Apple fait mieux que prévu mais la magie n’opère plus

Apple a présenté dans la nuit de mardi à mercredi ses résultats trimestriels et le géant de Cupertino fait mieux qu’attendu malgré une nouvelle baisse des ventes d’iPhone.

resultats-apple-q320164

Les résultats financiers du troisième trimestre fiscal 2016 d’Apple étaient particulièrement attendus pour une raison simple, ils font suite à un trimestre historique qui a vu les ventes d’iPhone baisser pour la première fois depuis le lancement de son produit star en 2007. Autre baisse, celle du chiffre d’affaires qui avait diminué pour la première fois en treize ans.

Une onde de choc pour une firme qui nous avait habitué à battre des records à chaque annonce et qui pose des questions sur son avenir même s’il est encore tôt pour parler d’un déclin du géant américain. On peut toutefois penser que l’âge d’or d’Apple est terminé et ce troisième trimestre va dans ce sens avec un chiffre d’affaires une nouvelle fois en baisse, atteignant 42,4 milliards de dollars soit 14,5% de moins que l’année dernière (49,6 milliards). Même constat pour le bénéfice net qui a chuté de 26,9% pour atteindre 7,8 milliards de dollars.

resultats-apple-q320161

Les ventes d’iPhones ont encore baissé

Ce nouveau recul des résultats est lié à une nouvelle baisse des ventes d’iPhone dont Apple reste très dépendant, le produit phare de la marque représente 57% du chiffre d’affaires ce trimestre. Apple en a écoulé 40,4 millions d’unités soit 7,1 millions de moins que l’an passé (-15%) mais ce chiffre est conforme aux prévisions des analystes et permet à Apple de passer le cap du milliard d’iPhone vendus. Comme nous l’avons déjà évoqué, Apple doit faire face à une saturation du marché dans les pays occidentaux, les utilisateurs gardent leur smartphone de plus en plus longtemps et les ventes mondiales devraient reculer de 7 % cette année selon l’institut Gartner.

resultats-apple-q320163

L’iPhone SE se vend bien et le prix de moyen de l’iPhone chute

En effet, les marchés américains et européens représente 65% des revenus d’Apple ce trimestre et la firme peine à faire de la Chine un véritable relais de croissance (-33% ce trimestre par rapport à l’année dernière). Conquérir le pays le plus peuplé du monde n’est pas une sinécure, le ralentissement de la croissance chinoise inquiète certains investisseurs comme Carl Icahn et la société dirigée par Tim Cook a une relation compliquée avec le gouvernement chinois. Récemment, on apprenait que le Bureau de la propriété intellectuelle de Pékin souhaitait interdire la vente des iPhone 6 et iPhone 6 Plus en Chine, accusant Apple d’avoir violé des brevets d’un fabricant local.

Les services continuent leur progression

Outre l’iPhone, on constate que les ventes des autres produits de la marque sont également en baisse, les Macs reculent de 11% tandis que les ventes d’iPad affichent une nouvelle baisse de 9%. On notera quand même que les revenus liés aux ventes d’iPad sont en hausse, cela signifie que l’iPad Pro se vend plutôt bien même si Apple n’a pas donné de chiffres précis. Enfin, la catégorie « autre produits » où l’on retrouve l’Apple Watch affiche une baisse de son chiffre d’affaires de 16%.

Pour avoir de bonnes nouvelles, il faut laisser tomber le hardware et se tourner du côté du software. Les différents services d’Apple (Apple Pay, App Store, Apple Music, iCloud…) ont rapporté près de 6 milliards de dollars de chiffre d’affaires et affichent une progression de 19% sur un an. Tim Cook a notamment salué la performance de l’App Store qui a progressé de 37% sur un an.

resultats-apple-q3201621

+19% pour les services en un an

Autre bon point, les services représentent sur ce trimestre 14% du chiffre d’affaires total de la marque, ce chiffre était de 10% l’année dernière. Nul doute qu’Apple va continuer à miser sur les services en attendant de nouveaux produits dont l’iPhone 7.

On termine avec les objectifs fournis par Apple pour le quatrième trimestre de l’exercice fiscal 2016 :

  • chiffre d’affaires entre 45,5 milliards de dollars et 47,5 milliards de dollars
  • marge brute entre 37,5 % et 38 %
  • charges d’exploitation entre 6,05 milliards de dollars et 6,15 milliards de dollars
  • autres produits/(charges) de 350 milliards de dollars
  • taux d’imposition de 25,5 %

(Source : Apple, Le Monde & Business Insider / Crédit Photo : Capture d’écran Apple)


3 commentaires

  1. Mouarf, l’évolution du CA de la division services qui commence son échelle à 4.40 histoire de faire la seconde barre beaucoup plus grande et donner une plus forte impression visuelle de la progression.

    • Thomas-Estimbre on

      Bonjour Dodutils,

      Effectivement, je souhaitais faire apparaitre la progression de 19% sur un an mais l’échelle était trompeuse.

      J’ai modifié le graphique pour faire débuter l’échelle à 1,5, qu’en pensez-vous ?

  2. Très franchement j utilise un iPhone et un Android.
    Et je trouve pas ce qui me ferait acheter un iPhone….
    L interface n a pas évolué….Toujours impossible d avoir de vrai windjet ni de placer où je veux mes icônes…
    Apple reveilles toi….

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
minotebook1
Xiaomi se lance aux trousses d’Apple avec le Mi Notebook Air

Xiaomi a présenté hier le tout premier ultrabook de son histoire, le très prometteur Mi Notebook Air.

Fermer