Apple retire AppGratis de l’App Store

Apple a retiré l’application AppGratis de son store pour des raisons encore inconnues. Retour sur ce service et explication.

AppGratis est un service basé sur l’App Store. Il permet de découvrir des applications passées gratuites (ou non), de signaler les promotions en cours sur le shop d’Apple et de rendre chaque jour gratuite une appli normalement payante. Édité par la start-up française iMediapp, la décision de le retirer intervient en pleine expansion de celle-ci. Simon Dawlat, son créateur, avait annoncé récemment une levée de fond de dix millions d’euros pour l’étendre à l’international. Pour l’instant, l’entreprise n’a pas communiqué sur les raisons de ce problème.

On peut invoquer trois différents éléments qui pourraient expliquer cette situation : soit l’application connait des crashs/bugs, soit elle utilise un API (interface de programmation) privé, soit elle ne respecte pas le guide du développeur sur iOs. Ce dernier a été modifié en Octobre dernier, une règle a été ajoutée : « Les applications qui présentent d’autres applications que les vôtres pour l’achat ou la promotion d’une manière similaire ou confuse avec l’App Store seront retirées ».

AppGratis Apple retire AppGratis de lApp Store

Les applications de découverte ont l’air d’être dans la ligne de mire d’Apple. Cas similaire, AppShopper permettait d’avoir un outil de recherche complémentaire à celui de l’App Store et d’être notifié sur les promotions. Il a été retiré par Apple mais devrait bientôt revenir.

Pour l’instant, il est difficile de prévoir l’avenir d’AppGratis. Toujours disponible pour ses utilisateurs, l’application pourrait revenir très vite comme disparaître totalement. Cependant, il semblerait étrange qu’Apple décide de mettre iMediapp de côté seulement maintenant alors que leur produit touche plus de 7 millions d’utilisateurs et peut amener une application à être téléchargée 500 000 fois.

(source)

2 commentaires

  1. AppGratis emploie 40 personnes, génère un chiffre d’affaires de près de 9 millions, et prévoyait 22 millions en 2013. Aïe ça doit faire très mal.
    C’est ce qui arrive quand on bâtit une entreprise aux dépends d’une autre.

Lire les articles précédents :
de-correspondent
Le journalisme se crowdfunde pour donner de la place aux contenus de qualité

De Correspondent est un nouveau média néerlandais, rendu possible grâce au 17.000 personnes qui ont crowdfundé le projet en 1...

Fermer