Andromium : quand votre smartphone se transforme en unité centrale

Voici une innovation de plus qui pourrait mettre à mal les fabricants d’ordinateurs.

Les caractéristiques parfois monstrueuses d’un smartphone haut de gamme lui permettent de rivaliser avec certains ordinateurs en termes de puissance. Mais aussi performants soient-ils, les smartphones ne remplacent pas les ordinateurs (c’est probablement la raison pour laquelle on vend encore autant d’ordinateurs).

Mais cela pourrait très bientôt changer puisqu’une entreprise fondée par un ancien ingénieur de Google a développé un système d’exploitation qui s’exécute sur Android et qui transforme le smartphone en un véritable ordinateur.

Il ne s’agit pas d’un simple effet mirroring. Andromium est un véritable système d’exploitation qui peut exécuter des « applications Andromium  » ainsi que des applis Android (mais seulement en plein écran). Il dispose d’un mode multitâche digne de ce nom, une barre d’outils et présente des airs de Windows 7 et d’OS X.

Pour utiliser Andromium, il faut un hardware, un dock sur lequel est branché le smartphone. Le dock dispose de ports USB sur lesquels pourront être branchés les périphériques d’entrée (clavier, souris, manette).

En fait, avec le système Andromium, le smartphone devient une unité centrale. Mais le plus beau dans tout cela, c’est que même utilisé ainsi, le smartphone pourra toujours recevoir des appels, des messages et des notifications.

Le seul ennui, c’est qu’Andromium, bien que prometteur, n’est pas encore disponible sur le marché. Comme il s’agit d’un projet Kickstarter, les premiers utilisateurs devraient recevoir leurs docks et leurs licences pour le système d’exploitation au premier semestre de l’année prochaine, si le projet atteint son objectif de 100 000 dollars et si tout de passe bien. L’ensemble dock et licence ne coûte que 29 dollars dans le cadre de la campagne.

Actuellement, le système est compatible avec les smartphones S4/Note2/Note3/Note4 et le S3 américain avec 2 GB de RAM. Mais l’équipe entend ajouter d’autres appareils comme ceux de HTC, LG et Sony plus tard.

Parmi les applis natives qui sont déjà disponibles (en plus des applis Android), il y a une suite bureautique, un navigateur, un lecteur média, et un explorateur de fichiers.

D’autres devraient arriver, surtout après que l’équipe aura publié un SDK pour les développeurs.

Pour rappel, Canonical avait eu la même idée en intégrant le système d’exploitation Ubuntu dans son smartphone Ubuntu Edge, en plus de la version mobile et d’Android (en dual boot). Malheureusement, ce smartphone n’a jamais été commercialisé.

Ubuntu Edge


9 commentaires

  1. Ouai c’est juste un dock Slimport / mhl quoi.
    + un clavier et une souris bluetooth, ça fait un bail que c’est possible d’utiliser son smartphone de la sorte sur un écran TV / PC.
    Ce qu’il manque, ce sont les logiciels de productivité aussi sérieux et puissant que sur mac ou PC.

  2. L’idée a été inspirée dans les deux projets mentionnés , mais dans ce cas nous sommes de plus en matériel et logiciel agnostique. Plus important encore, nous livrons en Février! Ubuntu a lancé il ya quelques années et n’a toujours pas livré son produit final !

  3. Très prometteur surtout sur la prochaine génération de téléphone « microsoft » puisque Windows 10 sera unifié (smartphone / tablettes / PC) >>> là on peut vraiment imaginer transformer son smartphone en Unité Centrale.

    Pour Android je trouve ça bof bof

  4. Pingback: Andromium : quand votre smartphone se transform...

  5. Pingback: Ubuntu prépare sa convergence smartphones/PC

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Vidéo : découvrez la magie de Skype Translator
Vidéo : découvrez la magie de Skype Translator, le traducteur instantané de Skype

Une autre vidéo mettant en scène l’incroyable outil de traduction de Microsoft.

Fermer