Android plus fort que le FBI

VoilĂ  qui devrait rassurer les utilisateurs de smartphones sous Android. Le systĂšme de verrouillage de l’Ă©cran par schĂ©ma vient en effet de mettre en Ă©chec le FBI. L’histoire a de quoi faire sourire mais elle est bien rĂ©elle! Dans le cadre d’une affaire de proxĂ©nĂ©tisme, le FBI a arrĂȘtĂ© Dante Dears, dĂ©jà condamné pour des faits similaires et qui

VoilĂ  qui devrait rassurer les utilisateurs de smartphones sous Android. Le systĂšme de verrouillage de l’Ă©cran par schĂ©ma vient en effet de mettre en Ă©chec le FBI.

L’histoire a de quoi faire sourire mais elle est bien rĂ©elle! Dans le cadre d’une affaire de proxĂ©nĂ©tisme, le FBI a arrĂȘtĂ© Dante Dears, dĂ©jà condamné pour des faits similaires et qui aurait repris depuis quelques temps une activitĂ© de souteneur via son tĂ©lĂ©phone mobile. Seul problĂšme, pour accĂ©der au contenu du tĂ©lĂ©phone, un Samsung Exhibit II, les enquĂȘteurs ont besoin du schĂ©ma de dĂ©verrouillage qui peut ĂȘtre mis en place pour protĂ©ger son smartphone. AprĂšs plusieurs tentatives infructueuses, le mobile a fini par se bloquer et il faut alors le dĂ©verrouiller à l’aide de son identifiant Google… ce que ne possĂšde pas le FBI!

Le Bureau FĂ©dĂ©ral d’Investigation a donc du se rendre Ă  l’Ă©vidence et admettre que le systĂšme de verrouillage du systĂšme d’exploitation de Google Ă©tait bel et bien efficace. Ils ont donc demandĂ© un mandat de perquisition auprĂšs du tribunal de San Diego afin d’obtenir les informations permettant le dĂ©verrouillage du smartphone. Le FBI souhaite en effet avoir accĂšs aux nom, adresse, numĂ©ro de sĂ©curitĂ© sociale, identifiant et le mot de passe du propriĂ©taire, messages texte envoyĂ©s et reçus Ă  partir du tĂ©lĂ©phone, y compris les messages photo et vidĂ©o ainsi que les instructions verbales et/ou Ă©crites pour la transgression du verrouillage “pattern” installĂ© sur le tĂ©lĂ©phone.

Pour la firme de Moutain View, c’est un joli coup de pub mettant en avant son systĂšme. A l’heure oĂč nos smartphones renferment de plus en plus d’informations Ă  caractĂšre confidentiel, la sĂ©curitĂ© devient un enjeu majeur. Android propose d’ailleurs diffĂ©rents types de verrouillage de l’Ă©cran : le fameux schĂ©ma, le code PIN ou le mot de passe. RĂ©cemment, Face Unlock, une des nouvelles fonctionnalitĂ©s d’Android 4.0, a fait son apparition et permet Ă  l’utilisateur de dĂ©verrouiller son smartphone en utilisant sa camĂ©ra… une solution qui ne se montre pas vraiment convaincante puisque une simple photo permet le dĂ©verrouillage.

Reste que si le procĂ©dĂ© sait se montrer efficace, il faut toujours faire attention aux traces de doigts qui trahissent parfois le schĂ©ma…

(Source: arstechnica)

23 commentaires

  1. TrĂšs rassurant a l’heure ou un trĂšs grosse partie de la population possĂšde un tĂ©lĂ©phone IOS qui est pour sa part trĂšs facile a hacker

  2. Je vois pas en quoi c’est plus robuste qu’un bon vieux code Ă  4 ou 6 chiffres. le FBI n’aurait pas pu le deviner non plus. Mais bon coup de pub il est vrai.

  3. oui il ne faut pas oublier que le FBI dans certains cas est obliger de respecter la loi sinon les preuves ne sont pas valide devant le tribunal amĂ©ricain il ne faut pas rĂȘver le FBI a dans son club informatique des hacker connu et voir mĂȘme inconnu du grand public le genre qui peut pĂ©nĂ©trer n’importe qu’elle systĂšme de sĂ©curitĂ©.

