Anonymous a piraté le site du Premier Ministre néo-zélandais

Anonymous a-t-il encore frappé ? Le site internet du premier ministre néo-zélandais aurait été piraté durant un bref moment, ainsi que des sites liés à son parti politique.

C’est ce mardi que le site du Premier Ministre de la Nouvelle ZĂ©lande a Ă©tĂ© victime d’attaques de la part d’hacktivistes. Cette attaque a Ă©tĂ© faite en signe de contestation contre un projet de loi qui donnerait le droit au gouvernement du Pays de surveiller les nĂ©o-zĂ©landais sur le web.

La branche du groupe en question est baptisĂ© Anonymous NZ. Dans une vidĂ©o YouTube, celui-ci a revendiquĂ© l’attaque menĂ©e contre le site www.johnkey.co.nz et d’autres sites web ayant un rapport avec le parti politique du Premier Ministre, le National Party.

Dans cette vidĂ©o, le groupe a exprimĂ© son opposition Ă  cette nouvelle loi qu’il qualifie de rĂ©pugnant. Selon le groupe, la majoritĂ© des nĂ©o-zĂ©landais seraient opposĂ©s Ă  celle-ci. Effectivement, le groupe Anonymous est, par principe, opposĂ© Ă  toute forme de censure ou de surveillance.

Le Premier Ministre a déjà réagi en qualifiant cette action de puérile, rappelant son illégalité.

Notons que la Nouvelle ZĂ©lande n’a actuellement pas le droit de pratiquer la moindre forme d’espionnage sur ses citoyens. John Key, le Premier Ministre, a rĂ©cemment proposĂ© une loi qui est censĂ©e permettre une meilleure coopĂ©ration entre l’Etat, les militaires et les services de sĂ©curitĂ©. Le texte en question est actuellement Ă©tudiĂ© par le parlement de la Nouvelle ZĂ©lande. Des manifestations contre celui-ci ont dĂ©jĂ  eu lieu.

Les rĂ©centes actions d’Anonymous

RĂ©cemment, le groupe Anonymous a Ă©normĂ©ment fait parler de lui. Il y a quelques jours, le groupe avait revendiquĂ© une cyber attaque contre le gouvernement de l’üle de Nauru pour soutenir des contestataires. Anonymous avait Ă©galement attaquĂ© le CongrĂšs amĂ©ricain et publiĂ© les mots de passe de milliers de comptes. On sait aussi que le groupe compte mener une attaque de grande envergure le 5 Novembre pour cĂ©lĂ©brer le Guy Fawks Day.

(Source)

Crédit Image : Matt Westerveltt


4 commentaires

  1. C’est malheureux, mais ces projets de loi, ne seraient-ils pas fait pour que les citoyens se disent :
    « ils veulent nous surveiller mais ouf, ils ne le font pas ».
    Histoire, de camoufler le fait, qu’ils n’ont certainement pas attendu ce type de projet de loi, pour commencer Ă  espionner la population.
    Bon, je suis peut-ĂȘtre un peu parano lĂ …ou pas.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Hong Kong : Un Galaxy S4 aurait explosé et mis le feu à une maison

Un résident de Honk Hong a déclaré que son Smartphone Samsung Galaxy S4 avait causé un incendie qui lui a...

Fermer