Amazon se paye Double Helix, le studio à l’origine de Killer Instinct et de Strider

Amazon s’intéresse beaucoup au marché des jeux vidéo. Preuve en est, le géant de l’e-commerce vient tout juste d’acquérir un studio californien.

Double Helix, c’est le nom de ce studio, est né en 2007 de la fusion de deux sociétés spécialisées, soit The Collective et Shiny Entertainment. Ce dernier ne vous est peut-être pas inconnu d’ailleurs et c’est bien normal puisqu’on lui doit quelques titres marquants, comme Earthworm Jim (1994), Earthworm Jim 2 (1995), Messiah (2000) ou encore Sacrifice (2000). Ce dernier m’avait d’ailleurs valu quelques nuits blanches, et une rupture sentimentale.

Amazon Double Helix

Le catalogue de Double Helix est un peu moins impressionnant mais il y a tout de même quelques bonnes surprises dans le lot comme Silent Hill Homecoming (2009) et Killer Instinct (2013). Certains d’entre vous le savent peut-être mais il était également en train de finaliser un nouveau titre attendu dans ces prochaines semaines : Strider. Sachez d’ailleurs que son développement ne sera pas interrompu.

Amazon ne touchera effectivement pas aux différents projets du studio.

Pourquoi une telle acquisition alors ? Toute la question est là, bien sûr, mais il faut rappeler que ce n’est pas la première fois que le géant américain s’intéresse au secteur des jeux vidéos. En 2012, il avait ainsi lancé une plateforme spécifique, Game Connect, permettant aux développeurs de diffuser facilement leurs titres « free to play ».

En réalité, si l’on en croit ce qui se murmure depuis quelques temps dans les milieux autorisés, Amazon pourrait chercher à aller encore un peu plus loin en lançant une console de salon fonctionnant sous Android. Une console qui serait fabriquée par le Lab 126, soit par le laboratoire top secret de la firme, celui-là même qui a donné naissance aux Kindle.

Point intéressant, cette console serait dotée de fonctions multimédia et elle nous permettrait de connecter notre télévision à internet, tout en profiter de contenus exclusifs diffusés par l’entremise des nombreux services d’Amazon. Grâce à ce dispositif, le champion de l’e-commerce pourrait donc toucher un public plus large, et s’installer durablement dans nos salons.

Nos salons, qui sont apparemment devenus le nouveau champ de bataille à la mode. Car si Amazon décide vraiment de se lancer sur ce secteur, alors il devra faire face à un certain nombre de concurrents : Microsoft et Sony, bien sûr, mais également Apple et Valve.

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Mozilla lancera bientôt un launcher pour Android

Même si de très nombreuses alternatives à l’écran d’accueil Android existent déjà, Mozilla va également proposer son launcher pour le...

Fermer