Apple dévoile officiellement OS X 10.10 Yosemite, un système d’exploitation plus proche d’iOS

Enfin, Apple nous a livré les secrets de sa nouvelle version d’OS X. Au programme : nouveaux designs, ajout de fonctionnalités et interactivité améliorée avec iOS.

Enfin, Apple a présenté son nouvel OS X lors de la conférence WWCD. Il est l’heure pour nous de décortiquer les nouveaux éléments qui apparaitront et les modifications qui seront effectuées suite à cette version 10.10 intitulée Yosemite. Avant d’évoquer en détail ce nouvel OS X, deux grandes idées semblent avoir motivé Apple : proposer une progression du système d’exploitation et non pas une cassure nette et se rapprocher un peu plus d’iOS.

Un design qui progresse doucement

Commençons ce tour de piste avec le design de Yosemite. Celui-ci se rapproche un peu plus d’iOS en optant pour du flat design et en choisissant d’utiliser des panneaux de fenêtres translucides. Le dock perd son effet 3D et ses rebords sont moins arrondis, il en va de même pour les fenêtres qui auront désormais l’air moins douces. Les couleurs des fenêtres s’adapteront au fond d’écran (fonction qui provient tout droit de l’iOS) et il sera possible de passer en « dark mode » : assombrir l’interface pour se concentrer sur ce qui est important. On peut également noter une petite information de taille : Yosemite adopte une nouvelle police, Helvetica Neue; OS X était, jusque là, resté fidèle à Lucida Grande. Si l’on doit résumer : OS X 10.10. fait un grand pas vers ce que l’iOS que l’on connait et se rapproche du flat design, même si l’interface restera globalement moins flat que sur les iPhone et iPad.

OSXYosemite

 Améliorations et nouvelles fonctionnalités

Le centre de notification s’enrichit avec la vue « Aujourd’hui » qui permettra d’afficher diverses choses comme le calendrier, la météo ou tout autre widget que vous aurez décidé d’installer. L’outil de recherche Spotlight connait quelques nouvelles fonctionnalités (résultats instantanés pour des recherches Web) et se voit profiter d’un petit lifting : il quitte la barre des menus et ressemble dorénavant un peu plus à une sorte de Siri. Safari connait également sa petite mise à jour. Le design se voudra plus simple et intuitif. On note l’amélioration de la fonction partage qui vous proposera les dernières personnes avec lesquelles vous avez intéragi. Cerise sur le gâteau : Apple nous promet que Safari sera désormais le navigateur le plus rapide pour exécuter du JavaScript.

Autre point très important : les modifications apportées au service iCloud Drive d’Apple. Désormais, le service de stockage en ligne permettra à l’utilisateur d’afficher tous ses fichiers stockés sur l’iCloud depuis le Finder. Il sera possible de gérer ses documents en les consultant et/ou en les classant dans différents dossiers, comme avec un navigateur classique. La synchronisation avec le cloud sera désormais disponible sur les Mac et… sur les PCs ! Notons l’apparition d’une nouvelle fonctionnalité baptisée MailDrop. Celle-ci permettra d’envoyer des e-mails via l’application Mail d’Apple en attachant des pièces jointes stockées sur l’iCloud, une bonne technique pour éviter les restrictions de taille imposées par les services mail.

OSXYosemite2

Rapprocher OS X et iOS

Enfin, l’un des points forts de ce Yosemite sera sa capacité à interagir avec iOS. Apple cherche à établir une continuité entre son système d’exploitation mobile et celui destiné aux Macs en facilitant leurs rapports. Ainsi, la fonctionnalité AirDrop sera désormais effective entre un OS X et iOS. Le transfert de fichiers sans câble pourra donc se faire d’un ordinateur à un iPhone sans encombres. Il sera également possible de commencer à rédiger un texte sur un terminal pour terminer sur un autre – un e-mail par exemple. Vous pourrez aussi mettre votre téléphone en mode Mobile Hotspot directement depuis votre Mac. Mais la compatibilité entre le téléphone et l’ordinateur ne s’arrête pas là : vous pouvez rédiger et envoyer des SMS depuis votre Mac et même accepter, rejeter ou passer un appel sans avoir à utiliser votre iPhone.

Globalement, cette mise à jour d’OS X 10 n’apporte pas de bouleversements majeurs. Yosemite se verra accompagné de nombreux petits changements de design ainsi que de quelques nouvelles fonctionnalités bien senties. On notera tout de même la volonté d’Apple d’augmenter la compatibilité et l’interactivité de ses différents appareils entre eux. Les développeurs peuvent, dès à présent, avoir accès à Yosemite. Une bêta publique sur inscription sera lancée dès cet été. Pour la version définitive, gratuite, il vous faudra attendre l’automne.

(source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
calculateur geekitude
[billet sponsorisé] Quel geek êtes-vous ? La réponse avec le Calculateur de Geekitude

Le site de e-commerce Crucial, spécialisé dans les mémoires RAM et les SSD, vient de réaliser une étude sur le...

Fermer