Anecdote : connaissez-vous l’origine du « bug informatique » ?

L’utilisation du mot « bug » pour désigner le dysfonctionnement d’un ordinateur aurait trouvé son origine dans les années 40. En s’introduisant dans les gros relais, les insectes causaient des « bugs ».

Ce micro-récit, que je relaye, a été raconté sur The Next Web. Le 9 septembre 1945, Grace Hopper, un officier de l’US Navy,  travaille sur un ordinateur Harvard Mark II (l’un des ancêtres du PC ?). Elle trouve un papillon coincé entre les  relais électriques de la machine. A l’époque, les ordinateurs remplissent un volume considérable (des salles entières), consomment beaucoup d’énergie et produisent beaucoup de chaleur. Une température qui attire de nombreux insectes (bugs en anglais) qui s’invitent un peu partout entre les composants des machines.

Le papillon en question cause un court-circuit et provoque un dysfonctionnement de l’ordinateur. Et c’est de là que viendrait l’expression « bug dans l’ordinateur ». Celle-ci n’a peut-être pas été inventée par l’officier de la Navy. Mais comme elle tenait un journal, il s’agirait du premier rapport de bug de l’histoire.

Avec le progrès technologique, nous avons maintenant des PC et des Mac très compacts. Mais l’expression a continué à être utilisée, même si l’époque des papillons est bien révolue. Désormais, « bug » ou bogue en français, est synonyme de blocage ou de dysfonctionnement. Et le mot est parfois plus utilisé pour désigner un problème de software que de hardware.

Comme le langage évolue, les récentes générations utilisent le « bug » pour exprimer un blocage en général, ne se limitant plus au domaine de l’informatique pour utiliser cet anglicisme.

Mais en tous cas, la prochaine fois que vous direz que vous avez eu un « bug », rappelez-vous de cet insecte que l’officier de la Navy a pris soin de coller dans son journal.

(Source)


4 commentaires

  1. Grace Hopper, elle a inventé le bug… avant d’inventer le COBOL et les deux « fonctionnent » encore !

  2. Pierre-Olivier on

    L’officier de la Navy avait vraiment un nom prédestiné , cest à mourir de rire :

    Grace Hopper … EN anglais Grasshoper signifie sauterelle ….

  3. il est amusant de constater que « grasshopper » veut dire (généralement) « criquet » (l’insecte) en anglais…
    cela reste dans la thématique.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
[interview] Conférence AppDays 2013 : Tristan Nitot, Microsoft et des ateliers pour aller plus loin

la conférence AppDays, dédiée aux métiers du mobile et aux développeurs d’applications, devrait rassembler plus de 400 participants pendant deux...

Fermer