. 59 ans après sa mort, l’homme a été gracié par la reine Elizabeth II suite à une demande du ministre de la justice Chris Grayling. Cela faisait plusieurs années que des pétitions circulaient pour demander la grâce de Turing (2009,2011) mais aucune d’entre elles n’avait, jusque là, abouti.

Père fondateur de l’informatique

Si Alan Turing est une figure emblématique de l’informatique, c’est parce qu’il a participé à la création des bases de l’informatique avec sa machine de Turing et ses concepts de programmation et programmes. Il a également joué un rôle important lors de la Seconde Guerre Mondiale en décryptant les messages codés transmis par les nazis à l’aide de la machine Enigma. Malgré ses actions importantes, l’homme a été condamné, en 1952, à la castration chimique à cause de son homosexualité, autrefois interdite au Royaume-Uni. La légende veut que, deux ans plus tard, il décide de se suicider en croquant une pomme au cyanure. C’est d’ailleurs cette pomme croquée par Turing qui serait aujourd’hui le logo d’Apple.

AlanTuring

Un génie mutilé

Considéré comme l’un des scientifiques majeurs du XXème siècle, Alan Turing reçoit enfin l’hommage qui lui a bien trop longtemps été refusé. En 2009, Gordon Brown, le premier ministre qui était en place, avait présenté des excuses à l’homme en qualifiant le traitement qui lui avait été infligé d’ « horrible ». Rappelons que la castration chimique implique l’injection barbare d’hormones du sexe opposé, ce qui avait eu pour effet – en plus de la castration – de développer des seins chez Turing.

Comme on le dit souvent : il vaut mieux tard que jamais. Même si cette grâce n’est prononcée que 59 ans après sa mort, c’est une manière de laver l’honneur d’Alan Turing. Même s’il ne vit plus aujourd’hui, les traces indélébiles qu’il a laissé dans le monde de l’informatique actuelle font qu’il perdurera à jamais.

(source)

Image: ‘Alan Turing
http://www.flickr.com/photos/49968232@N00/5078571576
Found on flickrcc.net


8 commentaires

  1. Voilà c’est qu’aujourd’hui que je découvre l’idée inspiratrice du logo Apple, c’est pas croyable
    J’imagine qu’il s’est retourner dans sa tombe 😉 j’espère au moins qu’il a des descendant pour qu’ils en profite de cette gloire en temps présent

  2. On a « suicidé » l’un des mathématiciens les plus géniaux du XXème siècle… Vraiment navrant de la part de l’Angleterre, et les excuses d’aujourd’hui n’y changeront rien.

  3. Pour information, la pomme croqué d’Apple n’a aucun rapport avec celle de Turing.
    Le premier logo d’Apple faisait référence à la pomme de Newton. Dans le second, la pomme n’est croqué que pour éviter qu’elle soit confondue avec une cerise.

  4. 😉 Merde , j’aurai du me renseigner avant de me lancer , shame on me !! et je vois dans les commentaire
    une autre version du concept du logo !! alors c’est qui qui détient la vérité ?
    En faite les deux théorie sont émise sur le net et celui qui a la vérité est mort lui aussi !! pauvre Steve

  5. Franchement, j’y crois pas à la version de la cerise, celle de Turing est plus légitime, Bref merci Julien pour l’info et bonne année

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Cubli, et si la roue était carrée ? [Vidéo]
Cubli, et si la roue était carrée ? [Vidéo]

Découvrez Cubli, le cube capable de se déplacer et de se stabiliser grâce à l'utilisation de l'effet gyroscopique.

Fermer