Apple confirme les raisons du retrait d’AppGratis

Apple a accepté de confirmer que l’application française AppGratis avait été retirée de l’App Store pour la violation de 2 règles. Des jours difficiles s’annoncent pour AppGratis.

AppGratis est était un service populaire, annonçant récemment gagner plus de 300.000 utilisateurs par jours.

Son système : communiquer auprès de son immense base d’utilisateurs pour les inviter à télécharger une application.
AppGratis avait rencontré un public et son modèle économique était tout trouvé, AppGratis recevant de beaux chèques de marques qui souhaitaient que leurs applications soient mises en avant.

appgratis Apple confirme les raisons du retrait dAppGratis

App Gratis : violation des règles de l’App Store

Les règles de l’App Store avaient changé dernièrement, ajoutant les règles 2.25 et 5.6 stipulant que :

2.25 : Les applications qui mettent en avant d’autres applications que les leurs pour des raisons d’achat ou de promotion dans une manière similaire à l’App Store seront rejetées.

5.6 : Les applications ne peuvent pas envoyer de notifications push pour envoyer de la publicité, des promotions, ou une action marketing de toute sorte.

Simon Dawlat, CEO d’AppGratis, connaissait ces règles mais il avait expliqué que cela ne concernait pas son application… selon lui, Apple en avait après les mauvais copycats d’AppGratis.
Quelques mois plus tard, la start-up annonçait une levée de fonds record de 10 millions d’euros auprès d’Iris Capital et du fond Orange Publicis.

Deux mois plus tard, (vendredi dernier) Simon a reçu un mail d’Apple lui annonçant que son application serait retirée de l’Apple Store pendant le week-end.

Apple : une décision justifiée

On ne peut que compatir avec AppGratis qui se retrouve le bec dans l’eau deux mois après avoir récolté 10 millions d’euros. Mais le fait est qu’Apple a eu raison de suivre cette politique.
En effet, une application comme AppGratis venait fausser les applications mises en avant dans l’App Store puisqu’il suffisait à un client de signer un chèque de quelques dizaines de milliers d’euros pour avoir l’assurance de se retrouver dans le Top 10 ou Top 5 de l’App Store.
Pour assurer une meilleure qualité, Apple devait faire en sorte de pouvoir revenir à des résultats plus naturels dans ses tops.
On peut critiquer la méthode, mais nous n’avons aucune certitude sur le fait qu’Apple avait ou n’avait pas averti la start-up sur le retrait de son application si rien n’était fait.

appgratis équipe Apple confirme les raisons du retrait dAppGratis

AppGratis : le moment de vérité

AppGratis a, pour l’instant, choisi de rester absolument silencieux sur cette affaire, ne commentant même pas le retrait de son application sur son compte Twitter ou Facebook.
On peut imaginer les séances intenses de brainstorming qui prennent place dans les locaux de la start-up pour décider quoi faire.
De la même manière, les investisseurs doivent mettre la pression pour savoir ce que va décider de faire son investissement de 10 millions.

Et j’ai envie de dire que c’est une grande opportunité pour la start-up de se réinventer et de prouver sa valeur.
C’est dans une adversité pareille que Simon Dawlat et son équipe vont devoir montrer qu’ils ont les ressources pour s’en sortir.

On sait déjà qu’une nouvelle application Android est en approche, mais je ne pense pas que cela sera suffisant pour compenser le manque à gagner du marché iPhone.
Si j’avais 10 millions d’euros et une expertise dans le domaine de l’iPhone… je réfléchirais probablement à lancer un site média qui offrirait une approche beaucoup plus qualitative.

En tout cas, Apple a été clair : AppGratis est bien évidemment invité à resoumettre son application… mais certainement pas sous la même forme qu’aujourd’hui.

