Apple : le nouvel iMac déçoit

Dévoilé mercredi, le nouvel iMac fait parler de lui mais pas forcément en bien !

Il a fait son apparition mercredi, venant agrandir la famille des tout en un de Apple et consolider l’entrée de la gamme. Le nouvel iMac se veut charmeur avec son prix attractif de 1 099 euros sans option, c’est 200 euros de moins que le modèle précédent, mais cette baisse de prix n’est pas sans conséquence.

Des performances en retrait…

En effet, à ce tarif, il faudra faire avec un ordinateur de bureau à la configuration modeste, qui n’est pas sans rappeler celle des MacBook Air dévoilés récemment : un processeur Intel Core i5 cadencé à 1,4 GHz, 8Go de RAM, un disque dur 500 Go à 5 400t/min et un écran de 21,5 pouces Full HD. Peu d’options sont disponibles côté matériel puisque seul le disque dur peut être changé, vers une plus grande capacité (1 To pour 50 euros) ou un SSD au coût plus onéreux (+250 euros).

iMac27_iMac21_Photos_PRINT

…et aucune possibilité d’évolution !

Si on regrettera de ne pas pouvoir faire évoluer le processeur, une autre mauvaise nouvelle pointe le bout de son nez lorsqu’on regarde de plus près ce nouvel iMac. L’équipe de OWC a en effet décidé de démonter la machine, à la manière des experts du site iFixit, et découvert l’impossibilité de faire évoluer sa machine. En effet, Apple a décidé de souder les 8 Go de RAM rendant impossible tout remplacement ou ajout de barettes, un procédé qui rappelle là encore le MacBook Air. Au final, seul un remplacement du disque dur reste envisageable.

Autre point délicat pour cet iMac, les performances du processeur. S’appuyant sur les résultats Geekbench (outils de mesure de performances), le site MacRumors nous fait remarquer que les performances de ce nouvel iMac sont comparables à l’ultraportable de Apple !

imac_14_4_geekbench

Une comparaison peu flatteuse puisque cela signifie que le processeur est 40% plus lent en multi-cÅ“urs que celui de la génération précédente ! Avec un score de 2820 en simple cÅ“ur et 5435 en multi-cÅ“urs, on est bien loin des 2882/9204 qu’affichaient son prédécesseur.

Difficile donc d’être enthousiasmé par la sortie de cet iMac « low-cost » qui permet toutefois d’entrer dans l’écosystème Apple pour environ 1 000 euros.

(Source)


18 commentaires

  1. Cet iMac « low-cost » peut effectivement apparaître décevant pour certains, mais je pense quant même qu’il s’agit d’une très bonne machine, bien adaptée aux besoins des pme qui n’ont besoin d’un ordinateur que pour faire tourner des logiciels de bureautique.

  2. Tu veux dire, bien adapté aux personnes qui ont besoin de satisfaire leur vanité?

    Le prix n’est pas vraiment une baisse vu ce qu’ils ont mis dedans. En fait, c’est très simple à calculer, le prix vaut souvent deux fois la prix d’un PC avec les mêmes performances.

  3. « Le nouvel iMac se veut charmeur avec son prix attractif de 1 099 euros sans option » … charmeur pour les riches habitués des iMac peut-être …

    1099 euros pour une machine non évolutive à seulement 1.4Ghz (qui est d’ailleurs un processeur équipant habituellement les ultra-portables, donc faible conso mais faible performance) et 8Go de RAM et 500Go de HDD ???

    Même leur modèle haut de gamme à 1990 euros reste bridé à 8Go et toujours cette manie de vouloir faire un écran ultra fin limitant les possibilités d’évolution internes, mais quel intérêt de gagner 2 cm de profondeur sur un écran qui restera de toute façon posé sur un bureau ???

  4. Ce nouvel iMac n’est de toute manière pas une réelle évolution en soit.
    C’est un iMac « low-cost » qui se retrouve plus cher que certains produit apple à configuration équivalente.

    Conseil : prendre un mac mini bien fournit avec un écran externe plutôt que ce nouvel iMac

  5. Stéfane on

    Obsolescence programmée accéléré me par les fabricants.
    Changer encore plus vite ton ordinateur tu feras !
    Apple déçoit, déçoit, déçoit. Un jour il feront comme Sony … Ils perdront l’aura « steve jobs » et seront débouté par les jeunes consommateurs… On en reparle.

  6. Du grand n’importe quoi,ils abusent de la confiance des gens et de leurs notorieté pour servir du n’importe quoi au gens.Apple n’inove plus,ils donnent juste au publique de nouvelles versions d’anciens produits.

  7. nicopingu on

    Montrez moi un modèle d’un concurrent aussi fin, silencieux et fiable. Sans oublier le clavier et la souris pad et bien sûr le design de tout cela.

    Pour moi c’est un ordi de bureau pour administrations qui consomme moins : on peut lire ses emails et surfer, tapper du page… Plus ne pas oublier que tout le taf de calcul repars sur le gpu de plus en plus.

    Enfin on ne vous oblige pas à l’acheter…

  8. Apple « hardware », c’est fini !… Le but est juste de fournir un peu de matos pour aller sur l’AppStore… Moi, je rentre c’est Linux 🙂

  9. Bon, j’écris moi-même sur un blog pro, et il arrive à tout le monde de riper sur le clavier, de faire une faute d’orthographe de temps en temps, mais celle-ci pique un peu les yeux quand même :
    « qui n’est pas s’en rappeler celle des MacBook Air … »

    Heu… qui n’est pas SANS rappeler.

    A votre service 🙂

    • Eric

      @Agathe : quelle horreur cette faute, corrigé, merci ! Axel t’es viré 🙂

      • Axel Cereloz on

        Ça tombe bien ce n’est pas moi qui ai écrit cet article ! 😉

  10. Avant toute chose, je tiens à dire que j’ai un iMac (2011, i3), et un macbook pro (2011, i5), histoire de ne pas être taxé de hater.

    Je pense que cette machine est le chaînon « inutile » de la branche iMac.

    1- Il n’est pas beaucoup moins cher que le modèle au dessus (200€), pour des caractéristiques nettement inférieures (tant au niveau du processeur, que de la carte graphique sans parler de la capacité de stockage interne divisé par deux).

    2- Moins cher, chez Apple ne signifie pas Low-Cost, on reste quand même au dessus des 1000€.

    3- Comme beaucoup le disent, cet Imac est destiné à la bureautique, ou, à maxima, des logiciels légers. Autant dire qu’on va payer 1100€ un ordinateur impossible à faire évoluer, pauvre en performance, pour une utilisation basique.

    Si on regarde la concurrence, Dell par exemple, on à la même chose coté performance, avec en prime 2 ans de garantie sur site (intervention H+24) et un machine évolutive (Mémoire, Processeur, Disque dur, Carte Vidéo) pour la « MOITIE DU PRIX ».

    Alors bien sur, c’est moins Design … Et ce n’est pas OSX, mais franchement, pour utiliser Office, Lire une vidéo, ou surfer sur Facebook, est-ce que cela fait une différence fondamentale ?

  11. Thomas-Estimbre on

    @Agathe : Merci Agathe, effectivement celle-ci pique les yeux…

    Désolé Axel 😀

  12. Eric

    Purée je me demande quelle drogue j’avais pris pour me tromper d’auteur, désolé Axel, Thomas tu es viré 🙂

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Le Chromecast de Mozilla
Mozilla préparerait un dongle de streaming similaire au Chromecast

Un concurrent pour le Chromecast qui utilise le système d'exploitation Firefox OS de Mozilla.

Fermer