Apple va autoriser les ad-blockers sur iPhone et iPad

Il s’agira d’une très bonne nouvelle pour les personnes souhaitant éradiquer les publicités lors de leur navigation depuis un terminal mobile sous iOS9 sur Safari et une moins bonne pour les sites web et pour les annonceurs…

Apple permettra le blocage publicitaire sur les terminaux iOS9Apple a décidé de supporter les extensions des logiciels de blocage des publicités et surtout des cookies. La firme de Cupertino ayant constaté une explosion de la pub sur les mobiles ces trois dernières années, elle souhaite que ses clients puissent profiter librement des ad-blockers.

Safari pour iOS supportera les extensions de blocage publicitaire

Plusieurs Ad-blockers existaient déjà pour Safari, mais la majorité pour la version de bureau uniquement, désormais Apple va offrir cette possibilité pour la version mobile, ce qui devrait satisfaire des millions d’utilisateurs, qui ragent à chaque fois que des publicités leur figent l’écran du smartphone ou ne permettent pas de décocher une case en dehors de la zone d’affichage…

Apple offre un service de plus à ses clients, mais c’est surtout du côté de la concurrence qu’il faut regarder, car Google et Facebook verront un nouveau marché publicitaire s’effriter au fur et à mesure que les utilisateurs de terminaux sous iOS9 installeront des ad-blockers sur leur navigateur Safari.

Les publicités mobiles sont un marché en pleine explosion, à titre d’exemple, en 2011 le marché publicitaire mobile représentait 4,02 milliards de dollars, en 2014 il dépassait les 31 milliards de dollars ! Apple sait donc qu’il va non seulement faire mal à ses principaux rivaux, mais aussi qu’il va montrer une image positive à ses clients et même leur faire réaliser des économies ! En permettant l’installation des logiciel de blocage de publicités, c’est autant de data qui ne seront pas débitées des factures des clients… Les forfaits mobiles dépendant du volume de data consommées, les pubs coûtent de l’argent aux utilisateurs directement…

Preuve que c’est le modèle économique de ses concurrents Google et Facebook qui est visé, le blocage des publicités sur les applications n’est pas concerné et on comprend tout de suite mieux pourquoi, lorsque l’on sait qu’Apple touche 30% de recettes. Deux poids, deux mesures ?

Source


2 commentaires

  1. Et si on bloquait les google ads qui trompent les gens (les plus « naïfs ») dans leurs recherches et qui leur fait perdre du temps et donc aussi de l’argent ? Ad block va tuer le web indépendant si cela continue comme ça, et Apple et Google ont l’air de bien s’en réjouir !

  2. Pingback: Apple va autoriser les ad-blockers sur iPhone et iPad

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Malware iPhone
Jailbreak : 225 000 comptes Apple ont été hackés

Qui a dit que le jailbreak ne comportait aucun risque ?

Fermer