Après la fermeture d’isohunt.com, quelqu’un a lancé isohunt.to et ça marche plutôt bien

Quelques jours après la fermeture d’isohunt.com, d’autres personnes ont lancé le site isohunt.to. Le copycat qui fait un tabac.

isohunt

Fin 2013, les accros au téléchargement apprenaient une triste nouvelle. Après une longue bataille en justice contre un groupe d’ayant-droits, le site isohunt.com (et son index de torrent) était condamné à disparaître de la toile, et son fondateur, Gary Fung, devait verser une somme de 110 million de dollars, en guise de dédommagement.

Quelques semaines après la fermeture d’isohunt.com, un « clone » surgit sur le web : le site isohunt.to. Vous pensez peut-être qu’il s’agit de l’index d’isohunt.com qui a été porté sur une autre adresse ? Vous vous trompez. Les deux sites n’ont rien à avoir, à part le nom (et leur vocation). La charte graphique du deuxième du nom semble toutefois assez similaire à celle de son prédécesseur.

Mais voilà, en très peu de temps (moins de trois mois), isohunt.to serait devenu le 8ème site de torrent le plus populaire, alors qu’il était parti de rien. Dans ce top 10 du peer-to-peer, il est classé juste derrière le site 1337x.org.

Dans une interview accordée à Torrentfreak, un administrateur du « nouveau Isohunt » a affirmé qu’en une semaine, son site aurait atteint un trafic de 200 000 visiteurs uniques par jour. Et juste avant le jour de noël, ils auraient même atteint le pic des 500 000 visiteurs uniques.

Isohunt.to assume qu’une partie de ce trafic provient de gens qui étaient à la recherche de isohunt.com (fermé), puis qui sont tombés sur leur site. Mais d’après cet administrateur, il y aurait également des utilisateurs qui seraient « nouveaux ». Celui-ci indique également que les mises à jour du site (au niveau des fonctionnalités) se font à un rythme plutôt soutenu. Et ils veulent innover.

Isohunt.to n’a pas obtenu la bénédiction…

Certes, isohunt est irremplaçable. Mais de nombreux internautes sont probablement heureux d’utiliser ce clone, à défaut d’avoir le vrai. D’autres ne se sont peut-être même pas rendu compte qu’ils étaient sur un nouveau site.

Mais si des internautes se réjouissent, la farce n’aurait pas trop plu à l’équipe du site original. Isohunt.to aurait déjà contacté les administrateurs et les modérateurs du site fermé, en vue d’une éventuelle collaboration. Mais ils ont reçu des réponses plutôt désagréables.

Mais bénédiction ou pas, le clone d’Isohunt compte avancer. « Nous ne pouvons pas atteindre les mêmes sommets que isohunt.com mais nous allons essayer de créer une nouvelle vague d’adeptes d’isoHunt et faire une nouvelle maison pour eux », a déclaré l’admin d’isohunt.to qui a été interrogé par Torrentfreak.

Mais qui êtes-vous ?

Actuellement, isohunt.to recense déjà 13.719.378 torrents et 43.30 millions de peers. Mais on ne sait pas vraiment qui est derrière cette adresse, l’administrateur interrogé par Torrentfreak ayant gardé l’anonymat. De ce fait, certains utilisateurs sont méfiants à cause des histoires de malware. D’autres ont pensé qu’il s’agissait d’un piège du FBI ou de la MPAA (l’association qui avait poursuivi isohunt.com).

Source : Torrentfreak


Un commentaire

  1. « la farce n’aurait pas trop plu à l’équipe du site original »

    Merde, ils se rendent compte ce que c’est que de se faire piquer le boulot par des tiers 😀

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Les Google Glass arrivent sur les terrains de la NBA

Regarder un match de basket-ball en mode POV ? Cela pourrait être bientôt possible, grâce aux Google Glass des Sacramento...

Fermer