Apple fournira une bonne partie des écoles américaines publiques en tablettes

Suite à un appel d’offre, c’est Apple qui a décroché un contrat de 30 millions de dollars pour fournir des écoles publiques en iPads.

Apple a réussi un joli coup et a décroché le contrat qui va lui permettre de devenir le fournisseur en tablettes du deuxième plus grand district d’écoles publiques aux États-Unis. Alors qu’en France nous ne sommes qu’aux balbutiements de l’introduction de la tablette dans les écoles, aux US la pratique est relativement répandue. Ainsi, le contrat remporté par Apple va lui rapporter la somme rondelette de 30 millions de dollars (23 millions d’euros).

Si Apple a été sélectionné, c’est grâce aux nombreux retours positifs des professeurs et élèves ayant eu en main l’appareil. Autre raison, l’offre d’Apple semblait être la plus intéressante et la moins coûteuse. Même si l’iPad est une tablette chère par rapport a nombre de ses concurrents, notamment sous Android, le constructeur a proposé de fournir chaque appareil avec du contenu éducatif, iWork, iLife et iTunes. Le tout pour 678 dollars par pièce.

ipad 6 Apple fournira une bonne partie des écoles américaines publiques en tablettes

Selon Phil Schiller, un homme d’Apple, il y aurait « près de dix millions d’iPads déjà utilisés dans les écoles » auxquels vont s’ajouter quelques 31.000 tablettes dès cet automne pour une première livraison, 47 établissement publics sont concernés. Le district dans lequel Apple a décroché un contrat compte 640.000 élèves allant de la maternelle à la terminale, sans compter les professeurs.

La tablette a l’école avait, et fait encore, débat sur son utilité. Considérée comme un moyen éducatif utile par certains et comme un élément perturbateur pour d’autres, la question n’est pas encore réglée (surtout en France !). En tout cas, c’est un joli coup qu’a réussi Apple en décrochant ce contrat, espérons que ça profite aux élèves. Et vous que pensez vous de la tablette à l’école ? Utile ou perturbante ?

(source)

9 commentaires

  1. Clairement, l’iPad (qui a failli s’appeler iSlate) à l’école était un objectif majeur pour Jobs, avec notamment pour idée de remplacer les kilos de livres dans les cartables.
    Et comme les Américains sont plus pragmatiques (en tous cas moins dans l’idéologie et les a priori) que nous, ils en veulent vraiment pour leur argent et ne s’arrêtent pas au seul prix d’achat, ou à la marque.
    Une liberté de pensée… et d’agir qui n’est malheureusement pas dans notre culture :-(

  2. Donc pour comprendre, les impots des américains vont payer 678€ par tablette ? Alors qu’aujourd’hui il existe des tablettes de très bonne qualité pour 200 € (et encore il y en a moins cher). Pour les softs, il en existe sous android des aussi bien.
    Quand la AppleMania ou les lobbys influent sur la vie publique… ce sont toujours les impots des citoyens qui en prennent un coup. En France, je sais que certaines écoles ont cédés aux sirenes de la AppleMania également. Qui sont les gens aux manetes de nos états ? des gros blaireaux qui font joujoux avec notre argent.

  3. Les tablettes n’ont pas prouvé leur efficacité en tant que matériel pédagogique mais si ça peut permettre d’avoir des manuels scolaires toujours à jour et diminuer le poids des cartables en plus de fournir un moyen de connexion au web pour les moins riches.

    @JiaJo tu ne calcules pas comme ça en prenant juste le prix d’achat : il faut ajouter les outils de prise en main, les moyens de distribution de contenu, de rédaction etc… l’offre Android n’est absolument pas au niveau de celle d’Apple.

  4. personnellement je ne supporte pas de réviser et d’apprendre sur les tablettes et autres liseuses , je pense que rien de remplace les livres papiers .

  5. Je pense que c’est encore trop tôt, l’offre est loin d’être mature. Il faudrait des tablettes plus légère, et surtout proposant des écrans hybrides e-ink / led pour que ce soit un véritable outil de travail quotidien. Sans compter un dock clavier et des outils de productivité plus évolués qu’aujourd’hui.

    Ensuite bonjour l’endoctrinement envers un système et une marque, on va avoir une génération très formatée… Miser sur des systèmes libres aurait certes un coût d’entrée plus élevé en terme de préparation, mais des conséquences néfastes à long terme inexistantes !

  6. C’est bien pour alleger les cartables mais en revanche je suis pas certain que toute cette électronique et cette technologie soit bénéfique si tôt, ils disent de la maternelle …. bientôt les jeunes ne sauront plus tenir un stylo et écrire correctement.

  7. Donc pour comprendre, les impots des américains vont payer 678€ par tablette ? Alors qu’aujourd’hui il existe des tablettes de très bonne qualité pour 200 € (et encore il y en a moins cher). personnellement je suis totalement contre….. ;) On ne fait pas l’éducation d’un enfant avec une tablette!!

  8. Merci pour cet article! Pour les lycéens et les étudiants d’études supérieurs les tablettes peuvent être utile notamment pour alléger les sacs et travailler en groupe. Toutefois je ne vois pas l’utilité pour les écoles, les enfants étant encore trop jeunes.