Android vs. iPhone : une Ă©tude « sociologique »

Et boom, une infographie de plus, sur les diffĂ©rences entre les possesseurs d’iPhone et ceux qui roulent en Android. L’Ă©tude risque d’en agacer quelques-uns ou au moins de faire rĂ©agir, selon la façon dont on l’interprĂšte, sa susceptibilitĂ© et le camp dans lequel on se trouve.

Et boom, une infographie de plus, sur les diffĂ©rences entre les possesseurs d’iPhone et ceux qui roulent en Android. L’Ă©tude risque d’en agacer quelques-uns ou au moins de faire rĂ©agir, selon la façon dont on l’interprĂšte, sa susceptibilitĂ© et le camp dans lequel on se trouve.

Non pas que le truc soit dĂ©libĂ©rĂ©ment provocateur, mais forcĂ©ment quand on lit que 71% des andronautes n’ont jamais voyagĂ© en dehors de leur pays d’origine ou que 47% d’entre eux ont dĂ©couvert internet aprĂšs 2000 (contre 50% dĂšs 1992 pour les iPhonautes), probablement parce-qu’ils sont plus jeunes, tout simplement, ou encore que 50% des possesseurs d’iPhone sont « plutĂŽt enclins » Ă  envoyer des textos pendant qu’ils conduisent, forcĂ©ment on se dit que cela pourrait susciter quelques rĂ©actions un peu vives.

Mais bon, l’Ă©tude de Hunch n’a pas l’air si fantaisiste que ça, du moins du point de vue de sa base statistique, puisqu’elle a Ă©tĂ© menĂ©e auprĂšs de 15.818 utilisateurs, et croisĂ©e avec plus de 80 millions de rĂ©ponses en provenance d’enquĂȘtes prĂ©cĂ©dentes. Notons quand mĂȘme que la mĂ©thodologie de Hunch consiste Ă  tester les goĂ»ts des internautes sur diffĂ©rents sujets en leur posant une sĂ©rie de questions. La mĂ©thode est certainement moins prĂ©cise et scientifique que celle d’un vĂ©ritable institut de sondage.

A vous de voir si vous vous reconnaissez dans ces portraits de mobinautes…

Pour voir l’infographie originale en grand format, c’est par ici.

21 commentaires

  1. Je pense que vous faites erreur dans l’interprĂ©tation des nombres.
    Par exemple, ce n’est pas « 71% des andronautes n’ont jamais voyagĂ© en dehors de leur pays d’origine » mais « les andronautes ont 71% de chances de plus que les utilisateurs d’iPhone de n’avoir jamais voyagĂ© en dehors de leur pays ». Par exemple, les utilisateurs d’iPhone sont peut-ĂȘtre 10% Ă  n’avoir pas voyagĂ© ; dans ce cas, les andronautes sont 17,1 % Ă  ne pas avoir voyagĂ©.
    C’est pareil pour tous ces nombres (ce qui explique par exemple le « 122% more likely to prefer a sleek device… »

  2. Je ne pense pas que l’Ă©tude soit intĂ©ressante car elle a un vrai souci.

    Le parc des andronautes est totalement diffĂ©rent de celui des iphones. Quand on achĂšte un Iphone, c’est l’iphone qu’on veut… on l’achĂšte pas par hasard.
    Concernant les android, il y en a Ă©normĂ©ment qui ne savent meme pas ce que c’est qu’android… ils sont allĂ©s en boutique et on leur a conseillĂ© un tĂ©lĂ©phone et ils l’ont pris.

    Donc on ne peut pas comparer ce qui n’est pas comparable.

    Si on veut mettre ces 2 populations cÎte à cÎte, il aurait fallu sélectionner du cÎté Androïd, des gens qui auraient délibérément pris un téléphone sous Android.

  3. Donc en fait, les utilisateurs d’Android seraient plus pauvres que les utilisateurs de iOS, et aussi plus intelligents.
    Mouais, ça se tient. Ceci dit pour ma part, six voyages Ă  l’Ă©tranger (kosovo, cĂŽte d’Ivoire, Congo et Afghanistan pour le boulot. Japon et NĂ©pal pour le plaisir). Mais bon on a compris, c’est une moyenne :)

  4. Bourré de clichés et trÚs orienté.

    Rien qu’au niveau des intitulĂ©s on comprend que ça veut clairement faire passer les possesseurs d’android pour des beaufs et des loosers, et les possesseurs d’iphone pour des winners intelligent et cultivĂ©s.

    Une Ă©tude qui n’a rien de scientifique mais qui est du marketing trĂšs bien orchestrĂ©.

  5. ca fait un peu peur, c’est quoi ce truc, j’ai un iphone je suis intelligent ?
    maintenant si on commence Ă  repĂ©rer l’intelligence des gens sur leur consommation on est pas arrivĂ© !

  6. « Donc en fait, les utilisateurs d’Android seraient plus pauvres que les utilisateurs de iOS »

    Il y a quelques mois, il y a eu une Ă©tude qui disait le contraire, je m’Ă©tais d’ailleurs fait la rĂ©flexion qu’effectivement, toutes les nanas que je connaissais qui avaient un iPhone Ă©taient constamment dans le rouge Ă  la fin du mois..
    Certains d’entre vous ont dĂ©jĂ  fait ce type de rapprochement Ă©galement ?