Mise à jour 09/04/13, 19:28 : Simon Dawlat vient de publier une réaction complète à cette nouvelle sur le blog d’AppGratis

(source)

25 commentaires

  1. En plus cette app est trompeuse, elle nous fait croire qu’on va n’avoir que des apps payantes qui passent gratuit pour un temps limité alors que plusieurs apps mises en avant ont toujours été gratuites comme Le Parisien, Hotels.com, etc

  2. J’oubliais, pour être équitable il faudrait alors qu’Apple supprime toutes les apps similaires : FAAD (Free App A Day), App of the day, etc

  3. Il n’y a rien qui part en fumée et surtout pas 10 millions. Ils vont, je pense, totalement se réinventer pour partir sur un système de recommendation d’appli via leur site et sous forme de newsletter. Ou alors ils peuvent faire quelque chose n’ayant rien à voir mais, peu importe, c’est la qu’on voit la force d’un entrepreneur. Savoir prendre un virage à 180 degré est parfois un mal nécessaire.

  4. Parier tant d’argent sur la connerie d’Apple était vachement risqué en même temps.
    Faut s’orienter sur Android ou Windows Phone, moins de soucis idiots en respective.

  5. Les prémisses d’un éclatement futur d’une bulle mobile ? On attend les premiers dépôts de bilan, puis ca risque de vite s’enchainer :S (cf Internet en 2000) heureusement cela ne signifierai pas pour autant la fin du mobile :)

  6. Encore un commentaire dans les spam… pourtant, pas de mots vulgaires, pas de liens… le filtre est un peu fort parfois non ?

  7. « il suffisait à un client de signer un chèque de quelques dizaines de milliers d’euros pour avoir l’assurance de se retrouver dans le Top 10 ou Top 5 de l’App Store. »=> Faux et ultra faux.
    On a travaillé avec Appgratis pour promouvoir notre app et on a jamais payé « quelques dizaines de milliers d’euros » !
    Les règles du classement n’étaient pas faussées : vous progressez dans le classement car des centaines de consommateurs qui ont eu connaissance de votre promo ont acheté de leur plein gré votre app (ce ne sont pas de faux consommateurs payés à acheter et « tester » l’app comme le proposent d’autres sociétés…).
    Appgratis permettait aux petits éditeurs qui n’ont pas des budgets marketing digne des blockbusters de sortir leur bout de nez de la jungle des applications, et ca au moins une journée…C’était tout simplement un très bon relai pour se faire connaitre.
    Dommage.

  8. Visiblement les notifications par email ont encore de beaux jours en perspective ! Avec un deal de coregistration email avec ses clients, AppGratis pourrait continuer sans faire évoluer énormément son modèle.

  9. C’est vraiment dommage, j’ai cette appli sur android, je la regarde de temps en temps et ça me permet de découvrir des choses bien sympathique parfois.

    Apple j’aurais toujours du mal avec leurs téléphone.. on peux rien faire avec si on jailbreak pas..

  10. je suis assez étonné que l’annonce arrive si tard dans la vie de cette application. On se demande si ce n’est pas la levée de fonds qui a déclenché cela. En tout cas c’est un sacré challenge.

    Bon courage à l’équipe.

  11. Tiens c’est comme leur app « gratuite » du jour mobli qui a toujours été gratuite. Aucun deal. Foutage de g..

  12. Ils vont peut être se servir d’un système de « news », en utilisant leur propre base de donnée.
    Par contre, 300K utilisateur par jour, et une si faible valorisation ;o)
    Les utilisateurs ne valent rien.

  13. Avec 10 millions d’euros, des compétences sûres (l’application était quand même bien pensée etc), il n’y a pas de doutes à avoir, ils vont rebondir!

    L’option site internet dédié etc semble une offre cohérente avec tout cela, mais bon!

    Allez, on a fait pire comme situation… il y en a qui ont inventé les prémices de nos systèmes au fond d’un garage ;)

