Une cour de justice de Mexico vient de rendre son verdict dans l’affaire qui oppose Apple à iFone. La société dirigée par Tim Cook n’a plus le droit d’utiliser le nom iPhone pour vendre son smartphone au Mexique alors même que les opérateurs de téléphonie s’apprêtent à commercialiser l’iPhone 5 dès demain !

La société mexicaine iFone a eu le dernier mot. Un mot qui ressemble d’ailleurs à un autre et se prononce de la même manière dans cette affaire. Tant et si bien qu’il y en avait un de trop. D’un côté, Apple avec l’iPhone, plus habitué à gagner ses recours en justice qu’à perdre la face, et de l’autre, iFone, une société de systèmes de communications.

En 2003, la société mexicaine avait enregistré la marque « iFone » au Mexique auprès de l’IMPI, l’Institut mexicain de la propriété industrielle. Et c’est seulement 4 ans plus tard qu’Apple a fait de même avec la marque « iPhone ». Cela n’a pas empêché Apple de demander en 2009 que l’entreprise mexicaine cesse d’utiliser la marque iFone afin de parer à toute confusion pour le consommateur. Les deux noms « iFone » et « iPhone » se ressemblent trop phonétiquement.

Mais un tribunal de Mexico en a décidé autrement en rendant sa décision jeudi dernier. L’injonction d’Apple a été rejetée. Pire, le géant américain perd le droit d’utiliser le mot « iPhone » sur le sol mexicain.

Apple iPhone iFone Mexique Presse Citron 510x300 Apple perd le droit dutiliser le mot iPhone au Mexique

De surcroît, iFone avait décidé de contre-attaquer Apple et demandait des dommages et intérêts pouvant s’élever à 40% du chiffres d’affaire généré par les ventes d’iPhone au Mexique. La société a également demandé qu’Apple cesse de vendre l’iPhone sous ce nom dans le pays.

Au Mexique, Telcel, numbers one, Movistar ainsi que deux opérateurs mobiles locaux, s’apprêtent à commercialiser l’iPhone 5 dès demain. Une certaine confusion règne et il est difficile de savoir si sa vente sera bloquée ou bien si Apple et iFone trouveront un terrain d’entente financier.

(source)