Antivirus : Avast s’offre AVG

Le géant de la sécurité informatique Avast a annoncé le rachat de son concurrent AVG pour 1,17 milliard d’euros.

Avast Software est bien décidé à étendre son empire dans le milieu de la sécurité informatique et s’est offert son concurrent AVG Technologies pour 1,3 milliard de dollars (25 dollars par action) soit près d’1,2 milliard d’euros ont annoncé jeudi les deux sociétés.

Nées en République Tchèque dans les années 1980-90,  les deux entreprises comptent près de 200 millions d’utilisateurs chacune. Avec ce rachat Avast disposera d’un réseau de plus de 400 millions de terminaux dont 160 millions sont mobiles et le groupe espère grappiller des parts de marché grand public mais aussi du côté des entreprises.

Ce rapprochement devrait également permettre à Avast d’avoir une meilleure base de signatures et de se développer dans l’internet des Objets. Un enjeu majeur pour les sociétés de sécurité informatique alors que ce marché est promis à une forte croissance dans les années à venir.

Cotée en bourse depuis 2012, AVG avait pris un virage différent de celui de son concurrent et s’était installée à Amsterdam aux Pays-Bas mais les deux ont bâti leur succès en proposant des antivirus gratuit. A noter que la marque AVG continuera à exister.

Sécurité : Avast s'offre AVG

Un marché en pleine concentration ?

Ce rachat semble en tout cas confirmer une nouvelle tendance sur le marché de la sécurité informatique, celle de la concentration. En effet, il y a quelques semaines, Symantec annonçait le rachat de son concurrent Blue Coat pour 4,65 milliards de dollars (4,1 milliards d’euros) et Intel songerait à se séparer des antivirus McAfee. En début d’année, c’est Trend Micro qui finalisait le rachat de TippingPoint, un spécialiste de la sécurité réseau.

(Source)

Répondre

Lire les articles précédents :
euro2016
Euro 2016 : les meilleures opérations de marques sur les réseaux sociaux

Orange, Adidas, Coca-Cola, Kia et les autres... Un tour d'horizon détaillé et exhaustif des campagnes de marques autour de l'Euro...

Fermer