  14. ca mérite réflexion. D’abord tout un business plan basé rien que sur Apple Store ..c’est risqué ( tout comme ces autres société français dans le jeu ou tout est basé sur facebook !)
    ici on est plus dans le web, mais on est dans le co travail avec une entreprise .
    C’est exactement pareil que la societé qui proposait des films a la location dans les tgv, a la différence près c’est qu’ils avaient un partenariat ..mais partenariat qui peut etre casser n’importe quand par la sncf… ici avec Apple, facebook c’est la même chose , c’est bien beau de jouer au prestataire de service de apple ou facebook mais faut garder en tête que vous n’etes pas chez vous surtout apple et facebook qui sont des société de marketing avant tout ( oui apple aussi ) et donc normal quand un petit malin veut aussi faire du marketing comme le fait apple normal qu’il se fasse sortir au bout d’un moment, car tant que la société ne gagne pas trop d’argent et surtout que apple peut maitriser , apple aurait laissé cette app tranquille ..mais Apple c’est sans doute rendu vite compte du danger de appgratis pour apple même . d’abord en 2 ans ou le CA a augmenté de appgratis , du coup faisant des millions d’euros de chiffres d’affaire en moins a apple et oui si appgratis aurait continué a faire juste 50 000 euros de CA je ne pense pas que apple aurait fait cela ..apple aurait laissé tranquille appgratis ( comme apple laisse pour le moment tranquille ses concurrents qui ne vont pas encore des CA comme appgratis

    D’un coté je dis au createur bravo de de l’autre je lui dis c’est le jeu ..certes tu n’es pas un voleur mais tu n »étais pas chez toi chez apple , et tu nas pas signé un partenariat avec apple ( juste tu as demandé la validation comme toutes application c’est là l’erreur , et la 2eme erreur c’est qu’avant de lever tes fonds tu aurai du peut etre voir apple ..il aurait été plus judicieux peut etre de se faire racheter par apple !!! que de lever des fonds ( même si pour toi le pdg createur d’appgratis tu t’en fou tu as pris 10 millions d’euros a des investisseurs bien français qui tombe toujours dans le panneau !!

    aucun gros investisseur USA ne va pas dans ce genre de biz ou tout le biz est lié a une societé !

    vive la France qui investit dans n’importe quoi alors que pendant ce temps en France il y a d’excellent projet qui passe a la trappe ! et qui eux ont pourtant un excellent plan d’affaire crédible et independant!

    apres les années 2000 et les vivendi qui se plante en série la France continue a etre a coter de la plaque .

    Bravo au pdg d’apgratis tu as réussi a vendre du vent a ces investisseurs qui ont mis 10 millions d’euros bien fait pour eux en espérant qu’ils les perdent a tout jamais leur 10 millions d’euros

    enfin ca sert a rien de venir pleurer a apple et dire sniff j’ai 45 employés vous ne pouvez pas me faire ça

    sauf que monsieur le pdg tu as 45 employés qui ne sont pas tes employés direct car c’est grace a Apple que tu as pu avoir cela

    enfin derniere moralité cette histoire prouve les dangers du web fermait ! apple , facebook ( voir google et microsoft qui s’y mettent ) voila ce qui nous attends un web propriétaire ou du jour au lendemain ces multinationnal peuvent ejecter n’importe qui n’importe quoi nimporte quand

    on est bien loin du temps du web ouvert ..

    reste tous a migrer sur le libre ubuntu et cie mais la c’est une autre affaire ..

  15. Cela fait déjà 2 ou 3 ans que Apple surveille ce type d’app. C’était bien connu dans le milieu. La question est plutôt de comprendre pourquoi Apple a mis tant de temps à la mettre en oeuvre. Maintenant, Simon a bien joué en levant 10ME juste avant … La coïncidence n’est que plus troublante. Le problème, c’est que maintenant il faut rendre des comptes, et que la confiance risque d’être entamée avec ses investisseurs …

  16. Ce qui est le plus incroyable, c’est qu’AppGratis a reçu de sociétés supposées sérieuses 10 millions d’euros.
    Mais bon, le propriétaire de la société n’a pas à s’en faire, avec 10 millions, on peut rebondir, on se sépare d’une bonne partie des employés à cause des mauvais choix (dépendre autant d’Apple), on rachète une société qui innove vraiment et n’a pas d’argent et voilà !

