Amazon Prime Air, et si la livraison par drone devenait une réalité ?

Amazon a fait une révélation fracassante à la chaine d’information BBC : le géant de la vente en ligne teste actuellement un système de livraison par drone qu’il souhaite mettre en place d’ici quelques années.

Il y dix-huit ans, Jeff Bezos, l’actuel pdg d’Amazon,  apportait lui-même les colis à la poste pour que ceux-ci soient livrés aux clients. A l’époque, il rêvait de pouvoir s’offrir un chariot élévateur pour se simplifier la vie. Bien que les choses aient un peu changées depuis, le rêve de l’homme continue aujourd’hui, sous une nouvelle forme : Amazon Prime Air. Sous ce nom se cache un futur service de livraison par drone, par optocoptère pour être plus précis. Les machines pourront livrer des colis de la taille d’une boite de chaussures dont le poids est inférieur à 2,2 kilos (5 livres), soit 86 % des commandes passées sur Amazon selon Jeff Bezos.

Livraison en 30 mn

Les drones livreront les clients situés jusqu’à un maximum de 16 kilomètres (10 miles) du centre de contrôle. Les optocoptères ne serviront donc qu’à effectuer des transports de proximité et ce, en trente minutes. La technologie devrait être utile pour les jours de forte affluence durant lesquels Amazon vend de nombreux produits comme le Cyber Monday (300 ventes par seconde !). Elle devrait aussi permettre d’être livré rapidement sans avoir à se conformer aux horaires des services de poste.

AmazonPrimeAir

Le service de demain ?

Pour le moment, la technologie n’est qu’en phase de tests et, si elle voit le jour, ce sera dans quatre à cinq années. Jeff Bezos est très confiant sur le sujet : « Je sais que ça à l’air d’être de la science-fiction, mais ce n’en est pas.« . Tout ce que l’homme nous dit, c’est d’être prêts à accepter ce nouveau mode de livraison qui, pour lui, semble évident : « Ã‡a va marcher, ça va se passer et ce sera très amusant.« . L’utilisation de machines volantes pour livrer des produits n’est pas une innovation signée Amazon puisque certains, comme cette start-up australienne, le font déjà. Cependant, si le géant se met à utiliser cette technologie, cela risque de créer une mini-révolution qui pourrait encourager de nombreuses entreprises à adopter les drones.

(source)


5 commentaires

  1. Génial, de nouvelle cible pour ma carabine, avec, en prime, des cadeaux quand on tape dans le mille !

  2. Regardons vers les formations de pilotes ^^ … un nouveau métier, une nouvelle ère … Au top 😉

  3. Bonjour,

    Je ne crois pas à l’usage des drones à court terme pour la livraison de produits, plus d’explications dans cet article : http://aerofilms.fr/blog/actu/.....son-drones

    Il y a de grandes difficultés techniques et réglementaires et je ne pense absolument pas que ce sera au point prochainement, ni même dans les 5 prochaines années, du moins à grande échelle.

    A bientôt.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Actus du Web : la sélection PowerPress de la semaine

La sélection des meilleurs communiqués publiés sur PowerPress durant la semaine écoulée.

Fermer