  7. @PtitLoop si on est un minimum logique (je n’ai pas dit intelligent…) on ne peut pas faire ce type de rapprochement car on peut avoir beaucoup d’argent et ĂȘtre dans le rouge Ă  la banque et ne pas avoir beaucoup de moyens et ĂȘtre toujours crĂ©diteur… + le fait de parler des nanas c’est vraiment rĂ©ducteur

  8. Les nanas avec Iphone « are more likely » de s’en servir pour entretenir un train de vie sociale aboutissant Ă  une situation dans le rouge Ă  la fin du mois :)

  9. Etude trĂšs amusante d’ailleurs !
    Si une traduction de l’image intĂ©resse certains :
    http://www.tayo.fr/utilisateur.....e-news.php

    Il faut avouer que leur affirmation n’est pas trĂšs claire, on s’y embrouille un peu.
    Mais en gros un gars qui a un iphone a plus de chance d’avoir du pognon contrairement Ă  un Android. Pire, ils sont souvent des pechnos.
    ( j’ai rien contre les paysans, c’Ă©tait de l’ironie )

  10. Je suis le seul Ă  m’attarder sur les musiques Ă©coutĂ©es, les cĂ©rĂ©ales mangĂ©es, l’alcool bu par chacun des utilisateurs ?

    L’utilisateur iPhone mange des Crispix trempĂ©es dans un Chianti en Ă©coutant Belle et SĂ©bastien

    Un AndroĂŻd user lui mangera des Cheerios au miel & moscato en Ă©coutant Radiohead

    Merci aux créateurs de cette infographie pour la tranche de rire provoquée.

  11. Une bonne grosse tranche de rire comme d’habitude avec ce genre d’infographies 😀

    [hs on]
    D’ailleurs les infographies ça commence Ă  faire chier, on voit que ça partout c’est jolie c’est bien fait mais ya aucun vrai contenu sĂ©rieux dedans (enfin pas souvent)
    [hs off]

  12. Je me suis dĂ©jĂ  exprimĂ© sur ce que je pense sur ce genre d’Ă©tude… lĂ  pas loin d’une centaine de statistiques/faits… no comment :-)
    Sinon d’accord avec @Tests : c’est bien comme ça qu’il faut lire ces chiffres.

  13. Pingback: Android vs. iPhone : une étude "sociologique" | Smartphones infos | Scoop.it

  14. A mon avis l’infographie traduit surtout la diffĂ©rence de positionnement des deux marques.

    Les terminaux sous iOS sont tous des terminaux haut de gamme, alors que chez Android on va de l’entrĂ©e de gamme au trĂšs haut de gamme.

    Donc si on exclut les gens bĂ©nĂ©ficiant de subventions opĂ©rateur importantes et les gens vivant au dessus de leur moyens, la clientĂšle d’iOS sera plus largement que celle d’Android une clientĂšle « aisĂ©e ».
    Partant de lĂ , si les utilisateurs iOS ont un portefeuille mieux garni c’est probablement qu’ils ont un bon job, qu’ils exercent en ville, qu’ils ont obtenu grace Ă  des diplomes,ce qui leur permet de plus voyager,etc…

  15. Bof bof…deja une mauvaise interpretation des chiffres ( logique pour le nombre de paysans mais bon.
    Pour le reste des le debut la proportion interrogee ne correspond pas a la realite donc ne peut pas etre representative.
    Ensuite si on considere comme propose ds l article que android = + jeune, c est normal qu ils soient moins diplomes donc gagnent moins et aient plus des gouts d ados (cf films). Idem pour le voyage. Belle absurdite, comme d hab, dommage meme d en parler.
    ( desole pr les fautes et les accents j ecris avec un zune hd c est pas hyper pratique…)

  16. Hello,

    y a que moi que çà choque la date de 1992 pour l’utilisation d’internet???
    Sachant que çà s’est dĂ©veloppĂ© vĂ©ritablement Ă  partir de 1995!!!

    Ils sont vraiment trop forts ces utilisateurs d’iPhone!! :)

  17. @Xmastotoro : Votre commentaire est liĂ© Ă  l’erreur d’Eric dans son article (cf mon commentaire plus haut).
    MĂȘme si Internet s’est surtout dĂ©veloppĂ© aprĂšs 1995, il ne faut pas oublier qu’Intrenet a prĂ©cĂ©dĂ© le web, et que, oui, en 1992, Internet connectait dĂ©jĂ  1 million de machines (source : http://www.infos3000.com/inter.....ternet.htm ).
    Du coup, sur les 16000 personnes sur lesquelles se base cette Ă©tude, il y a peut-ĂȘtre 100 utilisateurs d’Android qui faisaient partie de ces pionniers, contre 150 utilisateurs d’iPhone. Dans ce cas, on peut bien dire que les utilisateurs d’iPhone sont « 50% more likely to have first used the Internet before 1992″…

  18. Pingback: Hunch : le moteur de recommandation qui vous surprendra

Lire les articles précédents :
New York teste un systÚme de parcmÚtres payables avec son téléphone mobile

Les new-yorkais sont des gens heureux puisqu'ils vont pouvoir enfin bientÎt se débarrasser de cette corvée d'un autre ùge qui...

Fermer