  17. @julien et abbadon et aux autres
    en faite il y a peut etre une explication ..c’est justement la levé de 10 millions d’euros qui a fait reagir apple et supprimer cette application .. pour plusieurs raison ..d’abord une societé qui leve 10 millions d’euros peut ensuite lever bcp plus et qui au final pourrait carrement prendre l’appstore d’un coter ( rendre ses services pour les utilisateurs indispensable ..)

    une autre raison que apple a de suite arreter ..c’est l’investisseur qui est orange !! on est ici dans le biz et non dans le monde des bisounours ..

    apple a des magasins physique , vends des iphone ipad ..tout cela sans passer par orange ( meme si ca na rien a voir l’investisseur est quand meme orange

    apple a donc tout simplement bloquer a cause de l’investisseur qui est orange

    et qui dit qu’a terme qu’investisseur n’aurait pas user de cette appgratis pour mettre dans les produits et magasin orange ??!!

    je pense que c’est surtout ça qui a conduit apple a viré de suite ( et raison d’apres moi car l’investisseur orange avait peut etre bien des idées derriere la tete avec appgratis pour son réseau orange le tout sans passer par apple !!!

  18. Dhekaier

    J’ai du mal à comprendre le concept de « bulle internet », « bulle mobile » pour Appgratis dans les commentaires…

    Une société qui a 12 millions d’users heureux (qui sont toujours là malgré le retrait de l’Appstore),
    Une société qui fait plus de 10 millions euros de CA, une société qui est rentable (et bien comme il faut) depuis le début de son activité,
    Une société française qui est internationale et présente dans plus de 30 appstores (avec sûrement le meilleure démarrage de tous les temps d’une société française web aux USA),
    Des milliers d’éditeurs heureux de travailler avec Appgratis (certaines appli ont été téléchargées plus de 1 millions de fois en une journée….)

    Appgratis devrait être considérée comme une perle et un modèle pour les entrepreneurs français.

  19. ça me donne une raison supplémentaire pour ne pas utiliser les produits d’apple, le 3e reich informatique. les anciens se souviendront de la publicité avec IBM, ou Apple était censé libérer les individus ! Il est bien loin ce temps là, aujourd’hui, ils sont pire que microsoft. enfin tant qu’il trouve des gens pour acheter leurs produits, il en faut pour tout les goûts.

  20. @Jorodan

    « Appgratis permettait aux petits éditeurs qui n’ont pas des budgets marketing digne des blockbusters de sortir leur bout de nez de la jungle des applications, et ca au moins une journée…C’était tout simplement un très bon relai pour se faire connaitre. »

    vraiment?

    moi on m’ a proposé 7.000 € HT pour une jeu iPad only , édité par une petite boite, et vendu à 0.89 € en temps normal. rentabilité atteinte à 12.000 unités vendues. si tu connais un peu le business des jeux sur iPad, tu sais vite que très peu de sorties atteignent ces chiffres… à la question ? c est possible d avoir quelque chose de moins cher ? la réponse d’ AppGratis a été claire : c’est non.

    j invite ceux qui croient que les développeurs iphone sont tous riches ou du moins bien aisés à lire ceci : http://thegamebakers.com/money.....loper.html

    Donc c est pas moi qui vais pleurer sur leur sort !

  21. @Plan marathon modèle pour les entrepreneurs français ? no way !

    l app store est une vaste arnaque , beaucoup d éditeurs d appli perdent de l argent plutôt que d’en gagner. sur le domaine du jeu video 1% des développeurs ont 36% des revenus (angry birds & quelques autres) et 80% des développeurs ramassent 3% des revenus.

    Tu trouves ça cool comme système ? pas moi ! alors les sociétés qui accentuent ce système en demandant un paquet de k€ pour faire de la promo d’un app , je cautionne pas. je cautionne encore moins quand les politiques comme Fleur Pellerin viennent crier au scandale.

    Mais quitte à faire ça, autant que Apple dégage toutes les apps du genre.

  22. apple c’est une honte et leurs utilisateurs des ingrats ! IL mériterait un procès et un démentellement c’est ce qu’une véritable société libéralise aurait fait il y a longtemps …. mais c’est apple et certains savent qui soudoyer

Lire les articles précédents :
Une nouvelle version pour Google Drive sur iOS, avec mode paysage

Google vient de publier une nouvelle mise à jour de Google Drive pour iOS, son service de stockage et partage...

Fermer