Apple Pay et Android Pay deviennent des concurrents pour PayPal

PayPal devra faire face à deux nouveaux concurrents dans le secteur du paiement en ligne.

e-commerce-pixabay

En 2014, lorsqu’Apple a lancé son service de paiement mobile, il s’agissait d’un moyen de payer dans les magasins physiques disposant de terminaux NFC ou d’effectuer des transactions sur les applications mobiles. Cependant, lors de sa conférence WWDC 2016 au mois de mai, la firme de Cupertino a annoncé l’arrivée du système Apple Pay sur le web. Et cette fonctionnalité a été déployée la semaine dernière.

Ainsi, à l’instar de PayPal et des cartes bancaires, Apple Pay permet aussi de régler des achats en ligne sur le navigateur Safari, l’authentification se faisant par le biais du téléphone de l’utilisateur, qui est lié à son ordinateur (sous MacOS).

Pour le moment, seuls quelques sites web, comme le Time et WAyfair, ont adopté ce nouveau mode de paiement en ligne. Des partenaires comme Shopify et Stripe permettent aussi aux sites d’intégrer plus facilement cette technologie. Mais on peut s’attendre à ce que sur le long terme, cette technologie puisse devenir un sérieux concurrent pour les solutions comme PayPal.

Android Pay aussi !

D’autre part, Google a décidé de suivre les pas de la firme de Cupertino. A l’instar de celle-ci, il propose un service de paiement mobile basé sur la technologie NFC. Et comme Apple, Google entend également proposer cette solution comme moyen de paiement sur le web.

L’annonce a été faite le 7 septembre sur le blog d’Android. « Nous allons nous positionner au-delà des applications mobiles et apporter la simplicité ainsi que la sécurité d’Android Pay sur le web mobile », lit-on. Mais contrairement à Apple, Google s’attaque donc aux paiements sur web mobile, en utilisant la version pour smartphones de son navigateur Chrome.

(Source)

Un commentaire

Répondre

Lire les articles précédents :
google-allo
Google : l’application de messagerie Allo attendue cette semaine

La nouvelle application de messagerie instantanée de Google devrait sortir cette semaine et espère concurrencer WhatsApp et Messenger.

Fermer