AMP : après les blogs et les médias, Google visera peut-être le e-commerce

Google ne le cache pas, sa technologie AMP n’a pas été conçue exclusivement pour les sites d’actu.

Femme smartphone sms pixabay

En 2015, pour la toute première fois, le nombre de requêtes effectuées à partir des plateformes mobiles a dépassé celles à partir des ordinateurs sur Google. Cependant, l’expérience du web en général n’est pas toujours optimisée pour ces plateformes.

Si de nombreux sites sont déjà passés au responsive ou au mobile-friendly, côté affichage, après un changement d’algorithme auquel Google a procédé l’année dernière, la vitesse de chargement de ces pages reste parfois assez lente, ce qui nuit à l’expérience utilisateur.

Pour pallier à ce problème, Facebook a par exemple lancé les Instant Articles et Apple a lancé l’application Apple News. Toutes ces initiatives visaient à proposer aux audiences des médias des moyens d’accéder plus rapidement au contenu sur mobile.

Google, quant à lui, a lancé l’initiative AMP ou Accelerated Mobile Pages. En substance, il s’agit de pages web qui respectent un certain nombre de règles grâce auxquelles le chargement est plus rapide. Comme Google cible en priorité les articles des médias et des blogs avec sa technologie, AMP est souvent décrite comme la réponse de la firme de Mountain View à Intant Articles et Apple News.

Mais la vérité est que Google souhaite accélérer tout le web, et non seulement les pages des articles des médias, avec cette nouvelle technologie. Et après les sites d’actualité, la prochaine cible de Google pourrait bien être le e-commerce. Interrogé par Re/Code sur le sujet (le journaliste a demandé s’il est possible que Google invite plus tard les sites de e-commerce à utiliser AMP), Richard Gingras, senior director au sein de la firme, a répondu  « Absolument », avant d’ajouter qu’il est possible de construire un site web entier en utilisant le format AMP.

Ce qui distingue AMP des autres formats comme Apple News et Instant Articles est donc que la technologie de Google est ouverte à d’autres usages. D’ailleurs, il est à noter que n’importe quel éditeur peut déjà utiliser ce format, peu importe le type de son site web.

Après, pour qu’AMP soit compatible avec le e-commerce, Google devra encore ajouter des fonctionnalités car pour le moment, AMP empêche de faire beaucoup de choses. Par exemple, cette technologie n’est pas encore compatible avec les pages qui incluent des paywall et comme les formulaires ne sont pas supportés, il n’y a pas de solution officielle pour mettre une section « commentaires » sur la page AMP d’un article.

Mais quoi qu’il en soit, Google a intérêt à ce que le web mobile (et pas uniquement les médias) ait une expérience optimisée puisqu’autrement, les gens iront d’avantage sur les applications que sur les pages web (et utiliseront par conséquent moins Google Search sur mobile).

D’ailleurs, lorsque la firme de Mountain View a modifié son algorithme de recherche pour pénaliser les sites web qui font la promo de leurs applis mobiles avec de gros interstitiels, elle a été accusée d’avoir pris cette initiative pour que les mobinautes utilisent plus le web que les applications.

(Source)

Répondre

Lire les articles précédents :
Google Cast
Google Cast veut s’inviter dans toutes les TV

Google aimerait bien voir sa technologie Cast débarquer dans toutes les TV.

Fermer