Apple Pay est enfin disponible en France

Le NFC de votre iPhone servira enfin à quelque chose.

un iPhone (PIxabay)

En septembre 2014, Apple adoptait enfin la technologie NFC sur ses modèles iPhone 6 et iPhone 6 Plus, afin de permettre le paiement mobile. En effet, en plus d’avoir lancé deux nouveaux smartphones (dont sa première phablette), la firme de Cupertino a aussi présenté un système de paiement mobile appelé Apple Pay.

Pour rappel, celui-ci permet aux utilisateurs de régler des achats dans les magasins avec leurs iPhone et leurs Apple Watch en mettant l’appareil en contact avec un terminal qui supporte les paiements NFC (et sans sortir sa carte de paiement). Sur son iPhone, le client valide l’achat en se servant du scanner d’empreintes digitales TouchID.

Malheureusement, cette technologie d’Apple a tardé à arriver dans l’Hexagone. Mais aujourd’hui, la firme de Cupertino annonce enfin le lancement d’Apple Pay en France.

Les établissements participants mentionnés sur le site d’Apple sont la Banque Populaire, la Caisse d’Epargne, Carrefour Banque et Ticket Restaurant. Parmi les enseignes qui vont accepter officiellement ce moyen de paiement, on peut citer Total, Carrefour, la Fnac ou encore Sephora.

Les e-commerçants pourraient aussi se réjouir

Outre la possibilité de payer dans les magasins sans sortir sa carte, Apple Pay permet également de faire des achats in-app sur iOS. Et d’ici quelques mois, il devrait même permettre aux utilisateurs du nouveau système d’exploitation pour Mac d’Apple de régler des achats en ligne.

En effet, parmi les nouveautés annoncées par Apple pour son nouveau système d’exploitation (MacOS Sierra), il y a la possibilité de payer avec Apple Pay sur le navigateur Safari (comme on le ferait avec PayPal).

Des solutions françaises existaient déjà

Bien entendu, le paiement mobile en France n’a pas attendu l’arrivée d’Apple Pay. Par exemple, la start-up Lydia propose déjà depuis 2013 une application qui permet de payer ou de transférer de l’argent sur mobile. Mais Lydia n’utilise pas le NFC, mais les textos et les QR Code pour assurer les transactions. En décembre 2015, l’entreprise revendiquait plus de 200 000 utilisateurs. Sinon, en octobre 2015, Orange lançait aussi un service de paiement sans contact appelé Orange Cash.


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Pokémon Go
Grâce à Pokémon Go, la valorisation de Nintendo dépasse celle de Sony

Nintendo passe au-dessus de Sony, moins de deux semaines après le lancement de Pokémon Go.

Fermer