Apple et Google Maps : le divorce est une nouvelle fois consommé

Après des années de bons et loyaux service, Find My Phone a décidé de se passer de l’aide de Google Maps, lui préférant le service de cartographie développé par Apple. Soit Plans, pour ne pas le nommer.

plans-find-my-phone

Apple et Google sont aujourd’hui en concurrence, c’est un fait, mais les deux géants ont pendant longtemps marché main dans la main. Les premiers iPhones étaient ainsi tous livrés avec Google Maps.

Tout a cependant changé avec l’avènement d’iOS 6, et avec l’arrivée sur le marché de Plans, une solution identique développée en interne par la Pomme Croquée. La suite, tout le monde la connait.

Google est maintenant « persona non grata » du côté de Cupertino, du moins dans certains cas

Aussi étrange que cela puisse paraître, Apple utilisait encore l’API de Google Maps dans certaines de ses applications, et notamment dans le service Find My Phone. Cette semaine, la firme a décidé de faire marche arrière et de tourner définitivement le dos à cette plateforme, au profit de Plans.

Le déploiement n’est pas encore totalement effectif à l’heure où j’écris ces lignes, mais ce n’est qu’une question de jours, ou peut-être de semaines, avant que cette mise à jour n’atterrisse sur tous nos comptes.

En soi, cette décision n’est pas très surprenante. Apple n’a aucun intérêt à mettre en avant les services de son concurrent. Encore moins s’il peut l’éviter, ce qui n’est pas toujours facile. Preuve en est, Google est encore présent dans les moteurs de recherche proposé par Safari.

Pour l’instant, en tout cas.

La firme s’intéresse effectivement de plus en plus aux solutions alternatives. Sur OS X 10.10 Yosemite, elle a même décidé de dérouler le tapis rouge à un certain DuckDuckGo.

Et finalement, c’est ça qui pourrait finir par bousculer l’équilibre des forces. Google règne actuellement d’une main de fer sur le secteur de la recherche, bien sûr, mais iOS détient tout de même un peu plus de 15% de parts de marché dans le monde, ce qui représente des dizaines de millions d’utilisateurs.

(Source)


2 commentaires

  1. « iOS détient tout de même un peu plus de 15% de parts de marché dans le monde, ce qui représente des dizaines de millions d’utilisateurs » : Combien d’entre eux réinstallent ou reviennent vers des services Google parce qu’ils y ont un compte ?

  2. Pingback: Apple et Google Maps : le divorce est une nouve...

Send this to friend

Lire les articles précédents :
microchips
Contraception : un implant télécommandé pour remplacer la pilule dès 2018 ?

Une entreprise américaine vient de mettre au point un implant qui permettra de contrôler sa fertilité à l'aide d'une télécommande.

Fermer