Ils auront été un peu long à l’allumage mais les groupes de presse traditionnelle semblent s’y mettre enfin et investir en masse le marché des applications pour iPhone. D’abord considérées comme gadgets à la mode à la diffusion anecdotique et marginale réservée à quelques primo-adoptants, puis passées progressivement au statut de the place to be,

Ils auront été un peu long à l’allumage mais les groupes de presse traditionnelle semblent s’y mettre enfin et investir en masse le marché des applications pour iPhone.

D’abord considérées comme gadgets à la mode à la diffusion anecdotique et marginale réservée à quelques primo-adoptants, puis passées progressivement au statut de the place to be, les applications iPhone gagnent leurs lettres de noblesse auprès des grands éditeurs de contenus.

applis presse Applications iPhone : linvasion de la presse écrite

Et ce pour une raison très simple : l’iPhone se vendant comme des petits pains, le téléchargement des applications suit ce mouvement de croissance continue, et les magnats de la presse traditionnelle y voient maintenant davantage qu’un bon moyen de soigner leur image : des points d’audience supplémentaire.

Car le trafic drainé par les applications iPhone des grands titres de la presse écrite est loin d’être insignifiant. S’il représentait quelques milliers de pages vues il y a encore quelques mois, la donne a considérablement changé au cours des dernières semaines. J’ai récemment parlé avec un éditeur d’applications mobiles, qui m’a montré les statistiques de l’application iPhone d’un grand titre de la presse écrite française. Les chiffres sont étonnants, et en tout cas bien au-delà de ce que j’aurais imaginé : plus de 200.000 pages vues/jour pour cette application (gratuite)  ! De quoi aiguiser quelques appétits.

D’où l’apparition récente d’encarts publicitaires de plus en plus fréquents au sein des applications iPhone à fort trafic, les éditeurs espérant ainsi récupérer une petite partie des pertes enregistrées dans leurs éditions papier.

Ce qui au passage ne va pas sans poser quelques problèmes d’ordre technique, intimement liés à la nature même de l’iPhone, et de son absence de gestion du multi-tâches : quand je clique sur un bandeau publicitaire à l’intérieur d’une application iPhone, celui-ci m’envoie fréquemment sur un site web, ce qui induit la plupart du temps deux désagréments de taille : j’arrive sur la version « bureau » d’un site qui n’est donc pas formaté pour les mobiles, l’exemple le plus cocasse étant alors (ça m’est arrivé) de pointer sur un site en Flash alors que l’iPhone ne lit pas le Flash, mais surtout l’ouverture d’une page web ferme automatiquement l’application dans laquelle vous êtes. Si vous voulez  y retourner, il faudra retrouver l’icône de l’application, la redémarrer et retrouver la page où vous étiez avant d’en sortir. Pour garder le fil d’une lecture d’informations, on a vu mieux…

Mais ce n’est pas cela qui arrêtera les éditeurs et les régies, et on les comprend : quelques millions de pages vues mensuelles, même sur un iPhone (ou surtout sur un iPhone…), c’est toujours bon à prendre.

Si la grande majorité des applications iPhone de la presse écrite sont gratuites, il reste le cas, pour le moment isolé, de L’Equipe, dont l’application est facturée 0,79 euros. Une somme modique qui n’arrêtera pas l’iPhonaute passionné de sport, mais qui passe mal auprès de certains, dont je fais partie, quand on voit qu’une application aussi exhaustive que Sport.fr est gratuite, et que parrallèlement à cela L’Equipe.fr propose déjà une version mobile de son site.

Ou alors c’est L’Equipe qui est dans le vrai et dans ce cas cela pose une question à laquelle le web, dans sa grande générosité, n’a pas su répondre jusqu’à présent : faut-il faire payer l’accès à ses contenus, et si oui, de quelle façon ? En proposant des applications mobiles gratuites, Le Figaro ou encore Le Monde ou Le Point ont-ils fait une erreur stratégique, ratant ainsi une occasion en or de se refaire un peu la cerise ? Pour avoir un élément de réponse à cette question, encore faudrait-il connaître les chiffres de vente de l’application L’Equipe.fr.

Toujours est-il que l’offre des applications de médias d’information s’étoffe chaque jour un peu plus, transformant votre iPhone en véritable kiosque, le toucher du papier en moins.

