La précision de l’horlogerie suisse a donc un coût, en tout cas pour Apple : 21 millions de dollars. C’est le montant dont la firme de Cupertino a accepté de s’acquitter en échange du droit d’utiliser le design de la fameuse horloge de la SBB (chemins de fer suisses) qui trône majestueusement dans toutes les gares helvétiques.

La précision de l’horlogerie suisse a donc un coût, en tout cas pour Apple : 21 millions de dollars. C’est le montant dont la firme de Cupertino a accepté de s’acquitter en échange du droit d’utiliser le design de la fameuse horloge de la SBB (chemins de fer suisses) qui trône majestueusement dans toutes les gares helvétiques.

L’affaire avait fait pas mal de bruit : lors de la mise à jour du système d’exploitation de l’iPad vers iOS 6 en septembre dernier, Apple s’était vu accuser d’avoir utilisé sans même en avoir demandé l’autorisation le design du cadran de la fameuse horloge suisse, un trésor du patrimoine culturel local, créé dans les années 40 par un certain Hans Hilfiker.

Un copié-collé que l’on retrouve dans l’application « Horloges » de l’iPad, et qui est effectivement (à quelques variations microscopiques près) la reproduction exacte de la célèbre horloge dont même le musée d’art moderne de New York ainsi que le musée du design à Londres comptent un exemplaire, représentatif des designs exceptionnels qui ont jalonné le 20ème siècle.

horloge suisse ipad Apple paie finalement 21 millions de dollars pour avoir lheure Suisse

Apple et la SBB ont donc conclu un arrangement financier à l’amiable, qui va permettre à l’iPad de continuer à utiliser le design de l’horloge de Hilfiker contre une licence facturée 21 millions de dollars. Sans cet arrangement, selon le site d’information suisse Tages Anzeiger (en allemand), Apple aurait pu être contraint de renoncer à vendre l’iPad en Suisse, ou à modifier son OS pour supprimer l’application Horloge (ou utiliser un autre design).

Rappelons que ce n’est pas la première fois qu’Apple, pourtant si jaloux de ses propres créations, « s’inspire » des créations et des designs des autres. Sans revenir sur la fameuse histoire originelle de la souris et des icônes piquées à Xerox, on peut aussi citer les produits Braun.

(source)