Une société française du nom de Early Flicker vient de s’attirer les foudres des Anonymous après avoir déposé le logo et le slogan du groupe auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle). Le collectif de cyber-hacktivistes promet des représailles et lance l’opération AnonTrademark.

Early Flicker (connue également sous le nom E-Flicker), une société française, vient de déposer les logo et slogan des Anonymous auprès de l’INPI. Le logo représente un homme avec un point d’interrogation en guise de tête tandis que le slogan annonce : « We are legion, We do not forgive, We do not forget – Expect us ».

Déposée en début d’année par l’agence parisienne de création et de développement internet E-Flicker, la demande a été acceptée il y a deux mois par l’INPI dans la mesure où, ni le slogan, ni le logo n’avaient fait l’objet de demande de copyright au préalable. Cela va permettra à E-Flicker de produire des objets estampillés Anonymous et potentiellement même de poursuivre quiconque utilisera le logo ou le slogan.

E-Flicker possède le site de vente en ligne d’objets personnalisés Pickapop.fr. L’exploitation commerciale de l’image d’Anonymous devient de facto un droit exclusif d’E-Flicker. En début d’année, une autre société française, Everlife, s’était déjà attiré les foudres du collectif de cyber-hacktivistes en commercialisant des T-shirts à l’effigie du masque de Guy Fawkes.

Masque Guy Fawkes Anon PC Anonymous : haro sur E Flicker pour appropriation de logo et de slogan

Trois types de produits, entrant dans les catégories « Cuir et imitations du cuir », des ustensiles de cuisine ainsi que des vêtements et des chaussures, sont inscrits dans le dépôt formulé auprès de l’INPI.

Mais une phalange se réclamant du collectif a posté une vidéo sur YouTube en guise d’avertissement. Le ton est menaçant et le message clair : « Leur arrogance et l’ignorance de ce qu’ils ont fait ne resteront pas impunies. » La guerre est déclarée contre de E-Flicker et la menace pèse sur leur activité en ligne qui sera la cible de ce groupe.

Les Anon demandent que ce dépôt soit retiré expressément et que des excuses publiques soient prononcées. Et la vidéo de se terminer par une phrase qui en dit long sur l’exaspération du collectif de hackers le plus célèbre au monde : « Le nom Anonymous ne sera pas la putain du monde. »

L’opération du nom de AnonTrademark est lancée et ne prendra fin que lorsque le dépôt de copyright aura été retiré.

dépôt INPI Early Flicker PC Anonymous : haro sur E Flicker pour appropriation de logo et de slogan

La dernière compagnie à avoir ainsi joué avec le feu se nommait HBGary Federal. Elle avait prétendu s’être infiltrée dans les rangs des Anon et prévoyait de relater tout cela durant la conférence BSides tenue à San Francisco. Moins de 24 heures après cette annonce, les serveurs de messagerie de la compagnie avaient été attaqués et des informations publiées.

A la lueur de tout cela, E-Flicker pourrait revoir ses plans…