Voici les journaux que je consulte quotidiennement via leur application iPhone, au cas où vous ne les connaîtriez pas toutes :

Le Monde.fr

Un modèle du genre, avec des informations fraîches mises à jour plusieurs fois par jour. Propose également des fonctions de personnalisation.

lemondeiphone Applications iPhone : linvasion de la presse écrite

Ma note personnelle : 5/5

Le Figaro.fr

Sortie relativement discrètement au coeur de l’été, l’application Le Figaro.fr déçoit un peu : pas beaucoup de contenu et une zone de lecture en page d’accueil trop réduite, mangée par un menu trop envahissant. Autre problème :  sur mon iPhone, quand j’arrive à la lancer, ce qui est très rare,  l’appli plante au bout de quelques minutes…

lefigaroiphone Applications iPhone : linvasion de la presse écrite

Ma note personnelle : 3/5

20Minutes.fr

Un must, très complet et toujours à fond sur l’actu, la grande comme les petites histoires qui sont devenues la marque de fabrique du quotidien gratuit. Je suis assez fan, même si l’interface est un peu fouillis et un cran en-dessous des standards de design et de présentation auxquels nous sommes habitués avec l’iPhone. Notez aussi que cette application est la seule à proposer un aperçu des commentaires liés à un article.

20minutesiphone Applications iPhone : linvasion de la presse écrite

Ma note personnelle : 4/5

Le Parisien

La dernière version en date apporte son lot de nouveautés, comme la possibilité de régler la taille des caractères, le partage sur Facebook, Twitter et email, le mode paysage, etc.

leparisieniphone Applications iPhone : linvasion de la presse écrite

Ma note personnelle : 4/5

Marianne2

L’application iPhone du site du célèbre hebdomadaire redresseur de torts. Moins show off et moralisatrice que son homologue de papier, l’application propose un florilège d’analyses plutôt que de l’info brute.

marianneiphone Applications iPhone : linvasion de la presse écrite

Ma note personnelle : 3/5

Le Point.fr

Ou comment un hebdomadaire news devient un quotidien généraliste. Le web et l’iPhone réussissentt cela aussi : redistribuer les cartes de la presse traditionnelle en lui permettant de se réinventer à travers des formats qui n’étaient pas les siens.

lepointiphone Applications iPhone : linvasion de la presse écrite

Ma note personnelle : 4/5

Closer

Pas d’information complète sans une bonne petite rubrique people, ce que la version iPhone de Closer propose sans fioritures, coiffant Voici et les autres au poteau.

closeriphone Applications iPhone : linvasion de la presse écrite

Ma note personnelle : 3/5

USA Today

Une merveille d’application de presse : esthétique, claire, pratique et exhaustive. Même si très focalisée sur l’actualité américaine, cette application USA Today est un véritable plaisir à consulter.

usatodayiphone Applications iPhone : linvasion de la presse écrite

Ma note personnelle : 5/5

Time Mobile

Le grand hebdomadaire de news américain a enfin son application iPhone, et c’est aussi un beau morceau. Bâtie un peu comme celle de USA Today avec son menu glissant en haut de page, elle propose une bonne synthèse de l’actualité mondiale. Bien vues les rubriques Top10 Lists et Quotes.

timeiphone Applications iPhone : linvasion de la presse écrite

Ma note personnelle : 5/5

NYTimes

Assez basique et peu généreuse en contenu, l’application NYTimes vous donne quand même l’essentiel quand il s’agit de rester aware sur les grands évènements, et pas seulement à New York.

nytimesiphone Applications iPhone : linvasion de la presse écrite

Ma note personnelle : 3/5

Rue89

L’application d’un outsider, pure player web (pas d’édition papier de Rue89) qui mérite quand même d’être citée ici. L’accent est mis sur le design qui va à l’essentiel, reprenant les principales infos du site Rue89.com

rue89iphone Applications iPhone : linvasion de la presse écrite

Ma note personnelle : 3/5

Grand absent de la liste : Libération, qui propose cependant une webapp très bien conçue et fonctionnant un peu comme une application iPhone puisque l’intégralité du contenu peut être téléchargée en une fois pour une lecture hors connexion ultérieure.

Que l’on soit lecteur assidu ou pas, dévoreur d’information ou simple utilisateur occasionnel, une chose est sûre : les applications iPhone des grands titres de presse apportent un peu de magie dans ce monde geeks, celle d’embarquer dans votre poche ou la paume de votre main un concentré d’information mise en page de fort belle manière. Si tout cela n’était pas gratuit, j’aurais bien conclu en disant que ça n’a pas de prix.

En tout cas, moi, j’adore.