Après Apple, Microsoft connait des problèmes en Chine

La Radio Nationale Chinoise a critiqué Microsoft suite à l’introduction récente de son hybride, la Surface Pro. Le problème : la garantie.

Le média radiophonique chinois a dénoncé la garantie offerte par Microsoft sur sa ‘Surface Pro’, moitié tablette, moitié notebook. Celle-ci dure un an alors que la loi chinoise exige une garantie de deux ans minimum pour les notebooks. La première attaque de la Radio Nationale Chinoise pourrait être l’annonce d’une déferlante médiatique telle que l’a subie la Pomme. Selon Doun Young, auteur d’un livre sur l’utilisation des médias par la dictature chinoise, la radio essaie de reproduire le même schéma qu’avec Apple.

Rappelons que Tim Cook, PDG de la marque, a du écrire une lettre d’excuse à ses clients chinois pour un problème de garantie sur ses iPhone 4 et 4S après avoir subi pendant deux semaines les feux nourris des médias qui le qualifiaient d’« arrogant ».

SurfacePro

Cas similaire, les voitures Volkswagen auraient été signalés par leurs propriétaires chinois comme ayant des vibrations anormales, des pertes de puissance et des accélérations inopinées. Le constructeur a du rapidement s’engager à réparer les véhicules incriminés. Bien décidé à protéger ses citoyens, le gouvernement chinois a mis en place, cette année, des lois permettant d’ordonner des enquêtes et d’imposer des amendes aux entreprises qui ne rapatrieraient pas leurs produits problématiques.

Microsoft espère pouvoir étendre la vente de sa tablette hybride à de nombreux pays (dont la France) et va se trouver dans l’obligation de réagir rapidement à ce problème de garantie sous peine de subir le même sort en Chine que son confrère Apple.

(source)


4 commentaires

  1. On devrait obliger les constructeurs à garantir leur matériel en fonction du prix de vente, plus le matériel est cher plus longue doit être la garantie avec une limite maximum de 5 ans par exemple

    1 -> 100 euros = 1 an
    100 -> 200 = 2 ans
    200 -> 300 = 3 ans
    300 -> 400 = 4 ans
    400 et plus = 5 ans

    Ca forcerait les constructeurs à diminuer le taux de pas-de-bol-ça-tombe-en-panne provoqué majoritairement par l’obsolescence programmée.

  2. Si seulement les gens arretaient de traiter avec la chine, d’autant plus que c’est malsain de profiter de leur main d’oeuvre peu chère, ils sont autant humains que nous… ce ne sont pas des esclaves quoi

  3. Dur d’avoir le beurre et l’argent du beurre, il faut arreter de toujours vouloir passer par les chinois

  4. @maxime : les pays arrêtons de traiter avec la chine le jour où ça ne sera plus rentable…et pour l’instant ça l’est sauf que pas mal d’entreprises ont une vision à court terme (comme nos politiques d’ailleurs qui ne voient pas plus loin que le bout de leur mandat), et du coup on accepte les « Ã©changes » technologiques pour obtenir des contrats rapidement (par exemple ils achètent des avions mais ils veulent savoir comment on les fabrique), résultat dans quelques années les chinois seront autonomes sur pas mal de technologies, ils n’auront alors plus besoin d’acheter à l’extérieur d’une part et d’autre part ils deviendront eux-même producteurs et revendre à l’extérieur à moindre coûts.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Windows Live Messenger tire sa révérence et fusionne avec Skype

Hier, 8 avril 2013, sonnait le glas de Windows Live Messenger. Pour autant, Microsoft n'a pas délaissé ses utilisateurs et...

Fermer