  4. Pingback: Android plus fort que le FBI | carnet de voyage | Scoop.it

  5. Pingback: Android plus fort que le FBI | Freewares | Scoop.it

  6. C’est bien et pas bien. Les utilisateurs lambda pourront garder certaines infos confidentielles et les violeurs pourront filmer sans crainte maintenant. Elle est ou la bonne limite ?

  7. Vu qu on pourra payer au supermarché avec le telephone je suis pour un verrou inviolable.

  8. Pingback: Android : une protection qui rĂ©siste mĂȘme au FBI – Maxisciences | Nouvelles En Bref

  9. Pingback: Android plus fort que le FBI via @distriforce | Deletom - Divers | Scoop.it

  10. Oui enfin ce sera une rĂ©ussite si mĂȘme aprĂšs demande du mandat de perquisition la protection n’arrive pas Ă  sauter.
    Ce serait effectivement un bon signe pour notre vie privée, malheureusement un mauvais effectivement envers les trafiquants.
    J’imagine de toute façon que dĂšs que le mandat sera reçu GG mettra Ă  disposition l’ensemble des donnĂ©es cloud et consoeurs Ă  disposition de la justice US.

  11. Pingback: Les articles de la semaine 10 Ă  retenir | Avis de geek

  12. C’est surtout le systĂšme de dĂ©verouillage par le compte Google qui est efficace dans cette histoire, pas tellement le systĂšme de doigts (dont j’ai vraiment du mal Ă  comprendre en quoi il est plus efficace qu’un mot de passe, mais bon, j’admets que c’est plus pratique).
    Je me pose quand mĂȘme une question: ce systĂšme est-il vraiment plus sĂ»re dans la mesure oĂč les utilisateurs auraient tendance Ă  effectuer le mĂȘme schĂ©ma que les autres utilisateurs ? J’ai par exemple Ă©tĂ© surpris de voir que le schĂ©ma de l’ipod de mon frĂšre correspondait presque Ă  100% au schĂ©ma que je comptais utiliser pour moi. J’en dĂ©duits que, lĂ  oĂč j’ai cru renseigner un schĂ©ma complĂštement alĂ©atoire, j’ai en fait dessinĂ© un schĂ©ma d’une façon assez intuitive.

    Excusez-moi pour ce gros HS 😀

  13. ouais mais pas plus.. en terme de sĂ©curitĂ© il n’y a pas que le dĂ©verrouillage qui importe. Il faudrait que google voit aussi le systĂšme de sĂ©curitĂ© du market.. et la ils souriront moins…

  14. Pingback: Android plus fort que le FBI | NTIC et Santé | Scoop.it

  15. n’emporte quoi l’histoire, c’est peut ĂȘtre juste un rumeurs pour publicitĂ©, mĂȘme ici au maroc il en dĂ©couvrirez un systeme de decryptage au code utilisĂ© …..

  16. Ca me parait quand mĂȘme dingue ce truc. N’est ce pas plutĂŽt un coup de Google qui vise Ă  crĂ©er le buzz en motrant que son OS est le plus sĂ©curisĂ© (puisque mĂȘme le fbi ne peut pas le cracker) ?

  17. Pingback: Tweets 2012 | Pearltrees

  18. Effectivement, je ne vois pas la diffĂ©rence entre un bon vieux code numĂ©rique et ce schĂ©ma. C’est juste une façon plus « cool » de prĂ©senter les choses.

    Par contre, il serait dĂ©jĂ  plus intĂ©ressant de renforcer le verrouillage des smartphones en proposant un pavĂ© numĂ©rique avec affichage alĂ©atoire des chiffres, comme on le trouve dans la plupart des systĂšmes d’identification bancaires online.

  19. Pingback: Android plus fort que le FBI | A.I.L. | Scoop.it

Lire les articles précédents :
La recherche sémantique bientÎt plus développée dans Google

Un article du Wall Street Journal met en lumiĂšre la prochaine grosse Ă©volution du moteur de recherche de Google, Ă ...

Fermer